Sur le RING

Nine One One : le nouveau réalisme

SURLERING.COM - OUTREMONDE - par Frédéric Blanc-Brude - le 10/09/2002 - 0 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

magazine lidealisteUn monde nouveau ?(par JB Faivre)
magazine lidealisteThéorie du complot numéro 217 (par Frédéric Blanc-Brude)
magazine lidealiste
Quel futur pour Ground-Zéro ?(par Julie Arrue)
magazine lidealiste
Le mystère de l'anthrax(par Julie Arrue)
magazine lidealiste
Ici et maintenant : l'Irak au bout de fusil (par Marion Heilmann)
magazine lidealiste
L'imagination au pouvoir (par Emmanuel Philippon)
magazine lidealiste
Bush pouvait-il prévoir le 11 septembre ? (par F. Blanc-Brude)
magazine lidealisteDossier photos
magazine lidealiste11 septembre 2001 : le dossier de la rédaction

magazine lidealiste

L'histoire des hommes connaît un aller-retour permanent entre deux forces jamais réconciliées, toujours à la poursuite l'une de l'autre. Le système et l'évènement. Le système se compose d'un ensemble de règles, écrites ou non, dites ou non, qui s'appliquent, qui doivent s'appliquer, au fil des affaires mondiales. Le jeu des marchés, la dissuasion nucléaire, le droit de la mer ou celui des gens, le fonctionnement des administrations, corrompues ou non, le code de la route ou celui de l'honneur. Ces règles apparaissent d'elles-mêmes ou sont livrées clé en main par les faiseurs de droit, et elles ont la particularité d'être à la fois systématiques et pas toujours compatibles entre elles.

L'évènement n'appartient pas au système. Il a des causes et donc suit certaines règles, mais elles ne suffisent jamais à en expliquer l'occurrence. L'évènement n'est réductible qu'à lui-même. Le 11 septembre est un de ces évènements. Pour ceux qui en ont réchappé - parce qu'ils ont raté leur avion par exemple - l'événement c'est d'abord d'avoir renversé leur café sur leur costard tout propre, ce matin là. Pour ceux qui ont forcé le dernier avion à s'écraser en Virginie, sauvant sans doute le Capitole ou la Maison Blanche, l'évènement c'est la décision d'agir qu'un des passagers a su communiquer au groupe, qu'on imagine autrement terrorisé et amorphe.

C'est la magie de l'Histoire. L'évènement se communique aux choses et leur donne vie. Change les règles. En engendre de nouvelles. En ressuscite d'anciennes. Pousse le système vers une trajectoire jusqu'alors improbable. Mais l'Histoire recycle aussi. Et bientôt de se demander, si tout est différent, pourquoi est-ce que plus ça change, plus c'est la même chose ?

On parle du 11 septembre en un mot : le « onzeseptembre », on dirait un vieux mot roman. Synonyme de l'horreur, de la peur, de l'absurde et de la surprise ; symbole angoissant de la chute de ce qui paraissaient indestructible. Les Américains disent TA911, pour « terrorist attack nine eleventh » ; étrange quand on sait que le 911 est le numéro d'appel de la police aux Etats-Unis. Ce matin là, il fallait composer la date du jour sur son téléphone pour appeler les secours. Et le temps de marquer l'histoire à la culotte : l'évènement TA911 ouvre l'ère de la police.

Le système n'a pas changé. Les fondamentaux sont les mêmes. Mais la dynamique déclenchée par les attaques en change l'équilibre. Tous ce qui pouvait faire peur auparavant fait maintenant effectivement peur. Tout ce qui justifiait la sécurité relativement à la paix, la justice ou la liberté, se justifie maintenant absolument et en dépit de la paix, de la justice et de la liberté.

Rien n'a changé. Les immigrants attendent toujours aux portes de l'Europe, pour les mêmes raisons ; les FARC s'opposent toujours par la force au gouvernement colombien, pour les mêmes raisons ; les tenants d'un islam dur et pur souhaitent toujours le départ des forces américaines de la péninsule arabique, pour les mêmes raisons ; le Xinjiang, le Caucase, l'Asie Centrale et l'Afrique des grands lacs font toujours l'objet de luttes et de conflits sans fin, pour les mêmes, diverses raisons ; Palestiniens et Israéliens réclament toujours le droit de vivre peu ou prou au même endroit, pour les mêmes inlassables raisons.

Même mécanique, même raisons, mais quand il s'agit de savoir que faire, on ne se tourne plus vers les mêmes acteurs. La peur, l'incalculable risque de l'effondrement si bien illustré à New York nous pousse à rendre à César ce qui appartient à César : Le Glaive et la Balance aux orties. Vous ne le savez pas encore mais nous sommes entre dans l'ère du « nouveau réalisme » : la décision sera sécuritaire, la mise en œuvre militaire ou policière, la priorité sera la préservation voire la conservation, et les moyens seront à l'image des fins : illimités.

La devise militaire veut que la sécurité soit l'affaire de tous. Le temps est venu de l'application entière de cette règle la. En Europe, en Colombie, dans le Golfe, en Asie Centrale et au Xinjiang, au Proche Orient et ailleurs.

Frédéric Blanc-Brude



Soyez le premier à réagir

Ring 2012
Frédéric Blanc-Brude par Frédéric Blanc-Brude

Responsable des pages Outremonde de Ring de 2001 à 2003.

Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique