Sur le RING

Mon voyage en télécommande

SURLERING.COM - BIG BROTHERS - par Basile Boudini - le 26/05/2004 - 0 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Je suis sorti du vidéo club vers 21 heures moins le quart avec « Nos enfants chéris » de Benoît Cohen sous le bras. Je m'étais pas déplacé pour aller le voir au cinoche, car je déteste la fille du type qui trouve qu'une ville c'est beau la nuit. Mais, encouragé par des copains et intrigué par son statut de film le plus rentable de 2003, je me suis laissé tenter. Le temps de me taper un bon keugré - soirée de célibataire oblige, je me suis en fait retrouvé devant la retransmission du match du centenaire de la FIFA pour un voyage au bord de la télécommande. Nous étions ce jeudi de l'ascension 2004.

A l'affiche : France - Brésil. « Les deux meilleures équipes du monde » d'après un commentateur. Ce garçon a dû avoir une attaque cérébrale en juillet 2002.

C'est toujours impressionnant de voir le Stade de France bourré à craquer. Surtout quand on sait que l'intelligence d'un groupe est inversement proportionnelle au nombre de personnes qui le compose. Et c'est encore plus impressionnant de voir le Stade de France sans pub autour du terrain. Ouahou, c'est vraiment des princes à la société du Stade de France : ils se sont privés de recettes publicitaires et ont même fait acte de civisme en banderollant un message contre le racisme !

L'autre bon point, c'est que la FIFA se l'est jouée revival : les deux équipes portaient les maillots de l'époque : chemisette boutonnée de haut en bas avec col, short à pinces jusqu'au genou avec ceinture ET poches. Mieux encore, à part un discret logo de leur équipementier respectif, il n'y avait aucun sponsor sur la tenue des joueurs. Ca a quand même plus de gueule que des tenues en polypropylène bariolées de marques de camembert et autre assurance. Mais ils ne sont pas allés au bout : les joueurs ne portaient pas les bottines de l'époque et le beau ballon en cuir marron à lacet n'a servi qu'à la photo officielle.

Pas du tout footeux pour deux sous, je suis quand même amateur de jeu, de spectacle. Et alors là, au secours. C'était chiant ! Rien ! Que dalle ! Nib ! Ultra chiant. J'attendais un festival de buts et de démonstrations techniques, genre pub (sic !) de NIKE. En fait de festival, c'était celui des fautes. A croire que ces abrutis de footballeurs français - pléonasme ? - n'en avaient rien à foutre de se faire blesser à un mois de l'Euro ! Au moins, quand Noah faisait des matchs de promo,  il fumait un joint avec Barami dans les vestiaires, ils s'entendaient pour que l'un gagne le 1er set et l'autre le 2ème. Et ils jouaient le troisième à fond. Il étaient là pour le spectacle, la déconne et le beau jeu. Aujourd'hui, c'est sérieux le sport. On n'est pas là pour s'amuser. D'ailleurs bientôt, on ne « jouera » plus au football, ni à aucun autre sport médiatisé.

Alors, sanction suprême, j'ai zappé sur FRANCE 2. « Faîtes entrer l'accusé » revenait sur l'affaire Leroux. La disparition, et probablement l'assassinat, à Nice en 1977, de l'héritière de la société des Bains de Mer (un casino). Sur fond de magouilles politico-financières. C'était chaud à Nice dans les années 70. Rappelons qu'un an avant s'était déroulé le casse de la Société Générale.

Au moment où je suis arrivé, ça ergotait sur l'alibi du principal suspect. Visiblement, les journalistes n'ont pas cru bon de creuser la piste Jacques Médecin, maire de Nice de l'époque, ni les relations entre le casino et le Milieux.  Et toujours pas de but. Seul événement remarquable : un changement de maillot pour les joueurs qui suaient comme des Norvégiens dans un sauna dans leur tenue de 1904.

 J'ai donc enchaîné sur ce que l'on est censé considéré comme l'Emission de musique du PAF. J'ai toujours pas compris si ça s'appelait « TRAFFIC » ou « TRAFFIC MUSIQUE » ou TRAFFIC POINT MUSIQUE ». Bonne nouvelle pour ceux qui aiment : il paraît que ça va devenir mensuel l'année prochaine.

Mais force est de constater que c'est une des émissions les plus mal montées du PAF. Ils sont allés le chercher où leur monteur ! C'est un intermittent au chômage depuis 1985 ou quoi ? Des enchaînements de merde, des invités qui disparaissent d'un plan à l'autre, une chroniqueuse qui les remplace, sans que Durand l'introduise. Et le réalisateur ! Ca le gène pas qu'on ne voit pas les disques que Durand nous montre. C'est quand même pas sorcier d'enlever la cellophane, pour éviter la réverbération !

Notons aussi le deux poids deux mesures quant au traitement des marques à l'écran. Pendant l'interview de Cabrel dans une chambre d'hôtel, on avait disposé une chaîne hi fi pour écouter son nouveau disque (quoi de nouveau à part la pochette ?). A un moment y'a un plan sur la chaîne. Ils ont donc flouté le logo de Sony. Sauf que 30 secondes après, Cabrel empoigne sa guitare et aucun floutage sur la marque de la guitare. Ca me fait d'ailleurs penser qu'ils devraient flouter les PUMA de Durand pendant les plateaux.

Pas le temps de m'épancher sur le contenu, ni sur  Durand et son côté « je-connais-et-j'adore-toute-votre-carrière-ce-que-vous-faites-est-génial » qui nous les brise !

A peine ragaillardi par l'interview de Prince, j'ai finalement maté « Nos enfants chéris ».  J'aurais dû respecter mon programme : vous auriez eu droit à une chronique vidéo sur les énormes problèmes existentiels des trentenaires bobos et je vous aurais démontré que c'est pas parce qu'on est boulangère qu'on est forcément conne.

Basile Boudini



Soyez le premier à réagir

Ring 2012
Basile Boudini par Basile Boudini

Chef de service Médias 2003-2004

Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique