Sur le RING

Un écosystème artificiel, le projet MELiSSA‎ [entretien]

SURLERING.COM - OUTREMONDE - par Judas - - le 07/09/2010 - 1 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Entretien avec Christophe Lasseur, responsable du projet "Melissa" de l'agence spatiale européenne.



Qu'appelle-t-on un écosystème clos artificiel ?


Il s 'agit de reconstituer artificiellement, dans un espace réduit et en conditions contrôlées, le cycle de la matière tel qu'il existe sur Terre.
Pour l'instant personne n a vraiment réussi a 100%. Il y a plusieurs voies, soit l'approche globale ou Biosphere2, ou l'approche MELiSSA (http://www.esa.int/SPECIALS/Melissa/) où l'on essaie d'assembler un certains nombres de procédés pour fermer le cycle de la matière, pour simplifier des déchets à la nourriture, l'oxygène et l'eau.

Est-ce la seule solution pour maintenir en vie des hommes dans l'espace sur de longues durées ?

Non, on peut aussi imaginer tout transporter, mais les coûts dans les lanceurs deviennent exorbitants.

En quoi consiste le projet MELIiSSA (Micro-Ecological Life Support System Alternative) et à quelle date a-t-il été lancé ?

C 'est le projet Européen de système de support vie clos. L'idée vient de Claude Chipaux, et on l'estime vers 1986. Le premier contrat Esa a été signe en 1989.

MELIiSSA se divise en cinq compartiments qui forment une boucle.

Quelle est la fonction de chaque compartiment ?
pour simplifier:
1) réduit la taille des molécules,
2) transforme le carbone,
3) transforme l'azote,
4a) et 4b) produisent l'oxygène, l'eau et la nourriture.



Comment et dans quel but sont-il liés entre eux ?


Il n'existe pas un procédé miracle, capable de transformer les déchets en produits comestibles, il faut donc assembler un certain nombre de processus pour réussir a fermer ce cycle. L'équipage étant en fait le dernier élément de la boucle.

Quels sont les besoins journaliers du corps humain ?

En gros 5kg par jour, 3kg eau, 1kg oxygène, 1kg nourriture. Ces valeurs dépendent de l'activité humaine.



Quels ont été les choix déterminants de la configuration retenue pour la boucle écosystémique ?

MELiSSA suit une approche scientifique déterministe, donc on a choisi des procédés qui semblait compréhensible et modélisable pour notre connaissance actuelle.

A-t-elle une spécificité par rapport à d'autres projet de ce type existants dans le monde ?

Oui, MELiSSA suit une approche du bas vers le haut en caractérisant toutes les étapes. La différence entre MELiSSA et les autres projets d'écosystème repose sur le fait que nous essayons de reconstruire l'écosystème en assemblant des procédés. Les autres projets sont plutôt basés sur la recherche d 'un équilibre "naturel"( i.e. approche aquarium). Cette approche n 'est absolument pas possible pour garantir la sécurité d'un vol spatial.
Maintenant, pour pouvoir faire un assemblage judicieux des procédés, il y a un certain nombre d'étapes : choix des procédés, caractérisation, simulation mathématique du procédés, puis de l'écosystème global, fabrication du procédé, tests, assemblage, test longue durée. MELiSSA se caractérise donc par une approche d'ingénierie système très forte.

Quels sont les problèmes les plus ardus qui se posent pour un tel système dans un environnement en microgravité ?

En microgravité, les phases de la matière (gaz, liquides, solides) ne sont pas séparées comme sur terre. Aujourd'hui, la compréhension de ces phénomènes est un challenge majeur.

Vous avez fait le choix de la spiruline, une algue primitive, comme organisme de base. Pourquoi ?

Elle est comestible, a un fort contenu en protéines, de plus elle pousse a fort pH se qui évite les problèmes de contamination microbienne.



Peut-on dire que le but de  MELIiSSA est de recréer un petite Terre à l'intérieur d'un espace clos ?

De façon simpliste on peut dire cela, mais je préfère le concept de support vie inspiré par un écosystème terrestre car nous sommes encore très loin de pouvoir recréer un écosystème viable par lui-même.

Peut-on imaginer, dans un avenir proche, un test grandeur nature de MELIiSSA, avec des hommes vivant dans un espace clos pendant plusieurs mois, à l'image de ce qui se fait en ce moment avec Mars 500 ?

A moyen terme 2018/20 cela semble effectivement possible, et c'est un de nos objectifs

Des tests dans l'espace sont-ils prévus à court terme ?

Il y a déjà eu des tests dans l'espace, mais ils sont encore limites a des choses très basiques: croissance bactérienne, effet des radiations,..

Combien de pays participent au projet ?
B, F, E, CDN, NL,I, N, CH.

Quel est le budget alloué à MELIiSSA et est-il à la hauteur de l'enjeu ?

Le budget actuel se situe aux environs de 6 millions d'Euros par an. Pour la phase actuelle de R&D, c'est un budget raisonnable, mais il n 'est pas encore en ligne avec les objectifs finaux du projet.

Vous sentez-vous soutenus par la politique spatiale européenne ?

Oui, je crois que le support-vie est actuellement bien perçu en Europe, il est en ligne avec les objectifs terrestres de mieux comprendre notre écosystème et de protéger notre environnement.

Le président américain Barack Obama a lancé un nouveau programme spatial pour son pays, et une des parties est la recherche de technologies de support de vie dans l'espace. Travaillerez-vous, si l'occasion se présente, en collaboration avec d'autres agences spatiales, dans l'optique d'une coopération internationale étendue ?


Au sein de l'International Advanced Life Support Working Group, les agences mondiales discutent des collaborations dans le domaine du support-vie, nous avons une collaboration forte avec les russes ( IBP Krasnoyarsk), mais aussi avec la NASA (Ames et KSC)).

Christophe Lasseur (http://www.cieletespaceradio.fr/astronaute_et____jardinier.475.TERR_001)
Depuis 2001 : Représentant de l'Europe et chairman de l'International Advanced Life Support Working Group regroupant les agences spatiales, Américaine, Japonaise, Russe et Canadienne.                                                  
Depuis 1998 : Coordinateur des activités R&D dans le domaine du Support- vie (ESA),                                                  
Depuis 1992 : Chef de Projet MELISSA (ESA),                                                                
1990-1992 : Post-Doctorale position au centre Technique de l'Agence spatiale Européenne (ESA) de Noordwijk au Pays Bas,                                                
1989 : Doctorat en génie Biologique et Médical de l'Université de Technologie de Compiègne (UTC)                          
                                                                     



Toutes les réactions (1)

1. 10/09/2010 08:51 - chaosmic

chaosmicIl se prépare, notre Arche de Noé!

Ring 2012
Dernière réaction

Il se prépare, notre Arche de Noé!

chaosmic10/09/2010 08:51 chaosmic
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique