Sur le RING

Morsay : la Saga qui bicrave ton grand-père

SURLERING.COM - FRANCE - par Etienne Lhomond - le 26/02/2010 - 28 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

« Malheur à celui par qui le scandale arrive. » Adel, des 2 be 3

L'intégrale du gollum du ter-ter.




Clément le nolife, Amandine du 38, Bilal du 92, MC Michou, Rallice, Gary Brolsma, Star Wars Kid, Boxxy ou même notre Florent Gallaire national… Vous connaissez forcément l’un de ces inconnus qui se sont un jour retrouvés propulsés bien malgré eux sur le devant d’une scène toute Warholienne, grâce à Internet. Générant des buzz importants, vus par des centaines de milliers d’internautes, et sujets de moqueries planétaires, ces personnes, généralement très jeunes, n’avaient pas recherché une telle visibilité. Dépression, tentative de suicide, scolarisation problématique, estime de soi détruite participent souvent du tableau de conséquences dramatiques pour ces anonymes qui deviennent du jour au lendemain des célébrités dérisoires, raillées dans la rue, objets de sarcasmes et sujets d’une honte qui leur collera à la peau pendant longtemps.

 Depuis quelques années, un autre type d’individu exploite volontairement, et avec plus ou moins d’habileté, ce phénomène nouveau. Si certains, comme Lorie, parviennent à atteindre une crédibilité relative, d’autres, comme Cindy Sander, l’insaisissable Mickaël Vendetta et vous avez peut-être entendu parler du Roi Heenok, parviennent à la célébrité grâce au ridicule prodigieux qu’ils suscitent. Cherchant à exploiter la capacité d’Internet à générer des buzz, ils deviennent des sortes d’antistars. Renversant les codes des peoples, ce sont leurs imperfections, le pathétique qu’ils suscitent qui les rend mémorables, sans que l’on ne parvienne jamais à deviner dans quelle mesure ils ont conscience de passer pour de gros blaireaux devant des milliers de personnes. Provoquant des débats interminables opposant les pro- et les anti-, ces personnes sont toujours apparues comme relativement inoffensives, des imbéciles heureux, en somme, les idiots du village World Wide Web dont on aime se moquer, sans pour autant leur souhaiter du mal… jusqu’à l’apparition d’une certaine vidéo que je vous conseille de visionner en intégralité - si vous devez n’en regarder qu’une, voyez celle-ci - pour bien vous imprégner du sens profond de ce que vous allez y découvrir :
 

 
 Sur cette vidéo apparue en 2007, première d’une longue série, vous pouvez donc admirer le langage châtié d’un exclu de la république se faisant appeler Morsay, prononcé morse-aïe, dont le quotient intellectuel miraculeux doit presque rivaliser avec celui d’une paléo-amibe hydrocéphale sociopathe atteinte de dégénérescence neuronale. Au début, avant sa carrière artistique, Morsay a tenté de se lancer en politique :




Aujourd'hui, Morsay est LA caricature de racaille dont même le borgne et ses acolytes n’ont jamais osé rêver. Dans la vidéo que vous venez de voir, il répond à des enfoirés d’internautes de souche qui s’étaient moqués de son rap virtuose et engagé-dans-la-lutte-sociale. En effet, Morsay ferait pâlir de jalousie MC Solaar, jugez plutôt :


 
Cauchemar des socio-linguistes, ponctuant sa dysenterie verbale de « nike ta mèr la put sal fis 2 put », cet analphabète témoignant d’une volonté d’intégration rageuse se présente lui-même comme « le cas sociaux du rap français ». Avec son ami Zehef, ils ont formé le collectif Truand 2 la galère pour vendre des T-shirts au marché aux puces de Clignancourt et promouvoir le rap ghetto dont Jack Lang nous a apprit qu’il était « un appel constant à l’imagination ». Il était important de le rappeler, des fois que vous seriez tentés de voir de simples racailles dans ces jeunes victimes d’un système qui, trop souvent, Luc Besson le sait bien, nie la richesse culturelle des banlieues de Paris. Et en effet, ces jeunes gens issus d’une immigration positive ont beaucoup de revendications légitimes à revendre, « nike la France », « dédicace aux babtou (l’équivalent white de nègre) qui mangent pas de porc », et n’hésitent pas à dénoncer courageusement le « drapeau de racistes » des « pédés de boloss ». Extrait de ce plaidoyer bouleversant :


 
Ne s’arrêtant pas à la critique de la sociétay, les Morsay & co. ont des projets au kilo pour l’avenir, tel que « niker les keufs, niker les skins », « je baise tout le front nationale » et de manière générale, introduire leurs pénis dans les orifices de toutes les génitrices qui passeraient à leur portée, « je vè te niké ta mèr, fis 2 put ». Reconnaissons que Jack Lang avait raison, il en faut de l’imagination, pour suivre le panel hétéroclite bourré d’inventivité des possibilités sexuelles proposées par Morsay et ses potes : « je baise ta mère fils de pute, ton père, ta grand-mère, ta femme je la fais tapiner dans le 92 (…) bandes d’enculés, sucez-moi la bite…» Vraiment, quel dévouement, quelle énergie par ces temps de dépression libidinale ! Morsay va sûrement parvenir à booster l’activité sexuelle des français à lui tout seul ! Je m’interroge toutefois sur le musulman-correct de tout cela. Il ne faudrait pas que ces jeunes qui ont trouvé la stabilité grâce à l’Islam se laissent emporter par leur enthousiasme fertile, bien compréhensible au demeurant.
 Malheureusement, comme toujours, l’aveuglement, l’absence de dialogue, l’incompréhension furent les seules réponses que reçut l’appel à la tolérance, pourtant si vibrant, de Morsay. Alors que les célébrités involontaires d’Internet se retrouvent enfermées dans une image d’elles-mêmes qui ne correspond pas à la réalité de ce qu’elles sont IRL, contre toutes attentes, c’est via Internet que le réel va revenir au visage de Morsay. Les codes culturels de ce dernier n’ayant de valeur que dans la sphère banlieusarde où il a l’habitude d’évoluer, une fois exposés sur Internet, ils explosent face à la réalité que connaît le reste de la France. C’est à ce moment qu’entrent en scène les fameux Noëlistes, une communauté de jeunes forumeurs issus du 15-18 de Jeuxvideo.com et se réunissant autour du dieu-smiley :noel:
 
http://www.jeuxvideo.com/forums/0-50-0-1-0-1-0-blabla-15-18-ans.htm
 
Furieusement décalés et particulièrement créatifs quand il s’agit de tourner en dérision les kikoolols, les racistes et autres pédophiles qui sévissent sur la toile, les Noëlistes pratiquent les « défis » qu’ils se lancent à travers le réseau. Un premier forumeur, Doctor Leon, jeune emogoth que l’on devine loin des préoccupations existentielles de Truand 2 la galère, décida seul de défier Morsay, dans une vidéo à visage découvert. Il lui suggère alors d’ouvrir un dictionnaire avant de lui demander s’il a un problème avec sa mère :


 
Un débat suivit l’intervention de Dr Leon sur le forum 15-18, certains Noëlistes soutenant Dr Leon, d’autres considérant que la vidéo de ce dernier ne correspondait pas à l’esprit du Noëlisme, qui devait s’orienter d’avantage vers la parodie ou le détournement. S’ensuivit toute une série de vidéos portant en dérision Morsay et sa bande. L’une des vidéos ayant remporté le plus de succès fut Allez venez Morsay, basée sur la chanson d’Edith Piaf :
 

 
La réponse de Morsay ne se fit pas attendre, toujours en finesse, et sans haine aucune, sous la forme de plusieurs vidéos dans lesquelles, armés d’un logos foudroyant, Morsay et ses amis prophétisent le viol en tournante des mamans de Noëlistes et la torture de ces derniers par des individus qui ne seraient autres qu’eux-mêmes. L’affaire tourne alors au règlement de comptes entre groupes rivaux. Youtube et Dailymochon deviennent ainsi le théâtre d’une cyberguerre par vidéos interposées entre une communauté du Web et une bande des cités. Le problème c’est qu’à ce petit jeu là, les Noëlistes disposent de moyens beaucoup plus avancés et comptent dans leurs rangs de véritables hackers. Le site de Truand 2 la galère va bientôt se retrouvé piraté, l’intégralité des photos et vidéos qu’il contenait étant alors détournées dans le plus joyeux des bordels. Voici deux vidéos qui récapitulent cette première partie de « l’affaire Morsay » :
 

 

 
L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais Morsay et Truand 2 la galère vont à nouveau faire parler d’eux à l’occasion d’une embrouille avec Difool, l’animateur de Skyrock. Lors de la septième saison de l’émission Star Academy, le cruel et sadique tortionnaire Difool organise un canular téléphonique pour se moquer de la candidate Yaëlle. Durant son émission du matin, il appelle la famille de la jeune chanteuse en se faisant passer pour TF1. Mais il tombe sur le grand frère de Yaëlle, qui n’apprécie pas vraiment la plaisanterie, démasque Skyrock, affreuse radio rap-capitaliste pro-Booba, et se lance dans une longue diatribe contre le cynisme des nantis du hip-hop : « Moi je suis dans le rap, je sais comment ça se passe, t’insultes ma sœur, t’es un fou, va te faire enculer, ici c’est Truand 2 la galère, vient nous voir à clicli, etc. etc. fils de pute (et autres pépites de la langue française)… » Mais Difool ne baisse pas son froc et, suite au coup de téléphone, il en ajoute encore une couche à l’antenne. Conséquence : Truand 2 la galère décide de faire une descente dans les locaux de Skyrock. En bande armée, ils forcent l’entrée des studios et débarquent pour contraindre Difool à s’excuser en direct, excuses qu’il finit par présenter. Bien entendu, ils n’ont pas manqué de filmer ce haut fait de justice populaire que n’aurait pas renié Pol Pot :
 

 
Pendant ce temps, les Noëlistes continuent de se défouler sur Morsay, qui va essayer de mettre un terme à cette cyberguerre en mettant maladroitement en scène sa rencontre avec un « Noëliste ». Il s’agit en fait d’un fan de Booba rencontré par hasard dans la rue :
 

 
 Avec l’arrivée d’un nouveau venu, Vinceneil, en septembre 2008, la cyberguerre des tranchées va tourner au duel. Ce combat à distance sera très suivi sur Dailymochon, les vidéos de Vinceneil cumulant un très grand nombre de visionnages, elles seront parmi les plus regardées du site à l’époque des faits, et les plus commentées depuis la création du site. Refusant de prendre la misère sociale des habitants de banlieues pour une fatalité, le golden boy Vinceneil se donne pour défi de sortir le renfrogné Morsay de sa morosité :
 

 





 
Morsay réagit en « remettant les pendules à l’heure » :
 

 
 Vinceneil va alors donner son adresse aux centaines de « soldats » que Morsay se vante d’avoir sous ses ordres :
 

 
 Un commando d’élite envoyé par Morsay se rend donc à l’adresse du logement de Vinceneil pour corriger ce dernier, mais il semblerait qu’une erreur logistique ait fait capoter l’opération :
 

 
Mais Vinceneil, le millionnaire boloss, ne se laisse pas abattre et dégaine son hélicoptère :
 

 
La réaction, foudroyante, ne se fait pas attendre, un ami de Morsay ira jusqu’à déclarer : « Nike ta mère l’hélicoptère ». Pendant ce temps, fin 2008, Morsay visite le Salon du Bourget, et en profite pour psychanalyser subtilement la symbolique phallique du matériel militaire, mais aussi la domination machiste affirmée de la conquête spatiale. Au passage, il profite de l’occasion pour exhiber une Kalachnikov en plastique, subtile manière de tourner la guerre en dérision, discret appel à la paix d’un grand timide fondamentalement pacifiste :
 

 

 

 
 Finalement, Vinceneil juge l’hélicoptère trop voyant et opte pour une petite voiture, discrète en toutes circonstances :
 

 
Comme de bien entendu, Morsay ne se dégonfle pas et mord à l’hameçon à pleine bouche, parce que, lui aussi, il en a une paire :
 

 

 
Ensuite, ce sont les membres périphériques de Truand 2 la galère qui vont enfoncer le clou. K-Libre, artiste conceptuel, derme pâle et crâne rasé, converti à l’Islam pour pouvoir se marier avec une musulmane, J. Armand, un Corse qui confond sa région avec la cellule centrale d’Al-Qaida, Bilel, un intellectuel spécialiste de la question juive, vont ainsi faire preuve d’une inventivité sans précédent et s’attaquer à Vinceneil lors d’un happening forestier très réussi :
 

 
Vinceneil tentera d’établir un contact téléphonique avec Morsay. Rencontre de troisième type :
 

 
 En réaction, les amis de Morsay décident de jouer la carte de l’humour bon enfant en adressant des poèmes et des messages d’amour au répondeur de Vinceneil :
 

 
De son coté, Vinceneil invente le rap de souche, prend des vacances au ski et profite de l’occasion pour offrir un peu d’évasion aux jeunes des cités, ces grands exclus qui vivent dans la grisaille toute l’année :
 




Finalement, Vinceneil va se rendre directement dans le dix-huitième arrondissement de Paris pour aller à la rencontre de Morsay, en vain :
 

 
Cette insupportable provocation met Morsay en führer. Début 2009, il pète un plomb et appelle au meurtre de Vinceneil avec des faux billets de 500 euros imprimés sur une authentique imprimante jet d’encre couleur. Il profite de l’occasion pour réaliser un véritable miracle mathématique. En effet, 4 billets de 500 euros totalisent ici 4000 euros, stupéfiant(s) :
 

 
Puisque Vinceneil persiste et signe via ses vidéos, dans un acte motivé par l’énergie du désespoir, Truand 2 la galère décide à contrecœur de faire intervenir ses soldats-mutants boostés à l’hélium, ce qui, comme nous pouvons l’imaginer, porta un rude coup à Vinceneil :
 

 
Vinceneil, en proie à la terreur, aurait décidé de s’exiler en pénitence dans un monastère tibétain pour se flageller les oreilles en écoutant du Morsay jusqu’à la fin de ses jours.
 
En 2009, ce sont les membres du collectif de Morsay qui vont s’entredéchirer  sur les sites d’hébergement vidéo. K-Libre surenchérit dans la gangsta attitude, s’exhibant en train de fumer de l’herbe sur Internet et se vantant d’en vendre, tout en suggérant aux français d’aller perpétuer des actes de pénétration sur leurs mères :
 

 
Puisque la consommation de cette drogue dure qu’est le haschich est un crime bien plus grave que l’antisémitisme, l’homophobie et les menaces de mort de Morsay, les forces de l’ordre décident d’intervenir. K-Libre est arrêté courant 2009, la police trouve de la drogue et des armes à son domicile. Morsay est obligé de désavouer K-Libre pour protéger les plus fragiles des siens, déchiré dans son cœur épris de solidarité et tolérant à la repentance :
 

 
 Une citation de Morsay qui sera plus parlante qu’une vidéo : « Dans le groupe Truand 2 la galère, y’a bien K-Libre… » Tout est dit. Morsay est un homme dont l’amitié est sans partage. K-Libre passera au tribunal en mai 2009. Le 11 mai, Nice Matin titre : Le « gangsta rap niçois » se montre doux comme un agneau au tribunal.
 

 
Quelques mois plus tard, K-Libre sort de prison, il ne connaît toujours pas l’usage des guillemets, échec total de l’incarcération. En revanche il règle ses comptes avec Morsay, prévoyant même de « baiser » ce « pédé-baltringue ». Paradoxal, mais vrai, la preuve :
 

 

 Aujourd’hui Truand 2 la galère a réussi son seul véritable coup : utiliser la renommée qu’il a acquis sur Internet par ses menaces, sa violence, sa brutalité, pour ouvrir une boutique à Argenteuil, et une autre à venir à Clignancourt. Dans ces boutiques se vendent T-shirts, CD et autres produits dérivés des buzz que Morsay et Zehef ont provoqués sur Internet, récoltant là le fruit de plusieurs années de conception artistique très recherchée, « nike ta mèr la put ». Devenu l’idole des plus jeunes dans les "quartiers", Morsay gagne plusieurs milliers d’euros par mois grâce au commerce de l’image qu’il s’est forgée sur la toile. Dans la vidéo qui suit, Zehef fait visiter sa boutique à Tonton Marcel et profite de l’occasion pour nous expliquer comment se servir d’un marteau. Au passage, Morsay nous présente sa conception de la nationalité algérienne « moi le premier (qui) vient j’lui mets un coup d’couteau dans son œil, j’lui mange son œil, j’suis un vrai algérien », ainsi que sa vision de la géopolitique chinoise « nous on travail qu’en famille, nous on est comme les chinois, big-up à tous les chinois ». Plein de projets, Truand 2 la galère révèle ici sa véritable ambition : rivaliser avec Dior et Chanel. Selon certaines rumeurs, cette vidéo prouverait également que Morsay souffrirait d’un cancer, son absence de capillarité serait due à la chimiothérapie :
 


 Cet exemple édifiant de ténacité illustre un phénomène neuf et porteur d’espérance pour les cités difficiles : l’émergence d’une nouvelle jeunesse française pleine d’espoir et de combativité, prête à tous les sacrifices pour réussir leur assimilation au grand capital. Malheureusement, leur œuvre, souvent incomprise, est aujourd’hui menacée. Un de leurs derniers tubes, « J’ai 40 meufs », a provoqué le scandale :
 

 
Suite à la diffusion du clip dans lequel on peut entendre un malheureux « nike la police municipale », en octobre 2009, le syndicat national des policiers municipaux a demandé au ministère de l’intérieur d’engager des poursuites pour « injures et incitation à la violence ». Le gouvernement, en la personne de Frédéric Mitterrand, en appelle de son coté à la responsabilité des médias et demande à ce que le clip « intolérable » ne soit pas diffusé. Une association homosexuelle projetterait également de poursuivre Truand 2 la galère en justice. La réaction de Morsay :
 

 
 Les médias, toujours prêts à reconnaître ceux qui leur ressemblent, ont compris l’intérêt qu’ils avaient à exposer enfin le talent de Morsay et son grand sens du commerce. Canal +, M6, BFM, I-Télé, Paris Première, France Inter, entres autres, ont décidé de faire connaître Morsay, qui devient ainsi une vraie star, adulée par les gosses des cités :
 

 

 
 En aout 2009, Vinceneil a subi 24 heures de garde à vue par la police judiciaire de Paris. Poursuivi par l’Etat pour « diffusion d’images à caractère violentes pouvant être vues par des mineurs », il prépare son procès. La grande majorité de ses vidéos a été censurée sur Dailymochon. Morsay n’a jamais été inculpé pour la quantité monumentale d’insultes et de menaces qu’il a proféré à l’égard de citoyens français parfois très jeunes. Il faut reconnaître que « nike la police », c’est quand même plus grave que de menacer de mort des ados provocateurs et sûrement racistes. Comprenons donc qu’en France, le second degré dans la dérision est passible de poursuites, mais les menaces de mort, de viol, de tortures sur des citoyens doués d’humour, ainsi que la vantardise dans l’illégalité, demeureront innocentes. CEPENDANT… ne touchez surtout pas, quand même, à la police municipale et aux homosexuels. Pourtant, quelque chose me dit que les forces de l’ordre n’en resteront pas à Vinceneil. Aujourd’hui Morsay tient un véritable commerce, la télévision parle de lui, il est en train de se ranger, de devenir sage, un « jeune entrepreneur de banlieue » dont le coté gangster dérisoire est devenu une marque de fabrique, un pur argument de vente. Malheureusement pour lui, c’est au moment où il devient inoffensif, on pourrait dire le moment où il commence à s’intégrer, que je lui prévois une petite entrevue avec ses amis de la police municipale, dans un futur relativement proche. Nous vous tiendrons au courant.
 
Voici le mot de la fin, et c’est sans doute le plus triste de l’histoire. C’est finalement au moment où Morsay a trouvé un moyen d’entrer dans le système, ou du moins de vivre à coté de lui sans l’agresser systématiquement, que celui-ci va, enfin, s’occuper de son cas. Mais trop tard, messieurs les ministres, beaucoup trop tard ! Comme toujours ! Ce que vous allez faire à présent, c’est confirmer à Morsay que toute la haine qu’il enfouit en lui pendant qu’il vend des T-shirts aux puces de Clignancourt, se faisant prendre en photo avec des fans, toute cette haine rentrée, vous allez lui donner raison, et vous allez ainsi faire de Morsay une fausse victime. Vous avez tort, messieurs les pouvoirs publics, tort d’arriver après la bataille que des gamins sur Internet se sont chargés de livrer à votre place. Et ça, je crois que c’est très grave.
 
 EL
 
 Pour ceux qui en voudraient encore, sur le site de Vinceneil, vous pourrez visionner la majorité des vidéos réalisées par celui-ci à l’intention de Morsay, ainsi que des réponses de ce dernier :
 
http://www.peaceandporc.com/
 
 Les vidéos présentes dans cet article résument dans les grandes lignes les faits les plus marquants de « l’affaire Morsay ». Vous pourrez trouver de très nombreuses vidéos annexes et complémentaires en faisant une recherche sur le Web.
 
 Et pour les plus acharnés d’entre vous, les durs de dur, ceux qui à présent saignent des oreilles, pour vous remercier d’avoir tenu jusqu’au bout et guérir vos petits tympans, voici un vrai bon morceau de Hip-Hop du XXIe siècle :
 

 



Toutes les réactions (28)

1. 26/02/2010 21:38 - Armant

ArmantExcellent la vidéo de ses débuts, quand il tentait de se lancer en poilitique ! Une pépite !

2. 26/02/2010 21:42 - Stéphanie

StéphanieL'épisode sur K-Libre est délirant, un vrai Dhimmi qui connaîtra le sens de l'adage, l'arroseur arrosé.

3. 26/02/2010 22:54 - Bendjib

BendjibBon récapitulatif!! Très bien analysé, bravo! Pour qqn qui aurait tout raté, il a de quoi se mettre au parfum lol
Il manque juste qq videos que les "die hard fans" de l'affaire n'auront eux pas loupées (à moins qu'elles ne soient plus disponibles): qq unes de K-Libre, celles de Reda "Ruffneck", le clash de Zehef contre K-Libre (violent et hilarant!!)

4. 26/02/2010 23:15 - bye

byeMorsay va t il rejoindre Egalité et Réconciliation ??

5. 26/02/2010 23:21 - Carlos

CarlosIl manque la vidéo culte du clash du compère à Morsay, le gros Zehef qui menace de mort Vince Neil sinon, FA B U L E U X !

6. 26/02/2010 23:47 - Evan Ard

Evan ArdIl y a 72 heures je ne connaissais de Morsay que son "message à Internet" et je n'avais jamais entendu parler de Vinceneil.

Comme quoi il peut s'en passer des choses en 72 heures.

Effectivement je suis passé à coté de quelques vidéos cultes, je continue à en découvrir toutes les heures. Par ailleurs j'ai dû réaliser une sélection, je ne pouvais pas placer la totalité des vidéos, l'article aurait été trop lourd. J'espère que mes choix ne contrarierons pas les vrais "fan boy" du ter-ter.

Les toutes dernières vidéos de Morsay montrent d'ailleurs un personnage assez différent de celui auquel on est habitué, beaucoup plus posé, calme, presque serein, pas vraiment une lumière mais articulant des phrases presque correctes, sans insultes ni violence. Il parle de paix, de respect et de tolérance, avec parfois un humour volontairement autoparodique presque touchant. En revanche il a l'air de plus en plus mal physiquement, cernes sous les yeux, absence de capillarité, drogue ? Maladie ?

http://www.dailymotion.com/video/xcc8a3_morsay-et-zehef-en-interview-boutiq_music

http://www.dailymotion.com/video/xbzs3b_morsay-annonce-officielement-l-ouve_music

http://www.youtube.com/watch?v=qXM6F1HhClc&feature=related

Si certaines vidéos cultes sont manquantes, n'hésitez pas à placer les liens en commentaire.

7. 27/02/2010 02:21 - Dimitry Barnovitch

Dimitry BarnovitchComment ça se fait que Vince a des ennuis avec la justice et Morsay n'en ai aucun????
Je comprend pas. Pouvez-vous expliquer au Suisse que je suis comment c'est possible?

8. 27/02/2010 02:23 - Laurent

LaurentJe découvre ce machin, et quelqu'un connait il le vrai nom de ce machin ?

9. 27/02/2010 02:26 - Gi Joe

Gi JoeARMEZ VOUS LES UNS LES AUTRES.

pendant qu'il est temps.

10. 27/02/2010 02:40 - Armant

ArmantJe ne m'arme pas contre Morsay, j'attends juste de le croiser en tête à tête à Paname. Je lui demanderai de répéter ce qu'il dit dans la première vidéo.

11. 27/02/2010 12:12 - Bardamu

BardamuVinceneil a des problèmes tandis que Morsay n'en a pas car Vinceneil est un "méchant" identitaire tandis que Morsay est issu de la "diversité" donc acceptable par le sysstème. La preuve ici : http://www.youtube.com/watch?v=V59t2_kwRTw

12. 27/02/2010 12:15 - Evan Ard

Evan ArdDimitry Barnovitch, vous devez comprendre qu'en France, faire de l'humour impliquant du jambon de porc à l'intention d'individus de confession musulmane, c'est provoquer une minorité pour qui ce genre de blague constitue un blasphème. En fait, si le délit de blasphème est bien aboli dans l'hexagone, grâce à la sociologie, il est rétabli de manière détournée, au moyen, notamment de concepts tels que la "discrimination positive". C'est à dire, pour résumer, que la subjectivité des minorités prime sur la loi, et encore faudrait-il ajouter que les minorités en question doivent être revendicatives. Les asiatiques, par exemple, réagissent peu aux plaisanteries dont ils peuvent être l'objet, et ne s'organisant pas en groupes militants, ne feront pas ou peu parler d'eux. De même, à situation égales, il y a des chances pour que celui qui va foutre la pression et gueuler aux allocations familiales aura facilement plus de droits que le citoyen qui ne cherche pas à faire de vagues. (Authentique.) C'est aussi simple que ça, et c'est pourquoi vous pourrez chier des hectolitres d'insultes scatologiques sur la Sainte Vierge sans que cela ne dérange personne. Mais faites une blague impliquant une minorité revendicative et on vous colle un procès.

13. 27/02/2010 18:01 - Pneuma

PneumaIl est malade de haine ce type, c'est ahurissant.
Le stéréotype de l'ordure névrosée qui voudrait annihiler la terre entière pour régler son complexe d'Oedipe.
Il ne faut pas avoir peur des racailles, car ce sont des enfants tristes, des victimes de familles monoparentales désargentées qui s'en prennent aux autres pour ne pas avoir à se suicider.

14. 27/02/2010 20:49 - Evan Ard

Evan ArdL’association Révolution LGBT a déposé plainte le 28 octobre 2009 au Tribunal de Grande Instance d’Alès, contre le clip intitulé « J’ai 40 meufs » de Morsay mis en ligne sur le site YouTube à la fin du mois de juin 2009. Dans un communiqué, l’association qui dit rassembler 3 000 membres, lesbiens, gays, bi et transsexuels proteste particulièrement contre les paroles “« tous les pédés, les branleurs au cutter »” chantées “pendant que d’autres personnes du groupe miment le geste de se trancher la gorge”. Elle ajoute “Il est explicite que l’ensemble des homosexuels est la cible de ces propos et qu’ils ressortissent d’une apologie de la haine”

15. 27/02/2010 21:34 - Freddie Durant

Freddie DurantIl ressemble à mon oncle, comme deux gouttes d'eau, sauf pour les cheveux. Même regard, surtout, mais encore les mêmes traits. Et mon oncle était un malade mental.

16. 27/02/2010 22:08 - MC Flag

MC FlagMORSAY IMPOSTEUR !
Le rap, pas aimé par les céfrans ?
Et IAM ?
Et Solaar ?
Le Ministère AMER ?
...

Et Skyrock, malgré leur nom*, ils passent quoi, depuis plus de 10 ans ? Que du rap !
Et du rap fait par des cke-bla, des reubeuhs, des babtous et des métisses.

* "SKYROCK, le chant des étoiles". C'était leur pub, à la création de la célèbre radio il y a 25 ans.

17. 28/02/2010 01:08 - Christophe

ChristopheAttention Ewan! Si vous continuez de la sorte, Morsaï il risque de ni**** votre mère la p***. Et même votre grand-m***! Je constate avec délectation que les vers de la poésie morsaïenne sont sans cesse renouvelé. Un grand artiste. Jack Lang doit adorer

18. 28/02/2010 10:04 - Evan Ard

Evan ArdMais voyons Christophe, mon travail ici est bien celui d'un pigiste sous-payé et exploité pour réaliser d'insipides articles tout emprunts de belle neutralité journalistique. Vraiment, je ne comprends pas, ma préoccupation était essentiellement historiographique, et mon intérêt fondamentalement anthropologique, même si la maitrise de certains éléments de linguistique fut un préalable nécessaire à l''immersion dans l'univers culturel de Truand 2 la Grammaire.

19. 28/02/2010 10:54 - Dimitry Barnovitch

Dimitry BarnovitchEvan Ard. Merci beaucoup pour votre réponse.
Les homos portent plainte. Ce que je comprend vu la phrase ultra-violente. Une communauté contre une autre?

20. 28/02/2010 15:30 - Evan Ard

Evan ArdDimitry Barnovitch. Une communauté contre une autre ? Ce n'est pas exactement comme cela que je verrais les choses. Quand un groupe d'individus violents menacent physiquement une catégorie de population, il n'est pas surprenant que des associations se chargent de mettre en place des procédures pénales pour empêcher de tels propos de se banaliser. On peut dire que dans ce cas, la loi fait son travail. Ce qui est étonnant, c'est que la loi agit prioritairement pour les minorités, alors qu'elle devrait protéger l'ensemble de la population simultanément, sans opérer de distinction ou de hiérarchie dans l'ordre des préférences. Je pense donc que l'on peut parler ici de lobby.

21. 10/04/2010 12:36 - Munin

MuninSuper boulot cet article!

22. 25/07/2010 16:55 - J. Joubert

J. JoubertJ'ai vraiment autre chose à faire, mais je vais prendre le temps de resignaler toutes les vidéos de ce clown afin qu'elles disparaissent au plus vite de youtube et dailymotion... Cela ne mérite aucune pub ni promotion.

23. 10/11/2010 16:58 - Gangster&Gentleman

Gangster&GentlemanManque un protagoniste clé de l'histoire: G-Ress! Difficile d'en mesurer pleinement le caractère épique sans ses vidéos dans la cave, à vélo, en boxeur, son freestyle d'anthologie aux Puces et son clash d'anthesque avec Zehef.

24. 16/11/2010 23:01 - hjrjrgn

hjrjrgnOH EVAN on devine de quel côté tu es, tu fais mine d'être neutre et de rendre compte des faits mais tu es plus pitoyables que les deux charlots dont il est question :
1) tu dresses l'historique d'une farce lamentable jouée par deux compères stupides qui n'ont rien de mieux à faire que de polluer le net avec leurs insultes et d'exacerber toutes formes de haines et de racismes, mais un bon historien choisi son sujet, le tien n'existe pas, tu le crées en t'appuyant sur un buzz absurde.
2) les vidéos de vinceneil sont aussi violentes et stupides que celles de morsay, elles ne sont pas les réponses citoyennes à la violence marginale de morsay, comme tu veux nous le faire croire, au contraire elles se nourrissent de cette violence et ne font que l'exacerber auprès d'un public qui n'a aucun recul. Bref, merci pour ce long article qui, parce qu'intéressé ne sert à rien....

25. 20/12/2010 15:06 - Languedevip

LanguedevipVous êtes gentils mais le roi Heenok ça fait longtps qu'il fait ça. Vs l'avez découvert récemment avec un TGV de retard, ce n'est pas parce que vs êtes à la masse que tout le monde doit être comme vous.. S'agissant du mot "babtou" qui serait l'équivalent "white de nègre". Les sources? "Babtou" c'est le verlan de "toubab" qui est un mot utilisé pour dire les "blancs". En banlieue de nombreux Blancs s'appellent "babtou", seraient-ils racistes envers eux-mêmes?
On a bien compris que ton sujet était biaisé, partial, subjectif et orienté. En effet si l'attitude de morsay est lamentable et pathétique celle de Vinceneil n'est pas des plus subtiles. Dans les vidéos il répond aux insultes par des insultes, de la grossièreté et de la vulgarité. Pour quelqu'n qui se prétend civilisé il à une forte propension à l'insulte. A la limite venant de lart d'un personne issue de l'immigration, faisant du rap c'est compréhensible mais pour un Blanc issue de bonne famille qui est sensé avoir reçu une éducation convenable c'est quoi la justification?

26. 22/01/2011 22:49 - SK46

SK46Traiter qqn de babtou devrait être qualifié de raciste puisque traiter un noir de nègre est interprété comme tel. Où est la partialité à seulement remarquer que justement, on n'inquiète pas celui qui parle de babtou?

Ce n'est pas le fait que Vince réponde à la provocation d'un diminué du bulbe qui est important, ni même la facon de le faire. C'est le fait qu'il soit inquiété par la justice qui est choquant alors que ledit diminué ne l'est pas alors qu'il transgresse bien plus de lois. Est-ce "partial" que de relever la partialité de ceux censés faire appliquer la loi qui est censée être la même pour tous?

27. 12/02/2011 12:44 - bossdepanam

bossdepanamSK46 - Je comprends ton point de vue, mais si tu regardes les vidéos à aucun moment tu ne verras Morsay s'en prendre à une quelconque religion, qu'il s'agisse de la religion catholique, juive ou musulmane, etc,...il est certes violent dans ses propos, injurieux et méprisant, d'ailleurs des syndicats de police ont déposé plainte contre lui, mais Vinceneil a dès ses premières vidéos engagé les hostilités sur le terrain de la religion, en se moquant de certains rites musulmans notamment, et c'est cet amalgame entre racisme et religion qui doit être en priorité condamné ; si Morsay avait ne serait-ce qu'une fois insulté ou humilié une pratique religieuse dans ses vidéos, il aurait été très vite condamné. Bref, de toute façon les deux protagonistes de ce buzz internet sont aussi méprisables l'un que l'autre, et le mieux est de les oublier très vite et de les laisser retomber dans l'anonymat d'où il n'auraient jamais dû sortir.

28. 11/03/2011 18:09 - Ken_Master

Ken_Master"Je m’interroge toutefois sur le musulman-correct de tout cela. Il ne faudrait pas que ces jeunes qui ont trouvé la stabilité grâce à l’Islam se laissent emporter par leur enthousiasme fertile, bien compréhensible au demeurant."

Quel est le rapport avec l'Islam?
Morsay est incompatible avec l' Islam...

Ring 2012
Dernière réaction

Excellent la vidéo de ses débuts, quand il tentait de se lancer en poilitique ! Une pépite !

Armant26/02/2010 21:38 Armant
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique