Sur le RING

Eric Naulleau poursuit son acharnement sur Michel Houellebecq
11/11/2010 - THE BOOKMAKER

Toutes les réactions (15)

1. 11/11/2010 18:44 - phibre

phibremichel grosbec...beurk la gerbe !

2. 11/11/2010 18:53 - wetset

wetsetDe l'acharnement ? Dites carrément que Naulleau dérape ! Mais qu'il s'excuse dès demain matin sur RTL !
L'acharnement à nous vendre Houellebecq depuis des mois il est plutôt ici, sur Ring.
Les gars vous tombez dans le travers que vous dénoncez si bien par ailleurs : le discours unique.
Pourquoi Naulleau ne pourrait pas dire ce que beaucoup pensent ? Et pourquoi aurait-il tort ?
Depuis plusieurs semaines j'ai l'impression en allant sur le Ring d'atterrir sur le blog de Michel Houellebecq...
Mais maintenant que Michel l'a enfin eu son hochet, on va peut-être pouvoir passer à autre chose ? Parce que ces renvois d'ascenseurs en rafale commence un peu à agacer : "Depuis que j'ai lu le matin des Abrutis je me sens mieux", "Ring est de loin le meilleur site d'actualité", dixit M. Houellebecq et grassement plaqué en page d'accueil du site. Si c'est pas du taillage de pipe en règle ça. Après la critique élogieuse et profonde de Marin de Viry la complaisance de Houellebecq allait de soi, mais pas la peine de s'en faire des néons pour illuminer les quatres coins du site.
Naulleau trouve le dernier Houellebecq plat, et le dernier Houellebecq décroche le Goncourt. Parallèlement Despentes se tape le Renaudot (avec un gode ceinture ?). Il n'y a donc plus que pour les concours de miss que la beauté reste le premier critère ? La vérité doit donc aujourd'hui obligatoirement sortir du laid, du gras, du vulgaire ?
Pauvre littérature.

3. 11/11/2010 20:51 - commequidirait

commequidirait@ wetset : tout à fait d'accord avec votre analyse. Il est dommage que le Ring, dont j'apprécie l'esprit de la plupart des papiers, se transforme depuis quelque temps en un organe de promotion des textes de Houellebecq ou de Dantec. Qu'on apprécie ou non ces auteurs n'est pas le problème. On aimerait seulement un peu plus d'indépendance et un peu moins de servilité...

4. 12/11/2010 01:49 - Antoine

AntoineJ'ai lu la "carte et le territoire", au début je trouvais que ça se trainait un peu dans les phrases, et puis j'ai pris le rythme un peu mollasson mais pas désagréable, ça se lit bien, vite et jusqu'au bout! Dés que je l'ai refermé, j'ai tout oublié et je suis passé à autre chose...pas hantant pour un sou...
Quand au ring, c'est vrai qu'on s'y passe passe gentiment de la crème...

5. 12/11/2010 03:42 - nico

nicoSi la crème passée ici et protégeant de ces rayons-là vous déplaît messieurs, eh bien il me semble qu'il se trouve force autres sites dont les cloches battent un autre son (ou une autre avoine).

La fréquentation des écrits de Maurice G.Dantec m'amena tout naturellement sur la ring 1.0.
Le rafiot du ring, c'est David Kersan, et Kersan, c'est Dantec (son agent Smith).
Je m'avance peut-être, me fiant à ma (c'est marrant un lapsus claveri m'avait fait écrire mma) balistique propre, mais il ne m'étonnerait guère que David reconnaisse en Dantec l'auteur qui lui fit don de l'amour du verbe (même si cette énonciation peut paraître pompeuse ou catho de souche, c'est elle qui me vient instinctivement).
Donc j'entrevois le ring en tant qu'enfant terrible d'un épris littéraire dont Dantec fut l'uppercut définitif.

Partageant cette même fièvre, j'ai reconnu en Maurice celui qui transforma je ne sais comment quelques séquences de mon adn.
Depuis je le considère en tant que scanner et sniper de la médiocrité publicitaire du monde tel qu'il est représenté.

Dans le même espace-temps apparu Michel Houellebecq, opposable en bien des points logiques à la weltanschauung de Maurice.
Cette opposition mordante n'empêcha pas ma pleine incursion dans l'univers 'rendu' par Michel.

Pour donner la parole à mes tripes, je pourrai le résumer ainsi: les écrits respectifs de ces deux gonzes qui sont mes contemporains comptent parmi les rares qui générèrent un affect dans mon modeste costume de chair (quelque chose s'apparentant au tremblement total précédant la montée sur un ring).

Que ring s'approche pas-à-pas (à pas de loup?) de l'autre colosse littéraire de notre siècle (les 500 kilos évoqués par Rapha Sorin), fit naître en moi un autre affect, plus mainstream et recommandable: la joie.
(Joie de ne s'être pas trompé? Maybe. Enfin, les honneurs en reviendraient à mes seuls boyaux; cf 'A l'estomac' du happy freak Palahniuk)

Dans mon siècle, frêle ombre errante (Goncourt 2002), je danse sans hâte vers l'apocalypse en compagnie de quelques uns, heureux d'avoir en partage le refuge de nos twin towers de la littérature nationale (tours curieusement déracinée, émigrée) que le ring ne se cache plus d'avoir pour haute tutelle.
Maurice à Québec, Michel en Irlande (transfuges francophones en terre Mac Yankee) constituent les sparring-partners absolus de notre siècle creux comme une vague normande (c'est dire leur droit divin à s'incarner dans l'adn spécifique de ce site).

6. 12/11/2010 06:24 - chandler

chandlerPauvre Nico : t'en voilà réduit à défendre à l'aide d'une prose imbuvable, et surtout ridicule, ton maître à penser de poche Maurice. Wetset a parfaitement raison. Ça fait 4 ans que je viens sur ce site et ça commence à sentir le copinage et la pensée unique à plein nez. Certes, je pense que le cas de Nico le perroquet n'est pas rare, mais les esprits libres sont aussi nombreux. Malgré tout je continuerai à venir sur ce site... pour foutre un peu le boxon et briser le blabla inepte de bons petits soldats comme comme Nico.

7. 12/11/2010 10:22 - Kwisatz Haderach

Kwisatz Haderach@chandler
le RING a une ligne éditoriale assez univoque, c'est vrai. Mais si pensée unique il y a, c'est plutôt dans le sens d'"unique au RING"! car je ne crois pas, à ma connaissance, que les idées et informations qui circulent sur ce site soient si fréquente que ça.
alors c'est vrai qu'indépendamment de de la qualité des deux auteurs "vedettes" du RING, il y a un côté promotionnel un peu lourdingue. Mais il faut savoir distinguer ce qui pourrait sembler être de la complaisance de ce qui, je crois, est l'utilisation de la bienveillance de ces auteurs à l'égard de ce site pour élargir sa diffusion. Sans faire injure à ce site, la notoriété de ces deux auteurs sert plus les intérêts du RING que l'inverse. si cela peut permettre de diffuser plus largement les (remarquables) contributions de ce site, alors tant mieux!

8. 12/11/2010 12:46 - OhMe

OhMe100% d'accord avec wetset. L'auto-satisfaction ça va bien deux minutes. Je pense qu'on a compris, depuis le temps, que Michel était pote avec Marin de Viry, que Michel aimait bien le Ring, que le Ring avait triplé son audimat grâce à Michel, qu'en échange Michel avait droit à sa pub sur le Ring, etc etc.

On tourne un peu en rond depuis septembre. Trois critiques d'affilée consacrées à un seul roman, des bandeaux publicitaires placardés un peu partout sur le site, ce sentiment que la rentrée littéraire n'a finalement pas eue lieue, que c'est seulement Houellebecq qui a eu lieu. On aurait presque l'impression que le Ring essaie de se tailler une petite place pour entrer dans l'Histoire (littéraire) aux côtés de l'intéressé, en condamnant les hérétiques qui oseraient formuler une opinion discordante. Rassurez-vous les gars, pour le coup vous êtes parfaitement dans le ton de la pensée dominante : tout le monde aime Houellebecq.

9. 12/11/2010 13:37 - Anna

Anna"tout le monde aime Houellebecq"?????????
excusez moi de reprendre cette phrase mais ça fait des années que je lis houellebecq et que j'aime, et je suis souvent bien isolée quand j'en parle. La plupart des gens que je connais ne l'ont pas lu, ou alors ils détestent.
Tout le monde n'aime pas Houellebecq du tout, arretez....
Mais ceux qui aiment adorent. c'est comme ça.

10. 12/11/2010 15:54 - chandler

chandlerAnna, ce que OhMe voulait dire c'est que tous les lecteurs - les vrais s'entend - savent que Houellebecq est un grand écrivain. C'est une évidence comme... je ne sais pas.. que Lynch fait du bon cinoche, que tu aimes ou pas. Aussi, prétendre que cet auteur souffre d'un manque de reconnaissance est une aberration totale. D'ailleurs, c'est un gros vendeur, un must en la matière. Alors, arrêtez un peu la lèche tous azimuts. C'est un ring bordel !...

11. 13/11/2010 01:19 - Oski

OskiJe lis H depuis Extension, et je trouve franchement que son dernier bouquin ne vaut pas la peine. Mais je comprends parfaitement qu'il ait eu le Goncourt, car il est terne, sobre, politiquement correct, bref, taillé pour le prix qu'ils ne voulaient pas lui donner avant, quand il l'a vraiement mérité. Ainsi-soit-il. Dommage pour les amateurs de H, dont je fais evidemment partie.

12. 14/11/2010 21:29 - profusion

profusionA tous les pisse-froids qui se plaignent de n'entendre parler que de houellebecq : à qui l'auriez-vous donné, vous, le goncourt ? Ca m'intéresse davantage de savoir qui vous avez aimé lire plutôt que de lire sans cesse votre détestation de michel houellebecq.

13. 15/11/2010 18:03 - chandler

chandler@profusion
Qui déteste MH au juste ?... On a quand même le droit de trouver que le Ring en fait un peu trop sur le sujet, non ? C'est encore autorisé ici d'exprimer un bémol ?... Et sans se faire insulter en retour ! De toute façon, cet événement tant commenté sur le ring flirte avec l'insignifiance absolue. Le monde se fout complétement de la littérature, alors les romans français, et le Goncourt... Le NEANT.

14. 14/03/2012 18:39 - Bak

Bak@profusion : mais enfin pourquoi le Goncourt DEVRAIT-il être forcément décerné ? C'est un trophée qui ne garantie qu'une chose : DU FRIC A GOGO pour qui le récupère. Ce truc sort par le fondement de toute personne intègre...

J'ai bien aimé "la carte", c'est un rigolo roman de série B, pas de quoi se taper le cul par terre...Quand on regarde du côté des ricains, des Mc CARTHY et autre DE LILLO, les deux dieux du Ring sous des rigolos....Et je n'ose penser à tous les frenschies anonymes et voués à le rester grâce au système mafieux goncourien.


@autres ; continuez, ça commence doucement ("pisse-froids") mais sûrement : l'insulte est la règle pour qui n'est pas dans la ligne du Parti, sur le ring.

15. 20/11/2012 12:38 - SUZY

SUZY Que Mr NAULLEAU arrête de cracher son venin sur Mr COPE..... Suzy

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.