Sur le RING

Liberté, liberté chérie...

SURLERING.COM - FRANCE - par Fabrice Trochet - le 17/12/2001 - 0 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Nous assistons depuis quelques temps à une offensive de la censure contre la pensée libre. Si autrefois la censure venait du pouvoir, maintenant ce sont les journalistes eux-mêmes qui en sont les principaux complices. La censure des livres se développe de plus en plus en France. Bien sûr, le moyen le plus efficace est d'organiser la conspiration du silence. Mais ce procédé ne réussit pas toujours, alors on essaye de trouver un passage condamnable dans un texte.

Ainsi le livre de Renaud Camus a reçu beaucoup d'articles élogieux dans les principaux médias du système (même Libération). Mais les Inrock furent les premiers à se réveiller. Les médias n'auraient jamais dû en parler. L'ultime recours mais ô combien plus efficace fut donc de le retirer de la vente. Autrefois cette méthode radicale n'aurait pas osé se montrer au grand jour. C'est peut-être un signe. Maintenant, il n'y a plus personne pour protester. Si vous avez un peu de courage n'hésitez pas à signer la pétition de soutien à Renaud Camus. Même Marianne pratique les mêmes méthodes tout en prétendant les combattre. Ce magazine n'a pas osé contester le retrait du livre de Renaud Camus. Son livre va reparaître expurgé des passages incriminés. Voici ce que vous ne lirez plus. "Et oui, je trouve que la race juive a apporté à l'humanité une des contributions spirituelles, intellectuelles et artistiques parmi les plus hautes qui soient. Et oui,  les crimes antisémites nazis constituent probablement le point le plus extrême qu'ai atteint l'humanité dans l'abomination". Ce qui prouve bien qu 'il est antisémite ...

Un autre exemple encore plus inquiétant est celui de l'amalgame avec l'extrême droite où même Marianne a publié de graves accusations sans vérifier ses sources.

Marianne reprend un article du canard enchaîné daté du 26 avril 2000 et signé du pseudonyme Jérôme CANARD : "Quand la République subventionne un dictionnaire breton et anti-français ", et en rajoute un peu dans la forme. Le site du dénonciateur Daenincks (dans "gaz à tous les étages", le cas de ce grand inquisiteur est abordé), Amnistia fait de même. Ce site annonce les preuves de la véracité de ces informations en se référant... à l'article du Canard. Ainsi tous ces journaux se réfèrent au même article pour apporter leurs preuves

Martial MENARD, Directeur des éditions An Here dans un droit de réponse (texte complet) jamais publié :

Je n'avais pas pour but, en assurant la codirection de ce dictionnaire, de faire de politique "subliminale", encore moins d'amener ses utilisateurs à revêtir l'uniforme de l'Anti-France chère à Super Dupont ! J'ai pour habitude d'exprimer démocratiquement et de signer mes opinions politiques dans l'hebdomadaire Bretagne Info, dont je suis le directeur de publication, lequel hebdomadaire, je vous le rappelle, fut le premier à révéler la mainmise d'un membre du bureau du Front National, M. Fernand LE RACHINEL sur l'imprimerie briochine les Presses Bretonnes et qui y imprimait le titre Révision, torchon révisionniste trop connu. Nous avons gagné le procès en diffamation qui nous fut intenté (audience du 26 juin 1997, tribunal correctionnel de Saint Brieuc). Votre collaborateur le savait-il ?

Cela devrait suffire à prouver, si besoin était, que je n'ai jamais été un extrémiste de droite et que je ne le serai jamais ; mes opinions sont de l'autre côté de l'échiquier politique, ce qui est parfaitement connu dans les milieux culturels et politiques bretons. Les quelques 200 titres que les éditions An Here ont fait paraître, que ce soit en langue bretonne ou française, vous en convaincront si vous voulez vous donner la peine de les lire.

Ces deux exemples sont là pour nous prévenir. Surtout ne sortez pas du rang, sinon vous serez excommunié. Pour cela c'est très simple, il suffit de repérer quelques mots sortis du texte des personnes que l'on veut mettre à l'index . Et même si l'auteur a pris le soin d'être nuancé et précis afin d'éviter toute confusion, on établit très vite des amalgames. Cela peut se faire par la juxtaposition des mots, de citations ou de noms. Ainsi, n'importe qui peut être catalogué à l'extrême droite. Le dernier exemple le démontre. Et l'adversaire précipité dans ce pot maléfique n'a plus droit à la parole.

Fabrice Trochet



Soyez le premier à réagir

Ring 2012 Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique