Sur le RING

Karl Lagerfeld peut dire des bêtises

SURLERING.COM - CULTURISME - par Philippe Bilger - le 04/01/2011 - 11 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

On le voit, on l’entend partout, Karl Lagerfeld !



Il est devenu intouchable, une sorte d’icône de la mode et de tant de choses qu’on ne sait plus trop de quoi il ne serait pas devenu aujourd’hui le somptuaire et frivole représentant. Son statut est d’autant plus exceptionnel que, mine de rien, il ne fait pas que « balancer » mais manie l’hyperbole quand il faut et à l’égard de qui il convient. C’est son débit précipité et péremptoire qui laisse croire qu’il serait un être totalement libre et sans concession. Devant une telle assurance de la forme et une manière si radicale d’exprimer que le doute à son égard serait malséant, il bénéficie d’un consensus admiratif car, au fond, personne ne l’écoute mais tout le monde se dit qu’il doit avoir raison pour parler avec tant d’autorité naturelle.

Pourtant, à lire les interviews qu’il donne, il en dit des bêtises, ou faut-il considérer qu’émanant de lui, elles sont revêtues d’une sorte de grâce qui laverait « plus intelligent » ?

Dans Paris Match, dans un entretien croisé avec Vanessa Paradis, Karl Lagerfeld énonce, comme si cela allait de soi, « que les gens montrent leur cul ne me gêne pas. S’ils exposent leurs sentiments, cela me choque ».

Je ne suis pas sur la même ligne que lui, sans doute parce que je n’ai jamais eu la tentation de la première démarche alors que la seconde, malheureusement si je comprends bien, ne m’est que trop naturelle. Cependant, tout le monde n’est pas obligé de tomber dans une impudeur qui n’intéresse personne comme Nikos Aliagas qui nous annonce cette nouvelle capitale sur sa personnalité : « Je n’ai plus peur d’être aimé et je suis sûr qu’aujourd’hui une femme m’attend quelque part… » (Le Figaro TV Magazine).

S’il est manifeste que cette confidence ne passionne pas parce que l’animateur lui-même aimé par sa famille n’est guère salué comme une lumière au-delà, ce ne serait pas le cas si des personnalités remarquables avaient la générosité de nous offrir leur être intime, de nous révéler leur perception des sentiments humains universels, de nous aider à partager leur vision de l’amour, de l’amitié et de la mort. Montrer son « cul » non seulement est d’une indécence rare, exhibe le secret d’un corps qui a d’autant plus de prix qu’il se préserve jalousement, mais ne favorise rien d’autre que la pitoyable publicité de soi. Au contraire, exprimer ses sentiments dignement, profondément permet la communication, met sur le devant de la scène ce qui crée le partage et réunit les personnes accordées sur ce thème et cette attitude dans un universel passionnant et mobilisateur. L’indécence n’est pas là. L’inaptitude à savoir parler de soi pour s’unir avec les autres est une faiblesse considérable qui explique pourquoi tant de moments, qui auraient pu être riches et stimulants, deviennent d’un insupportable ennui. A force de sortir de soi, on ne rencontre plus personne.

J’ose déclarer que Karl Lagerfeld peut proférer des bêtises. Heureusement que je l’ai lu au lieu de l’entendre car, sinon, le décret de sa voix impérieuse m’aurait tétanisé !  



Toutes les réactions (11)

1. 05/01/2011 06:52 - HR

HRUn peu de compassion pour K. Lagerfeld SVP! Considérez que le pauvre homme a du vivre dans l'ombre d'Yves St Laurent pendant des décennies. Saluez le fait qu'il a du se momifier lui-même pour survivre au dernier génie de la haute couture française et apparaître enfin dans la lumière comme le dernier "jeune créateur".

2. 05/01/2011 13:46 - heidi

heidiJe crois que vous n' avez pas bien saisi son propos, je suis assez daccord avec lui sur le fait qu'il y a aujourd' hui une banalisation de l' émotion, dans sa démonstration, sans doute du a la télé réalité ou l' on trouve normal de voir Mr Toutlemonde pleurer devant des millions de téléspectateurs pour X ou Y raisons, ou tel personnalité faire un tintamarre d' énervement sur un plateau télé et en effet je suis moi même bien plus choqué par ce manque de décence et d' humilité ( car c' est bien de cela dont il s' agit ) que par la potiche qui montera sa pire de seins aujourd' hui ou celle qui montrait sa taille de guêpe dans las années 50. Le sexe c' est une chose, il a toujours été présent dans nôtre société, il faisait vendre des voitures ou remontait le moral des soldats, aujourd' hui c' est toujours le cas. Par contre ce déversement d' émotion a la vue de tout le monde est bien nouveau, et les liens sociaux ne font qu' empirer ce besoin de démonstration.
@HR
Ensuite, que l' on aime ou pas KL ça n' est pas le problème, mais on ne peut nier son immense talent pour savoir produire, gérer, renouveler et développer deux à trois collections par an pour deux voir trois maisons de coutures différentes, quand on s' y connaît un peu je vous assure que c' est un travail créatif d' une complexité sans nom qui requiert une intelligence et un travail hors paire. Et pour ce qui est de l' ombre de St Laurent personne n' a jamais parlé d' une aberration pareille, ce serait comme comparer un chanteur de hip hop et un chanteur de rock, encore une fois QUAND ON S' Y CONNAIT UN PEU ( ...... ) on ne peut que constater le travail personnel et exceptionnelle de ces deux artistes totalement différents. Mais encore une fois, pour ça, il faut savoir de quoi l' on parle ....

3. 05/01/2011 13:50 - heidi

heidiMais je suis daccord avec vous sur un point : tout le monde peut dire des conneries, fort heureusement dailleurs .... !!

4. 05/01/2011 14:39 - HR

HR@ heidi

Non, comparer Yves St Laurent à Karl Lagerfeld, quand on s'y connaît un peu, ce n'est pas comparer un chanteur de hip hop et un chanteur de rock, c'est comparer les Rolling Stones à Kraftwerk. Et oui, Karl Lagerfeld, qui a le même âge que Yves St Laurent (Yves St Laurent est immortel) a fait sa carrière à la même époque que ce couturier génial. Raison pour laquelle Karl Lagerfeld a fait sa carrière dans une quasi indifférence, jusqu'à ce que Yves St Laurent décide d'abandonner la haute couture, permettant enfin à Karl Lagerfeld d'accéder à une gloire d'autant plus factice qu'elle est uniquement crépusculaire.

5. 06/01/2011 08:37 - HR

HRMais entendons nous bien, je suis d'accord avec vous: c'est avec un talent incomparable que Karl Lagerfeld habille sa momie. Il suffit de voir la photo pour le reconnaître.

6. 06/01/2011 12:32 - heidi

heidi@HR C' est navrant de constater a quel point votre point de vue n' a rien d' objectif, vous détestez tellement ce personnage que cela ne vous permet pas d' avoir un avis réaliste et je le répète objectif, sur son travail, sa carrière. Il suffit de voir avec quelle véhémence vous parlez de lui.
Personnellement je n' aime pas son personnage et je ne suis pas une inconditionnelle de son travail, je suis plus proche de la sensibilité de St Laurent et de ses volumes.
Mais je suis désolé, il est irréaliste de nier son indéniable talent et sa créativité. Pour ce qui est du début de sa carrière, certes ils ont débutés à peu près au même moment sauf que l' un, St Laurent, a travaillé pour lui même très tôt , et sa personne fut mise en avant très vite par Berger ; KL a lui débuter en travaillent POUR des marques, et son talent s' est fait reconnaître très vite, toute sa période Chloé par ex a été très intéressante ( ensuite reprise par S Mc Cartney ), et c' est bien plus tard, c' est même assez récent, que sa propre personne a été mise en avant pour devenir produit de consommation, au même titre que ses créations, aujourd' hui il produit non seulement ces propres lignes ( deux ) mais celles d' autres maisons. Vous devriez vous pencher sur tout les fruits de son travail, vous ne pourriez que constater l' irréalisme de vos propos, vous avez parfaitement le droit de ne pas aimer son travail, mais nier son talent est grotesque, désolé. Vous ne pouvez comparer deux hommes qui n' ont aucun point communs, ni dans leurs départ, ni dans leur parcourt, ni dans leurs actualité. Maintenant vous êtes libre de penser ce que vous souhaiter, mais il est de mon avis que la première forme d' humilité c' est de faire preuve d' objectivité même si cela doit aller à l' encontre de nos convictions, sommes toutes finalement très subjectives ...

7. 07/01/2011 09:07 - HR

HRVous m'entraînez sur un terrain où je ne m'étais pas aventuré, et où seule peut rêgner la subjectivité, comme vous le démontrez.

Je ne vais pas entrer dans un débat sérieux, mais je pense que ce que je disais sur Largerfeld permet un minimum d'objectivité en évitant la qualitatif et en s'en tenant au quantitatif.

1 Karl Lagerfeld était certes "connu" du temps d'Yves St laurent, mais il a du attendre la disparition d'Yves St Laurent pour accéder à la gloire. C'est la raison pour laquelle je ne disais que ceci: "Saluez le fait qu'il a du se momifier lui-même pour survivre au dernier génie de la haute couture française et apparaître enfin dans la lumière comme le dernier "jeune créateur"."

La raison pour laquelle Karl Lagerfeld est apparu comme "le seul" dans la haute couture, c'est parce qu'Yves St Laurent a disparu. Et que d'autres, comme Gaultier ou Lacroix se sont éclipsé.

Pour qui connaît un minimum l'histoire, Karl Lagerfeld a vraiment tout tenté du temps d'Yves St Laurent pour accéder à la gloire qui est la sienne aujourd'hui. Il y a une raison à cela. Karl Lagerfed n'est pas un vrai créateur comme l'était Yves St Laurent qui a créé... Yves St Laurent. Les créations d'Yves St Laurent resteront. Par contre, le jour où le musée d'art moderne de New-York organisera une exposition Karl Lagerfeld comme il a organisé une rétrospective Yves St Laurent n'arrivera jamais. Karl Lagerfeld ne fait que du Chanel. Il ne restera rien de la marque Karl Lagerfeld.

La vie peut être injuste, surtout pour quelqu'un doté de l'égo de Karl Lagerfeld, mais c'est ainsi.

Au moins, moi, je lui rend l'hommage qu'il mérite, en ce début de siècle du vieillissement généralisé de la population: même si ça restera mineur, il a su montrer qu'on peut devenir très vieux et rester très cool.

8. 07/01/2011 10:27 - cb

cbah non, mais philippe BILGER ne dit pas que des conneries, il en ecrit aussi . mais dites moi ... Ph BILGER c'est bien ce fin juriste ? (il faut prendre "fin " avec le petit ton ironique qui va avec.).
en somme ph BILGER en a marre d'entendre K. Lagerfeld. et bien, eteignez votre télé. c'est ce que je fait lorsque Ph. BILGER y passe. en tant que juriste, j'ai trop de respect pour le droit pour supporter les betises de certains. où comment se prendre pour une plume lorsque l'on a pas le moindre talent litteraire....

9. 07/03/2011 20:07 - zao

zao@HR , Karl Lagerfeld n a pas eu a attendre la disparition d'Yves St Laurent pour avoir du succes , vous avez le droit de ne pas aimer son travail , mais sous entendre que son succes est lie a la disparition d' Yves St Laurent est on ne peut plus cretin..

10. 07/03/2011 20:10 - zao

zaoCa n est pas parce que ce Monsieur ne figure pas a la une de la presse a scandale qu il n est pas a la tete de la maison CHANEL depuis des annees , son travail est tout a fait remarquable jusqu a present .

11. 23/08/2011 05:06 - PAM

PAMVous etes des ignorants.

Karl Lagerfeld est un designer. Il travaille pour les marques (CHANEL, FENDI aujourd'hui mais PATOU, BALMAIN, CLOHE et d'autres auparavant). C'est dans les anciennes maisons qu'il puise son inspiration et il les fait revivre a merveille comme nous le prouve son contrat a vie chez Chanel (Quand YSL se faisait virer de chez Dior).
C'est le plus grand styliste de tout les temps, par son accomplissement et son influence.
Je ne le connais pas personnellement donc je n'irai pas debattre sur son caractere ou l'image que telle ou telle personne a de lui.
Pour moi, c'est un genie artistique. Quand au fait qu'il ai attendu la mort d'YSL, je n'ai jamais rien entendu de si stupid.
J'aimerai rappelle que'il remporte le premier prix du concours du « Secrétariat international de la laine » dans la catégorie manteau, organisé par la marque Woolmark, ex-æquo avec Yves Saint-Laurent en 1954. Pour moi ils etaient au meme niveau. Sauf que quelques annees apres, YSL a decide de devenir un artiste et non un designer (deux choses differentes pour moi).
A partir de ce moment la, on ne peut plus comparer leur parcours mais simplement les admirer.
C'est d'autant plus idiot d'essayer de les comparer car leur talent est immense.

Par rapport a ce qu'il va nous laisser a sa mort (le plus tard possible je l'espere), je pense que vous seriez surpris du nombre d'hommage et de retrospectives sur son oeuvre car il faut le dire, c'est le createur le plus actif et celui qui produit le plus aujourd'hui. Son travail est admirable et c'est ce qui est le plus important car avant lui, personne ne faisait ce qu'il peut faire.

Le Kaiser est tout simplement le masculin de ce qu'est Anna Wintour a la mode.

J'ai pu voir que beaucoup d'entre vous ne connaissent pas vraiment la mode et la haute couture car citer Gaultier et Lacroix comme seul rivaux possibles de Lagerfeld est tout bonnement... drole.

Sans oublier que dire que KL ne fait que du Chanel est vraiment ridicule quand on sait tout ce qu'il a realise dans l'integralite de sa carriere.

PS: Ce qu'il dit a propos des sentiments et du "cul", il faut le comnprendre (creuser comme disait ma prof de francais) avant de sauter sur une occasion pour defendre des "principes"(?) avec des arguments sans queue ni tete.

MERCI.

Ring 2012
Philippe Bilger par Philippe Bilger

Ancien avocat général près la cour d'appel de Paris, écrivain. Ring wall of fame.

Dernière réaction

Un peu de compassion pour K. Lagerfeld SVP! Considérez que le pauvre homme a du vivre dans l'ombre d'Yves St Laurent pendant des décennies. Saluez le fait qu'il a du se momifier lui-même pour...

HR05/01/2011 06:52 HR
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique