Sur le RING

Qu´est-ce qu´Israël ?

SURLERING.COM - OUTREMONDE - par Frédéric Blanc-Brude - le 24/11/2002 - 0 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Qu'est-ce qu'Israël ? Il faut se poser la question ? Les Israéliens doivent se poser la question. Les juifs doivent se poser la question ? Sharon est bien seul depuis 15 jours, et il ne saurait gouverner qu'un peu plus à droite s'il devait gagner les élections du 28 janvier 2003.

magazine lidealiste

I
l ne trouvera du soutien, et une politique, qu'en continuant la guerre. Le choix donné aux israéliens le 28 janvier est un choix moral comme il s'en donne rarement à faire dans l'histoire d'un peuple. Que Sharon reste, ou que Netanyahu le remplace, s'ils votent pour le Likud, ils votent pour la guerre, réduisent à néant l'espoir fondateur d'Israël, jettent définitivement l'Etat juif dans le 21ème siècle du nouveau réalisme.

Le Likud veut la guerre

Flashback. 1998, Washington. Donald Rumsfeld et Paul Wolfowitz, alors dans l'opposition, écrivent au Représentant républicain du Congrès, agitant déjà un Saddam nucléaire qui pourrait devenir « la force politique centrale au Moyen Orient. » 2000, Washington toujours. Rumsfeld et Wolfowitz sont maintenant respectivement Secrétaire et Sous-Secrétaire d'Etat à la Défense des Etats-Unis. Ils ne mâchent plus leurs subjonctifs : « Alors que le conflit pendant avec l'Irak en constitue la principale justification, la nécessaire présence de substantielles forces américaines dans le Golfe transcende la question du régime de Saddam Hussein. » (Project for the New American Century) Quand Rumsfeld entre au gouvernement, il nomme Richard Perle, alors directeur du quotidien de droite Jerusalem Post, président du Conseil de Défense des Etats-Unis. En 1996, Perle avait produit un rapport pour Netanyahu, lui proposant de rompre avec les accords d'Oslo, et de reprendre possession de Gaza et de la Cisjordanie.

Le Likud a le même programme que les durs de Washington. Raanan Gissin, conseiller de Sharon, déclarait en Août que les Etats-Unis ne devaient pas attendre pour attaquer l'Irak. Dans un récente interview au magazine Times, Ariel demande à George d'attaquer l'Iran dès que la guerre avec l'Irak sera terminée. La guerre. Et la guerre tout de suite.

Quand les travaillistes ont claqué la porte il y a quinze jours, Sharon a dû trouver de nouveaux amis. Le Général Mofaz comme Ministre de la Défense, un dur, mais Ariel promet ne lui avoir rien promis. Benyamin Netanyahu comme Ministre des Affaires Etrangères, à la condition qu'il y ait des élections anticipées. Les durs vont maintenant devoir s'entendre entre eux. Si Sharon veut rester - et gagner les primaires du Likud qui doivent se tenir jeudi 27 novembre - il devra donner du grain à moudre à ses faucons. Si Netanyahu passe, le programme sera encore plus clair. Benyamin qui déclarait il y a peu à la radio qu'un Etat palestinien « pleinement souverain » et donc doté d'une armée, ne verrait jamais le jour.

Quelle que soit l'issue des primaires du Likud, il en sortira un parti qui veut aller au contact. Un parti qui souhaite une guerre en Irak et qui précise bien que si Saddam menace Israël, ils utiliseront la bombe (Sharon au Times.) Le Likud a donc clairement indiqué à Israël où il comptait l'emmener.

C'est facile de rêver

La guerre provoque deux types de comportement humain pour ceux qui l'ont vécue. Il y a ceux, le Général Sharon, la Général Netanyahu, qui en redemandent, qui ne peuvent plus s'en passer, qui en font leurs carrières et leurs fonds de commerce. Et il y a ceux qui en tirent la conclusion que rien ne vaut d'en arriver là. Qu'il vaut mieux négocier. Que ce n'est pas un hasard si la Charte des Nations Unies ne reconnaît que la légitime défense, de soi ou d'Autrui, comme forme légitime de violence. Le Général Amram Mitzna est un de ceux-là.

magazine lidealistemagazine lidealistemagazine lidealiste

Mitzna a gagné la primaire travailliste du 19 novembre. Il représente l'alternative. Le choix qui s'offre à Israël. Il souhaite une séparation unilatérale - c'est-à-dire un retrait des troupes des territoires - le démantèlement d'un bon nombre de colonies juives en Cisjordanie et à Gaza, et le retour aux négociations. Pénible, dangereux et politiquement coûteux, il sait pourtant que seul ce chemin ne mène pas à la guerre.

Pourquoi la guerre ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi l'Irak et l'Iran ? Certes, l'Irak possède des armes qui menacent Israël, depuis plus de dix ans. Certes, la frange réactionnaire du pouvoir iranien soutient activement le Hezbollah au Liban, depuis plus de vingt ans. C'est une affaire d'opportunité. Quand George bombarde Kaboul, Ariel entre dans Ramallah. Si la guerre américaine se répand au Moyen Orient, le Likud voudra finir de régler la question en ré-annexant la Cisjordanie et Gaza, et en forçant les Palestiniens à la déportation. Sous la houlette régionale de l'Oncle Sam, personne ne bougera. Les cheikhs resteront dans leurs palais, Saddam ira au paradis des dictateurs (on y montre le Parrain en boucle) et où iront donc les Palestiniens ? Qui sait ? Peut-être au Royaume Hachémite de Jordanie-Irak, quand les Américains auront mis le Prince-sans-royaume Hussein de Jordanie sur le trône.

Les scénarios du « Transfert » (la déportation des Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza) sont tous tellement grandiloquents qu'on a peine à y croire. Mais ce n'est pas ce qui arrivera qui compte quand on vote, c'est l'intention, c'est ce que proposent les candidats. Ce que propose le Likud, même si les détails restent inconnus et incalculables, c'est la guerre.

magazine lidealiste

C'est facile de rêver. Les guerriers professionnels du Likud et leurs pendants du Project for the New American Century peuvent imaginer un monde à l'image de leurs desseins. La question n'est pas de savoir si leurs fins sont réalistes, mais par quels moyens ils comptent les accomplir.

Qu'est-ce qu'Israël ?

Ami israélien, si tu veux la guerre, si tu veux plus de morts, de décombres, de ressentiment, très bien. Vote pour le Likud. Es-tu sûr que c'est cela Israël ? Es-tu sûr que le travail commencé en 1948 se limite à cela ? Comment vois-tu ton pays demain ? Souhaites-tu effectivement Eretz Yisrael, de l'Euphrate au Nil ? Est-ce que c'est ce qu'il y de plus important dans le destin israélien ? Est-ce que tu préfères la paix ou la justice ? Il faut choisir. C'est l'un ou l'autre.

Si tu votes pour le Likud, tu votes pour la guerre. Tu le sais. Penses-y et assumes.

Tsahal te défendra aussi bien si Mitzna est Premier Ministre. Rien ne sera réglé. Tout restera à faire. Et ça ne sera pas facile. Toi garçon ou fille d'Israël qui a servi l'armée, tu connais ce sentiment intense du chargeur qui égrène ses douilles chaudes sur les sacs de terre. Tu sais aussi que pour un vrai soldat, devoir ouvrir le feu c'est déjà un échec.

Qu'est-ce qui fait la force d'Israël ? Est-ce le soutien des faucons de Washington qui utilisent la terre sainte comme un coin sur lequel on abat un hache ? Ou bien est-ce la compassion ? La défense de l'identité peut justifier le recours à la guerre, jusqu'au point où cette identité se fond avec elle. Alors plus rien n'est justifiable.

Personne ne peut répondre à ta place. Personne ne votera à ta place.

Frédéric Blanc-Brude



Soyez le premier à réagir

Ring 2012
Frédéric Blanc-Brude par Frédéric Blanc-Brude

Responsable des pages Outremonde de Ring de 2001 à 2003.

Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique