Sur le RING

Clash entre Pascale Clark et Louis Aliot (FN)
07/03/2012 - FRANCE

Toutes les réactions (5)

1. 07/03/2012 14:56 - Eternaute

EternauteLe fascisme est aujourd'hui plutôt à gauche qu'à droite. Entre Louis Aliot, fasciste à l'ancienne du FN et Pascale Clark Neo fasciste de la "pensée unique" cette dernière est plus beaucoup pernicieuse. Au moins le premier apparaît comme ce qu'il est, tandis que la journaliste "militante" se drape d'une indignation payé par le gouvernement pour cadenasser tout ombre d'un débat critique . Sa cible n'est pas le FN, son objectif est d'incruster l'idée que Sarkozy "chasse dans les terres de l'extrême droite". C'est dégueulas . Pascal Clark fait constamment de la désinformation de l'anti-sarkozysme primaire, du prêchi-prêcha pro immigration, et tout ceci payé avec nos impôts. Ce n'est pas la seule journaliste de France Inter, que s'appropriant du service public fait l'agitprop pour lessiver les cerveaux. Le soviétisme des journaliste "bien pensante" du service publica fait la loi avec le gouvernement Sarkozy. Imaginons si para malheur le PS reprend le pouvoir, toute dissidence sera vouée à une clinique psychiatrique pour que Mme Clark puisse lui imposer ses "formules pour bien penser". Dégueulasse.

2. 07/03/2012 14:56 - Eternaute

EternauteLe fascisme est aujourd'hui plutôt à gauche qu'à droite. Entre Louis Aliot, fasciste à l'ancienne du FN et Pascale Clark Neo fasciste de la "pensée unique" cette dernière est plus beaucoup pernicieuse. Au moins le premier apparaît comme ce qu'il est, tandis que la journaliste "militante" se drape d'une indignation payé par le gouvernement pour cadenasser tout ombre d'un débat critique . Sa cible n'est pas le FN, son objectif est d'incruster l'idée que Sarkozy "chasse dans les terres de l'extrême droite". C'est dégueulas . Pascal Clark fait constamment de la désinformation de l'anti-sarkozysme primaire, du prêchi-prêcha pro immigration, et tout ceci payé avec nos impôts. Ce n'est pas la seule journaliste de France Inter, que s'appropriant du service public fait l'agitprop pour lessiver les cerveaux. Le soviétisme des journaliste "bien pensante" du service publica fait la loi avec le gouvernement Sarkozy. Imaginons si para malheur le PS reprend le pouvoir, toute dissidence sera vouée à une clinique psychiatrique pour que Mme Clark puisse lui imposer ses "formules pour bien penser". Dégueulasse.

3. 07/03/2012 15:50 - Orchid

OrchidEt oui les journalistes sont specialistes en tout, medecine, science, psychologie... Detruisons les universites et envoyons tout le monde en ecole de journalisme...

4. 07/03/2012 20:37 - Cadet de Gascogne

Cadet de GascogneOrchid,
Vous avez écrit "les journalistes sont spécialistes en tout", vous auriez aussi pu rajouter "spécialistes en rien." Ils ont un avis sur une multitude et une méconnaissance de tout.

5. 10/05/2012 11:10 - Claude

ClaudeOn peut effectivement se demander qui est le plus "fasciste" des deux... Une chose est sûre: la gauche a peur de la liberté.

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.
Ouverture du fichier impossible en écriture : erreur.log Vérifier les droits du répertoire