Sur le RING

Comment Sexion d'assaut est devenu militant pro-gay

SURLERING.COM - FRANCE - par Laurent Obertone - le 11/10/2010 - 33 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

"J'suis pas hardcore mais je nique la police municipale". Cette phrase est issue des "textes" du groupe de rap Sexion d'assaut. Sans doute n'ont-ils pas bien compris ce qu'ils ont écrit, lorsqu'ils parlent de violer les filles à seize, ou de ce peuple (de "bâtards") qui gère les ondes...  Antisémitisme, islamisme, homophobie, incitation au viol ? Où sont les associations antiracistes, les mouvements féministes ? Tout n'est malheureusement pas dans le nom du groupe, loin de là. À première vue (et même en y regardant à deux fois), ce groupe est extrêmement drôle. Ce qui l'est moins, c'est que les médias ont décidé de les prendre au sérieux, pour rappeler à la France entière que l'homophobie, ce n'était pas bien, et pour au final leur tapoter la joue en leur demandant, s'il vous plaît, de ne plus recommencer.



Premier acte : des membres du groupe expliquent dans un entretien passé totalement inaperçu, qu'ils étaient à «100% homophobe».

Quelques jours plus tard, on ne sait quel cyber-citoyen-vigilant a dû appeler la Halde, et l'affaire à fait grand bruit. L'homophobie présumée à bonne presse. Devant le déchainement médiatique, les gros durs de Sexion d'assaut se dégonflent comme un vulgaire toubab dans un noctilien.

Le « cerveau» de la bande dit ceci : « On savait pas de quoi on parlait on était tout simplement des machos, mais homophobe on refuse ce mot surtout qu’on a appris ce que c’était».

Un autre membre a confirmé cette version : « Je me suis rendu compte en vérifiant la signification du mot homophobie que j’avais sorti une connerie plus grosse que moi».

Ah ! Ils n'avaient pas compris ! Voilà qui explique tout. Les pauvres petits. Au-delà de la lâcheté, leur défense est pathétique. Si vous avez un doute :  «Je crois qu'il est grand temps que les pédés périssent, coupe leur le pénis, laisse les morts, retrouvés sur le périphérique». Ceci est un extrait de la chanson "On t'a humilié". Là non plus ils n'avaient pas compris ? La médiathèque de quartier devait être fermée.

Les réactions ne se font pas attendre : une douzaine de concerts sont annulés.  Et les MTV Europe Awards ne veulent plus du groupe : "Nous avons pris cette décision car nous ne pouvons pas récompenser un groupe dont les récents propos encouragent ouvertement l’intolérance".

Pour espérer une breloque, faut tolérer, les petits gars, c'est le b.a.-ba.

Notez, détail savoureux, que le groupe Sexion d'Assaut concourrait dans la catégorie meilleur artiste français. Un modèle sain et représentatif. On peut s'en réjouir : le concept Équipe de France semble s'étendre à tout.

Deuxième acte : après cette bardée d'annulations et de critiques, tout s'arrête.

Même Libération s'en inquiète. Oui oui, Libération. "Pourquoi le groupe Sexion d'assaut n'est-il pas envoyé devant la justice ?"

Libé nous explique que l'interview a plus de trois mois, donc qu'il y a prescription. Même chose pour les textes. Il n'est plus possible d'envoyer le groupe devant la justice, sauf récidive…

Et pourquoi les albums sont-ils encore dans les bacs ?

Où est donc passé le saint principe de précaution, quant aux appels à la haine susceptibles de rencontrer de grands échos dans la population des banlieues qui est, nous allons le voir, parfois sujette à l'incompréhension ?

On sait que les agressions homophobes ont lieu en particulier dans les banlieues. À votre avis, qui est le public le plus sensible aux appels à la haine, la majorité, ou les minorités des banlieues ? On sait aussi combien sont réprimées les "incitations à la haine" lorsqu'elles s'adressent à des gens dont on sait pertinemment qu'ils n'en feront rien (vous, moi).  Où est la logique ? Ce déséquilibre des mesures n'a visiblement pas l'air de menacer l'ordre public. En tout cas pas autant que ne le menace le dangereux René Galinier, qui reste en prison. « Une mise en liberté pourrait aussi susciter l’incompréhension dans l’ethnie d’origine des victimes et faire craindre des représailles à l’égard du mis en examen. »

Visiblement, Sexion d'assaut ne suscite que de la compréhension dans l'ethnie d'origine des victimes... Sans doute. La justice nous explique tout de même, l'air de rien, que telle ethnie est plutôt mal-comprenante… En tout cas, il n'y a pas plus compréhensible que l'ethnie dominante, celle dont on s'empresse de rappeler qu'elle est la somme depuis des millions d'années de milliards d'autres ethnies, celle qui n'existe pas, celle que certains nostalgiques illuminés nomment encore de souche.

C'est France Info qui ouvre le bal, en glissant au détour d'un commentaire que le groupe est "encore boycotté alors qu'ils se sont pourtant excusés et expliqués".

Encore. Pourtant. Ce n'est pas du subliminal...

«On rejette totalement ce qu’ils ont dit, explique la directrice générale de Rockcorps France. Mais ils se sont excusés. On en a parlé avec eux, ils font amende honorable et essaient d’avancer. Sur scène, ils ne tiennent aucun propos homophobe».

Ah bon ! Tout va bien alors. Le peuple est rassuré, ce soir, c'est happy end.

Toujours plus fort : la quasi-totalité des associations LGBT, associations lesbiennes, gay, bisexuelles et transsexuelles rejoignent le discours d’Ensemble pour l’égalité, l’association qui lutte contre les discriminations homophobes. Le Comité Idaho et le Cran (bien obligé de défendre sa boutique) affirment aussi croire aux excuses du groupe : "C’est une opportunité rare de faire progresser cette juste cause auprès d’un public jeune et parfois mal informé, écrivent ces deux associations. Le groupe est dans une dynamique d’échange. Nous souhaitons lui donner une seconde chance, tout en restant vigilants".

C'est beau. Repentir express, excuses acceptées, digérées, bénies. Non seulement on y croit, mais en plus on adoube les lascars, qui deviennent prêcheurs officiels de la bonne parole anti-homophobe. 

Avec des gens bêtement normaux, combien de temps faut-il aux médias pour oublier un dérapage ?

Et voilà ce que l'on peut lire dans Metro :

"Le lynchage médiatique dont il (le leader) continue à faire l’objet n’apporte aucune solution. Il ne fait qu’exacerber les tensions entre minorités, qui se sentent une fois de plus stigmatisées et rejetées. Car les propos incriminés, au-delà de l’aspect provocateur inhérent à la culture hip-hop, sont à imputer à un manque d’information sur l’homosexualité".

Rappel : «Je crois qu'il est grand temps que les pédés périssent, coupe leur le pénis, laisse les morts, retrouvés sur le périphérique»

...

"D’autant que plusieurs décisions des pouvoirs publics entretiennent ce manque de compréhension. Le fait d’interdire le don du sang, le mariage ou l’adoption aux homosexuels crée dans les mentalités un rejet. Le leader de Sexion d’Assaut n’a pas compris toute la portée de ses allégations discriminantes. Et les excuses qu’il a présentées sont une preuve de volonté de changement". C'est tout de même pratique d'être débile : tu n'as pas compris tes insultes, mais comme tu t'excuses (en espérant que ça tu comprennes), on oublie. Et comme tu es une minorité, on ne doit pas te taper dessus parce que tu risques de te sentir stigmatisé (en gros, si tu es un con, on préfère ne pas te le dire) et de devenir encore plus con.

Et comme tu es un ignare qui manque d'informations, et comme c'est la faute à l'État qui ne donne pas l'exemple, tu es tout pardonné ! Évidemment, tu serais issu de la majorité que tu n'aurais pas le début d'une excuse, pauvre ordure. Encore une fois, on pardonne tout aux jeunes de banlieue qui ont grandi dans "cette culture, dans le rejet et dans l'ignorance". A-t-on déjà accordé une seconde chance à un raciste, des excuses culturelles à un homophobe blanc, ou l'ignorance à un homme de la campagne ? Il faudrait tout d'abord qu'ils existent… Jamais personne en France ne s'était laissé aller à une telle déclaration publique. Même régime pour les paroliers que pour les délinquants ? Seconde chance, troisième chance, centième chance ? Soi-disant que ceux-là (totalement ignares, rappelons-le) peuvent discuter, échanger, peut-être faire passer un message. Dans un pays où les intolérants sont lourdement condamnés et exclus des plateaux télévisés, un tel laxisme est pour le moins suspect.

Même la lutte contre l'homophobie semble hésiter à entrer dans les cités. C'est encore plus suspect lorsque l'on se penche sur les chansons de Sexion d'assaut dans leur globalité. Ce qui semble n'intéresser personne. Visionnez ce gentil best-of :



Sans doute n'ont-ils pas bien compris ce qu'ils ont écrit, lorsqu'ils parlent de violer les filles à seize, ou de ce peuple qui gère les ondes...

Y a-t-il un accord tacite des médias et des différentes associations pour ne pas ébruiter davantage cette affaire, pour ne pas revenir sur l'ensemble de l'oeuvre de Sexion d'assaut, alors que ces mêmes médias passent leur temps à décortiquer l'ensemble des déclarations des hommes publics pour y déceler un début de dérapage ? Une sorte de non-dit qui ménage, qui permet sans doute de ne pas faire le jeu du Front national. Mais quel serait l'intérêt d'un groupe aussi mauvais s'il ne recelait pas cette haine ? Il faut bien ça, pour attirer l'attention de leur univers. Ce ne sont pas les paroles de Natasha St Pier qui feront changer les mentalités, surtout qu'il parait que certaines ethnies ne sont pas très compréhensives.

Ne soyons pas si pessimistes et imaginons une fin encore plus heureuse, un troisième acte en guise de bouquet final. L'été prochain, Sexion d'assaut sera sur le premier char de la gay pride, chaînes en or au cou, plumes Dior dans le cul. Les officiels du Cran lanceront dans la foule en délire des préservatifs et des manuels de non-discrimination. Les lascars et les gays se réconcilieront dans une gigantesque partouze approuvée par l'OMS, par Alain Soral et par Libération.

Et sans forcément être hardcore, faudra songer à niquer dans la foulée la police municipale. Depuis le début, nous n'avions rien compris (et eux non plus) : c'était de l'amour et de la poésie, pas de la haine et de la merde.

Laurent Obertone



Toutes les réactions (33)

1. 11/10/2010 08:48 - MC Gabeul en totale imersion, heu immertion, en plein d'dans quoa

MC Gabeul en totale imersion, heu immertion, en plein d'dans quoaeh franchement, ma rolpa, yapa d'carrote, on navet rien contre l'homophobie couzin, c'est pas bien et tout, T fou l'homophobie, la vie de ma rem, on connaissé pa et tou, c juste les pédés kété visé, c tout, pas l'homophobie quoi, voilà, 2000 excuses mon frère, respect, sinon quoi t'es un bonhomme ou aps?!
Pitain de c'est franc à la race, moi C MC G, G d'la geule, G pour Gabeul, moi G la tchach, ch'taille mémo à la H, ch'kiff le périf, c'est le rif des tarlouzes qui griffent et dla looz du CRIF qui fond les shérifs de Hébron à Sétif...
- Heu... Bon ben moi je me rase les tifs

ça y'est Laurent, j'ai bien appris ma leçon, je crois que je suis bon pour un prix de polésie; ça peut rapporter combien à votre avis ce genre d'étron chétif?

Post Scrotum: eh franchement, les féministes, c pa dé putains de gougnottes! Nan mé c cool hein j'respecte, eh mon frère, ch'te jure j'en connais une, la vérité ke j'la kiffe trop, je l'M comme ma soeur, tu 'oi, comme ma propre soeur à moi tu 'ois... eh, des fois ça fait peur... si je la vois kai va s'faire trouer par un lascar den 1 cav ou quoi, j'la saigne quoi, bien c sûr, ma parole c une gouine ou pas?! Alors! Respect! C'est pas bien la gougnophobie franchement, faut pas se voiler la face.

2. 11/10/2010 10:29 - Laurent Obertone

Laurent ObertoneHélas, ça rapporte bien... Ils remplissent leurs salles, paraît-il. C'est bien ça le plus amusant.

De là à en faire les thuriféraires du militantisme gay... Autant nommer Dieudonné ambassadeur du Crif.

3. 11/10/2010 11:46 - Bluenote

BluenoteSection d'Assaut =SA (au niveau des initiales bien entendu)
Faut pas éxagérer n'est -ce pas!
C'est vrai koi!. Il faut ce réjouir.Cette belle jeunesse,cette richesse,l'avenir de la France est dans nos banlieues!
Un avenir radieux nous attend.
La tolérance mes fréres.La tolérance.
Apprenons a nos enfant l'histoire du Zimbawe plutot que celle de Louis XIV.Oublions La Fontaine,Corneille, Racine,(surtout Corneille, il ne faut pas déconner il a écrit Le Cid)Boileau,Bossuet,et les autres..
Regardons bien l'Afrique du sud nous pourrons comptempler notre avenir.

4. 11/10/2010 12:24 - Paul

PaulCette vidéo ne tourne pas assez.

5. 11/10/2010 12:51 - Splash44

Splash44"A-t-on déjà accordé une seconde chance à un raciste, des excuses culturelles à un homophobe blanc, ou l'ignorance à un homme de la campagne ? Il faudrait tout d'abord qu'ils existent… Jamais personne en France ne s'était laissé allé à une telle déclaration publique."
Mémoire courte ou sélective, on a quand même un ministre qui a lui été condamné par la justice pour injure raciale et qui, à aucune moment, n'a fait acte de repentance.
Ensuite, l'excuse ethnique n'a jamais été avancée par la groupe, seulement par les médias je suppose. A aucun moment les communiqués n'ont fait mention de cette ligne de défense.
"Et pourquoi les albums sont-ils encore dans les bacs ? " : les extraits dont tu fais mention ici n'ont jamais figuré sur des albums en vente dans les réseaux de distribution légaux. Il s'agit d'extraits de mixtapes qui circulaient sous le manteau avant que le groupe soit signé sur un major. Donc aucun moment ces titres n'ont été diffusés sur les ondes, donc ni les radio ni la major ne peuvent en être complices.

Mon propos n'est pas de défendre ceux du groupe, loin de là, mais je trouve ça plus juste de rétablir certaines vérités. Je pense moi aussi que malgré leurs piètre tentatives d'amendement, ils sont homophobes et c'est comme ça pour l'instant. Mais que leurs motivations pour rencontrer les associations soient purement mercantiles ou non, à la limite ce sera au moins l'occasion pour eux de relayer un autre discours à des gens qui les écoutent vraiment, et dans le meilleur des cas, d'adoucir leur vision de l'homosexualité (la leur et celle de leur public). Il est bien évident que s'ils font un titre ou je ne sais quoi d'autre pour redorer leur blason, ils utiliseront sans doute l'angle de la discrimination et pas spécifiquement celui de la cause homosexuelle, on ne se refait pas en 24h. Mais ce n'est pas parce que Sexion d'Assaut sera interdit en concert ou sur les ondes qu'on aura vaincu l'homophobie. A part l'éducation, je ne vois pas d'autre solution. Que cela soit opportuniste ou pas dans le cas du groupe.

6. 11/10/2010 12:59 - bluenote

bluenote@Splash44
http://www.franceculture.com/emission-l-invite-du-jour-hugues-lagrange-2010-09-28.html
A écouter d'urgence.
L'éducation n'a rien a voir avec ça.

7. 11/10/2010 14:02 - Léo

LéoVu le nom de leur groupe finement trouvé, on peut penser qu'ils sont très cools.
En plus ils passent sur NRJ, c'est le top de la popularité.
Pensez-vous qu'ils partagent un cerveau ?

Cette défense est insensée et complètement débile, c'est l'indigence totale.
Ce laxisme débridée est effrayant, on a peur de dire les choses surout face à des minorités que l'on doit sans cesse rassurer et caresser malgré la stupidité des propos de certains.

8. 11/10/2010 14:10 - Laurent Obertone

Laurent ObertoneSplash :
"Mémoire courte ou sélective, on a quand même un ministre qui a lui été condamné par la justice pour injure raciale et qui, à aucune moment, n'a fait acte de repentance".
C'est un ministre :-) De plus, cette condamnation est scandaleuse. Les Auvergnats ne sont pas une race.

"Ensuite, l'excuse ethnique n'a jamais été avancée par la groupe, seulement par les médias je suppose. A aucun moment les communiqués n'ont fait mention de cette ligne de défense".
Elle n'st pas avancée par le groupe (qui n'a sans doute pas les capacités intellectuelles pour avancer quoi que ce soit) mais c'est ce que tous les médias ont faire comprendre, plus ou moins entre les lignes. La seule chose qui leur vaut d'être si vites excusés (et de recevoir le soutien du Cran et de certaines associations), c'est précisément leur ethnie.

9. 11/10/2010 17:07 - ferdinand

ferdinandEffectivement Pascal Sevran pour avoir exprimé à sa façon son opinion sur la surpopulation en Afrique noire avait été condamné sans réserve par les habituels inquisiteurs de l'anti-racisme. Malgré ses excuses sur la forme de ses propos ( " la bite des noirs " ) et ses explications sur la virulence de son ton ( son indignation devant tous les enfants qui naissent alors que les géniteurs savent qu' ils ne pourront pas les nourrire ) il n' a pas bénéficié de la mème indulgence.

10. 11/10/2010 19:15 - pschitt

pschittJe pense que le pire dans le "message" de Sexion d'Assaut c'est bien sa musique. Comment peut-on faire de la musique aussi prévisible, mal produite, vulgaire? Et la vendre...
A faire passer le dernier Arcade Fire pour du Haendel.

11. 11/10/2010 23:48 - moi

moi@splach
tout à fait d'accord avec cette vision qui sans dédouaner tempère les propos.

mais : "les extraits dont tu fais mention ici n'ont jamais figuré sur des albums en vente dans les réseaux de distribution légaux. Il s'agit d'extraits de mixtapes qui circulaient sous le manteau avant que le groupe soit signé sur un major. Donc aucun moment ces titres n'ont été diffusés sur les ondes, donc ni les radio ni la major ne peuvent en être complices."

ces morceaux incriminés sont tous et TOUJOURS !!!!!!!!!!! accessibles sur youtube.



12. 12/10/2010 14:52 - Bruno

BrunoJ'ai un ami homo, qui fréquente des boites thématiques plutot hardcores, et qui à chaque fois est amusé d’y voir des « lascars à casquettes couiner comme des pucelles au sous-sol » et de les imaginer en caïds macho dans les rues.
Des homos dans les banlieues, il y’en a bien plus qu’on ne peut le croit.

13. 12/10/2010 15:00 - HP

HPIls sont tellement nuls niveau réflexion et s'adressent tellement à des mollusques qu'ils ne peuvent être dangereux, c'est peut-être ce que pensent les média?

Trêve de plaisanterie, tout ça est écoeurant ! A la limite, que les média qui ont toujours quelques accointances avec les majors ou autres (et un jeune idiot branché à leur tête) agissent de la sorte (type libé), je veux bien car on a l'habitude (bien que ce soit pathétique). Le pire étant effectivement, la mollesse, lâcheté, hypocrisie ? des associations antixxx qui nous mettent la tête comme un ballon pour le moindre fait et qui là ne disent rien... Car finalement, une minorité opprimée à le droit d'en opprimer une autre dans ce grand n'importe quoi où on est un citoyen avec plus de droit que le couillon de la masse quand on fait partie d'un de ces "groupes". Qui plus est, avant d'attaquer un opprimé, il faut bien réfléchir à ce que ça ne se retourne pas contre soi... Big brother passant tout à sa moulinette constamment, en fonction de l'opinion et de l'air du temps... Ce siècle sera bien communautaire et hypocrite

14. 14/10/2010 22:23 - L.B.

L.B.Laurent, vous êtes mon maître !!!

15. 15/10/2010 10:41 - Nejma

NejmaDans la Bible on peut y lire :« Lorsqu’un homme couche avec un mâle comme on couche avec une femme, tous deux ont fait une chose détestable. Ils doivent absolument être mis à mort. Leur sang est sur eux. »Levitique 20,13.
C'est la loi transmise au peuple d'Israël, il faut du temps pour la briser.
Dans l'Islam ou du moins dans certains pays arabes c'est la peine de mort qui est appliquée.
Aux USA, il ya la Westboro Baptist Church, dont le site est God hates fags. Leur site est toujours actif. Leurs parodies musicales feraient presque rire s'il n'y avait pas autant de fans. Dans certains états la sodomie est interdite, je me demande comment ils font pour vérifier l'authenticité de l'acte. Remarquez il reste toujours la fellation comme palliatif.
Quand la loi sur le PACS était débattue Duhamel a déclaré qu'il s'agissait du Pacte de Contamination Sidaïque, personne ne lui a fait un procès.
Cette notion de PACS existait depuis bien longtemps car une coutume romaine permettait de former une union avec un autre homme, en le déclarant frère, celle-cia perduré au Moyen-Age sous le nom d’affrèrement. Ce régime permettait de mettre les biens en commun et d’en faire hériter le survivant du couple en cas de décès. Donc le PACS n'a rien de nouveau. Surtout qu'il est destiné à tout le monde, hétéro, homo, fétichiste,coco...
Christian Vanneste a déclaré que "l'homosexualité était une menace pour l'humanité", il a été blanchi par la Cour de Cassation!Possible que les magistrats étaient homophobes.
Quand je vais dans des boites gay, j'y vois pourtant pas mal de blacks et de français d'origine maghrébine.C'est clair qu'ils ne doivent pas le claironner dans leur famille.
@MC Gabeul, vous me semblez pourtant très érudit, les homophobes sont bien plus nombreux chez les personnes à haut niveau intellectuel.

16. 15/10/2010 11:42 - Laurent Obertone

Laurent ObertoneNejma, c'était une habitude avant d'être une loi. Il en allait de même pour les célibataires.

Certains scientifiques occidentaux affirment que l'homosexualité reste invariablement (depuis très longtemps) autour des 1-3% de la population, donc qu'il n'y avait pas lieu de s'en inquiéter. Par conséquent, l'homophobie ne serait pas utile. Christian Vanneste n'était manifestement pas de ceux-là.
D'autres prétendent qu'un fort stress des mères génèrent davantage d'homosexuels. Les scientifiques actuels ont tendance à pencher pour une explication génétique.

Savez-vous que dans certains pays illuminés par la religion d'amour et de paix, on scelle l'anus des homosexuels à la colle forte avant de les gaver, puis de les laisser mourir ?

17. 15/10/2010 11:44 - Laurent Obertone

Laurent ObertoneQu'un fort stress "génère". Décidément.

18. 15/10/2010 13:58 - Nejma

NejmaSceller l'anus des homosexuels mais quelle horreur! Je savais qu'en Iran on mutilait les parties génitales des lesbiennes. Quelle contradiction ce pays ils autorisent le changement de sexe mais torturent les gays.
La charia c'est vraiment à vomir, il est grand temps à l'Islam de se moderniser et vivre avec son temps.

19. 15/10/2010 14:28 - Laurent Obertone

Laurent ObertoneLe problème, pour lui, c'est que s'il vit avec son temps, il meurt. Voyez ce qu'il arrive à l'Église.

20. 15/10/2010 15:52 - Agnus_Cybioni

Agnus_Cybioni"Nolite conformari huic saeculo" (Rm 12 : 2)

Pour aller dans le sens de M.Obertone...

Saint Paul avait pourtant prévenu... en effet

21. 15/10/2010 18:58 - Nejma

NejmaLaurent que l'Islam puisse mourir de son évolution c'est tout le bien que je lui souhaite.

22. 15/10/2010 23:18 - Gaël

Gaël@Laurent Obertone,
Mais il me semble que l'Islam vit avec SON temps. Le problème c'est qu'il n'est pas dans le notre. Nous sommes le 15 octobre 2010, au XXIe siècle (enfin je crois), il est en l'an 1431 au calandrier de l'Hégire. deux temporalités qui se percuttent en un même espace, c'est incompossible dirait Leibniz, et pourtant...

23. 16/10/2010 09:28 - Nejma

Nejma@Gaël, j'ai un bon tuyau pour vous comme je ne vous vois pas Imam (quoique)sachez que l'Église catholique, vos frères comme vous le savez recrute.Seuls 83 prêtres ont été ordonnés cette année en France. Le clergé comptait 41.000 prêtres au début des années 1960. Ils ne sont plus aujourd'hui que 15.000, dont la moitié a plus de 75 ans. L'église catholique en France est proche de l'agonie.Vous pouvez la sauver, suffit pas que d'aller à la messe le dimanche pour combattre l'invasion barbare.
Quant au calendrier musulman l'Islam est née au 7ème siècle et ils ont pris comme calendrier la date de la fuite de Mohamed 622, et 1431 est le nombre de cycles lunaires depuis l'Hégire.
L'Islam est rétrograde inadaptée, non pas à cause de son intemporalité, mais parce que comme certains estiment qu'elle est parfaite elle n'a donc pas besoin de se moderniser.

24. 16/10/2010 23:48 - Gaël

Gaël@Nejma,
Vous avez completement raison, je me suis planté dans ma ...conversion-je parle du calendrier!!
(1388). Vous avez encore plus raison, je ne me vois pas trop en Imam. En Chartreux peut-être, la retraite spirituel me tente régulièrement ces temps-ci. Je ne me contente pas de l'office dominical mais nous entrons dans la sphère privée et me la garde si vous voulez bien.
Je persiste cependant, et pense qu'il faut choisir: soit l'Islam est rétrograde, soit il est intemporel. Pour moi il est figé "pour l'éternité" dans sa conquête du monde, donc une forme de mouvement perpétuel qui s'affranchit de notre temps. Je doute de la capacité de l'Islam à se moderniser, non pas parce que certains estiment qu'elle est parfaite, mais parce qu'il est strictement interdit de discuter les précepts du prophète, et tout juste toléré d'argumenter contre le droit coranique (en France, dans les belles républiques islamiques, c'est l'amende, le prison, la mort par pendaison, cochez). Il faudra délier les langues pour que les esprits et les âmes ne s'élèvent. Mais il faudra ébranler les esprits forgés afin que les bouches se libèrent.

Et en même temps, quitte a vous surprendre, je ne peu m'empêcher de comprendre. Regardez ce qui est arrivé au catholicisme. Les multiples réformes et les vagues de modernisation qu'il s'est "imposé" ou à subit l'ont mené, comme vous le soulignez avec force pertinence, au bord de l'extinction. Et je sais aussi que les agents de sa désintégration opèrent aussi, de façon plus pernicieuse au sein même de l'Eglise, et dans les plus hautes sphères. L'Islam l'a bien compris, comment se laisser dicter par les infidèles que nous sommes, se laisser moderniser par des peuples, des états qui ne respecte même pas leur propre culte et ont orchestré la mort de leur religion?
C'est un point de non-retour qui nous coûte cher, ce que nous nous sommes infligé, nous ne pouvons plus l'imposer aux autres, et sommes désarmés a jamais.

Bien à vous.

25. 17/10/2010 00:05 - florence

florenceGaël, je ne vois qu'une solution, il faut vous convertir à l'islam.

26. 17/10/2010 00:27 - Gaël

GaëlSolution pour qui florence? J'espère que c'est une plaisanterie.

27. 17/10/2010 11:37 - Nejma

Nejma@Gaël, vous avez raison pour la date, nous nous sommes mal compris dans le calendrier musulman, ils sont bien en 1431 qui représente non pas le nombre d'années écoulées depuis l'Hégire, mais le nombre de lunes.Parce ce que l'emblème de l'Islam est la lune. Nulle intention en ce qui me concerne de faire la propagande de cette religion, mais beaucoup de musulmans modérés assistent impuissants à l'éclosion d'un Islam violent dont ils ne veulent pourtant pas.
"Tu aimeras, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même". Cela ne vous rappelle rien?
Et "la lune tout entière devint rouge comme du sang". Je crains que l''Islam si elle ne se modernise pas risque fort de plonger tout entier dans le chaos de la violence.
« Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi ».
Quand je demande à des érudits musulmans pourquoi, l'Islam n'évolue pas leur seule réponse est que comme dernière religion révélée elle est parfaite.
Je pense fondamentalement que l'Islam a été dès le départ un instrument destiné uniquement à conquérir le pouvoir tant religieux que politico-militaire, puis à conserver ce pouvoir totalitaire devenant un puissant outil de répression. Pour les khalifes, c'était du pain béni si je puis dire. Un outil taillé à la mesure de leurs ambitions vous vous rendez compte!
Donc ce n'est pas le petit musulman kabyle comme mon père, chrétien au départ et qui a été islamisé de force qui refuse d'évoluer. Ce sont ces rois et gardien de la Foi, donc tous ces petits pouvoirs ou grands dont la légitimité repose uniquement sur les dictats théologiques et la répression coranique.
Dans le christianisme c'était plutôt une doctrine contestataire vis à vis du pouvoir. Le pouvoir religieux des rabbins et celui de l'occupant romain. Donc dès le début votre religion Gaël est libératrice dans son fondement. Ce qui a tué si je puis me permettre votre religion que j'estime véritablement d'amour, c'est le clergé lui-même en devenant une organisation puissante avec des préoccupations politiques.La plupart de vos contestataires visaient l'autocratie pontificale, en laissant de côté les questions purement théologiques non? Je peux me tromper de vision.

28. 17/10/2010 12:11 - christophe D

christophe D"c'est quand même pratique d'être débile". Cela me rappelle la fameuse béatitude de Saint Augustin "Heureux les pauvres par l'esprit, parce que le royaume des cieux est à eux" (j'aime beaucoup).

Sur le débat, l'Islam vit actuellement son inquisition et cela après 1400 ans de décantation, tout comme le Christianisme en son temps. Le problème c'est qu'il est inadmissible, avec les actuelles facilités d'accès à la culture, de ne pas se rendre compte, à titre personnel, que l'Islam n'a pas qu'une seule lecture salafiste (moi, ça me sidère). Où alors c'est l'inverse, c'est grâce aux moyens actuels que celui qui gueule le plus fort, est celui qui a raison (je simplifie trop je pense). Quelle connerie.

Pour reparler de sexion d'assault, ils sont symptomatique de la jeunesse actuelle et ils sont hélas loin d'en être une séquelle. Je rencontre("travaille"serais aussi adapté) beaucoup de jeunes et majoritairement ils tiennent tous le même discourt avec la même vision des choses et c'est affligeant, du nihilisme pur... en gros : "se défoncer", "faire du fric pour se défoncer", "niquer la police" et "niquer" tout court si possible (par ordre d'importance), en cela sexion d'assault n'invente rien (tout comme 99% de la production rap française), le souci c'est leur large diffusion. En même temps la diffusion de message d'amour et de fraternité, ce n'est pas vendeur (voir les aspirations ci-avant).

Droit dans le mur

Cordialement,

29. 17/10/2010 13:41 - Nejma

Nejma@Christophe D "avec les actuelles facilités d'accès à la culture"?
De quelle culture parlez-vous? Parce qu'à mon avis la culture que l'on offre aujourd'hui ne sert qu'à endoctriner, manipuler,niveler vers le bas cette masse homogène et passive que sont les jeunes dont vous faites mention.La culture est aux mains de ceux qui en possèdent les moyens de diffusion.
Vous avez une vision de la culture comme moyen de libération face à l'obscur, comme mécanisme de liberté pour changer le monde, je la partage hélas la culture que ces jeunes subissent est pltôt celle de l'autodestruction de la raison et par voie de conséquence de l'esprit critique et de la conscience. On nous donne l'illusion que l'on peut choisir et les politiques l'ont bien compris. L'usage de la culture moderne est un moyen de contrôler ces entités incultes et violentes que constituent Sexion d'assault et ces jeunes dont vous faites mention.

30. 17/10/2010 14:49 - Gaël

GaëlChère Nejma,
Vos mots sont pleins de sagesse et c'est réconfortant de lire de propos mesurés -ce que je ne suis pas.
Je crois malheureusement que l'éclosion ne cesse depuis des siècles, en fait depuis la première couvée. Je me joins à votre observation, L'islam est une idéologie, plus qu'une religion, elle englobe et régit touts les strates de la société, sur le plan politique, social, juridique, culturel...et privé. Il n'est ni plus ni moins un système totalitaire de plus que j'estime devoir combattre. En tant que chrétien d'abord, en tant qu'homme ensuite.
Je n'oublie pas non plus que c'est aussi une religion(peut-etre avant tout, sur ce sujet, le débat n'est pas clos), issue du Livre, par là-même je la considère comme une hérésie chrétienne. La différence avec le christianisme est que l'Islam ne possède aucune hiérarchie, je dirais sur la terre comme au ciel. Pas de hiérarchie céléste (comme la décrit scrupuleusement le Pseudo-Denys et dont je vient d'acquérir enfin les oeuvres complètes, ô Joie!), mais aucun clergé ici bas non plus. Nous(chrétiens et européens héritiers de la culture judéo-chrétienne, soyons précis) avons Rome, le Pape, les cardinaux, éveques..et notre système politique s'est inspiré de cela en Europe. Les immams n'ont aucune autorité religieuse(une note de service qu'il faudrait faire circuler dans les banlieues a mon avis), seul le mollah (ou l'ouléma selon votre confession) en possède une. Le manque de discernement et le sentiment de perfection de l'Islam vient aussi de là a mon avis. Et puis une autre raison aussi, alors que je vous écris : c'est une religion qui ne rencontre pas l'homme, ne le visite pas.

Il a toujours été question de luttes tribales, de califats en guerre, de conquête de territoires sans autre but que l'acquisition des richesses du voisin. les dernières batailles en Iraq ne sont que l'écho enrgistré aujourd'hui des rivalités entre obédiances opposées, chiites sunnites wahabites...vous aussi vous avez vu le film? Bien sur que ce sont les chefs de guerre qui tiennent les rênes. Bien sûr que tout le monde le sait, mais alors pourquoi ce soutient inconsidéré par ces mêmes musulmans envers ceux qui les mèneront de toute façon à l'abatoir?
Mais je ne confonds pas les personnes et les idées. Je sais (je les sais tellement je les connais) des gens, musulmans brimés par "manque de rigueur", ostracisés par ceux-là même qui se revendiquent leurs "frères". j'ai connu des Berbères, ces kabyles du Maroc, avec qui j'ai fait de longues marches dans le Haut-Atlas, ces gens délicats sont la risée des populations arabes, leur culture et leur langue sont baffouées, réduites au silence, en pensant à eux je ne peux m'empêcher de penser à votre père. Une question si vous me permettez : est-il resté "au pays", est-il redevenu chrétien?
Quant à la religion catholique, ne m'en parlez pas, plus je revisite son histoire, plus il me faut remonter loin pour épouser entièrement et complètement sa doctrine, ici-bas bien entendu. Ce qui a tué le christianisme (pour moi il n'est pas "mort" mais bien malade en effet) c'est la faillite intrisèque de l'homme. Dieu ne se trompe pas, mais l'homme oui, invariablement. Mais il a bien fallu s'occuper un peu de la politique (le Pape est chef d'Etat rappelons-le et la plus haute autorité sur terre au Moyen-age) et excomunier quelques rois afin de préserver cette théologie. Le calvinisme, le protestantisme, l'averoïsme, auront su s'engouffrer dans cette brêche pour notre plus grand malheur.
Avec toute ma considération.

31. 17/10/2010 19:51 - Nejma

Nejma@Gaël, je ne suis hélas pas toujours aussi mesurée. En évoquant cette doctrine qu'est l'Islam, je ne m'éloigne pas du sujet car ce groupe est en grande partie constitué de personnes qui s'en revendiquent.
Fondamentalement on ne peut comprendre l'Islam sans lire le Coran, et l'on ne peut comprendre le Coran sans connaître les arabes, à savoir d'où ils viennent. Ils viennent du désert où la vie est rude et sans pitié, conquérir est dans leur nature.Les arabes ont donc eu une mentalité forgée par cet environnement rustre pendant des millénaires. Cette idéologie fondée par un des leurs est forcément à leur image, donc adaptée. C'est une religion qui n'a d'autre but que de s'imposer par la force en ayant la satisfaction d'avoir accompli les commandements d'Allah ainsi ils atteindront le Paradis où les plaisirs seront éternels.
Je vous rejoints le Coran n'est qu'un mélange d'emprunts au Pentateuque, d'extraits du Talmud de coutumes arabes et barbares des premiers siècles et d'élucubrations personnelles avec des modifications et des dérogations imposées par le Khalife Othman.
On peut lire la Bible comme un roman historique et y prendre du plaisir, le Coran n'est qu'incohérences et incongruité. C'est un livre inventé de toutes pièces sur la base de pseudo révélations d'un homme qui aimait les femmes et surtout conditionné par sa barbarie.
Quant à mon père il est venu en 1946 en France, pour ne plus jamais retourner en Kabylie.
Savez-vous ce qu'il se passe en Algérie avec les Kabyles qui veulent revenir au Christianisme?
Ils sont arrêtés et mis en prison pour pratique du christianisme sans autorisation.
Un oeil sur le site entre autre notredamedekabylie vous donnera un aperçu des persécutions dont ils font l'objet.
Avec toute ma considération.

32. 17/10/2010 20:23 - Gaël

GaëlNejma,
En effet le Coran est né du désert et les Arabes y ont la vie dure (au moment de l'apparition de l'Islam), mais cela n'excuse en rien la violence, je pense que vous êtes d'accord. Le judaïsme et le christianisme sont aussi nés dans les régions désertiques (c'est dans le Désert que Jésus est tenté par le diable, il ne succombera pourtant pas) et etrangement c'est une religion de paix et d'amour qu'il propose. Conquête, violence et plaisirs éternels, c'est un bien triste programme en vérité.
Je suis bien d'accord avec vous, le prophète du Coran n'est qu'un chef de clan vivant de rapine, dans cette géographie spécifique il ne pouvait faire que des émules.
Je suis au courant, mais comme tout le monde bien peu assez informé des malheurs que subissent les chrétiens de par le monde, et notamment en Kabylie; merci pour ce lien, je promets d'un faire une halte.
Merci pour votre honnêteté sur le Coran, cela tranche avec le discours habituel.
Bien à vous.

33. 17/10/2010 21:39 - Nejma

NejmaGaël à la différence que Moïse était très intelligent, élevé à la cour des Pharaons avec les honneurs dus à un prince.Il est toujours plus doux le discours de celui qui sait flatter les foules.
Mohamed était inculte il ne savait ni lire ni écrire.
Comme les hébreux ont su s'unifier à travers un livre , les arabes ont souhaité faire de même.
Si le Christianisme s'est imposé avec érudition, l'Islam n'a su le faire qu'auprès de peuples frustres, sans culture scientifique. Les arabes ont toujours envié les fils d'Israël, leur cohésion...
Si ces religions sont nés dans un désert les tribus bédouines étaient à l'opposé de Moïse et de Jésus.
Les juifs se sont sédentarisés cultiver les terres et ont commencé à commercer tandis que les arabes se faisaient la guerre.
Eh oui, le Paradis de Mohamed est un Disneyland à la mode arabe, comment ne pas être baveux?
"Ceux qui refuseront de croire à nos signes, nous les approcherons du feu ardent. Aussitôt que leur peau sera brûlée, nous les revêtirons d'une autre, pour leur faire éprouver un supplice cruel."
"Les vêtements des infidèles seront taillés du feu, et l'eau bouillante sera versée sur leur tête.
Leurs entrailles et leur peau en seront consumées ; ils seront frappés de gourdins de fer."
Même le Marquis de Sade n'a pas pensé à ces scénario!
Alors soyez serein Gaël!

Ring 2012
Dernière réaction

eh franchement, ma rolpa, yapa d'carrote, on navet rien contre l'homophobie couzin, c'est pas bien et tout, T fou l'homophobie, la vie de ma rem, on connaissé pa et tou, c juste les pédés kété...

MC Gabeul en totale imersion, heu immertion, en plein d'dans quoa11/10/2010 08:48 MC Gabeul en totale imersion, heu immertion, en plein d'dans quoa
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique