Sur le RING

Indonesia Blues

SURLERING.COM - OUTREMONDE - par Frédéric Blanc-Brude - le 17/10/2002 - 0 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Le massacre de Bali ouvre un deuxième front. Après l'Afghanistan et peut-être avant l'Irak, c'est le nouveau champ de bataille officiel de la guerre contre la Terreur. Aussi, dans l'heure qui suit l'explosion opportunément coordonnée de trois bombes, le Trade Mark universel de la tuerie honteuse est incrusté sur toutes les télévisions : al qaida.

magazine lidealiste

Le 16 octobre, la CIA lève son coin du voile : un haut responsable d'al qaida – Omar al-Faruq – arrêté en Indonésie en juin dernier, et actuellement retenu prisonnier sur une base américaine en Afghanistan, aurait révélé à ses interrogateurs avoir transféré $74,000 (environ 75,000 Euros) à Abu Bakr Bashir, représentant supposé (il l'a toujours nié) de Jeemah Islamiah, groupe islamiste militant dur à cuire. Avec cet argent, un adjoint de Bashir aurait acheté le C4 qui a servit à raser le quartier de Suka, là où se trouvait le night club disparu. Et voilà. Le mobile (la fameuse Terreur) et la charge de la preuve. Tel le Diable, le réseau fantôme d'Oussama est partout et nul part.

Une autre histoire. En février 1994, une première manifestation de soutien au musulmans de Bosnie à lieu à Jakarta et est l'occasion de formaliser une organisation dénommée KISDI (Komite Indonesia untunk Solidaritas dunias Islam). Le KISDI a pour raison d'être l'envoi de volontaires en Bosnie pour exporter le Jihad et la levée de fonds pour la construction d'une mosquée à Sarajevo. Mais aucune mosquée n'a jamais été construite à Sarajevo par le KISDI, et après avoir transité par une banque commerciale (fermée par les autorités indonésiennes en 1996) les fonds sont rattachés au Conseil Indonésien des Ulémas, organisme accrédité par le gouvernement du deuxième plus grand pays musulman au monde. Le 14 avril 1998, il reste encore 2,4 milliards de roupies indonésiennes dans ce compte (2,4 millions de Francs). Cet argent a servit à financer les activités du KISDI en Indonésie, et indirectement le petit monde wahhabite qui commence alors a y un faire son trou.

magazine lidealiste

Tout colle. L'islam militant et internationaliste, la Bosnie (alternativement la Tchétchènie), les clercs wahhabites, les réseaux financiers internationaux… un seul nom : al qaida.

A ceci près que le KISDI a été fondé par Probosutedjo, le demi-frère du président indonésien d'alors, Suharto. Si les fonds ont échappé aux tentatives de réformes du système bancaire imposées par le FMI, c'est parce qu'ils étaient protégés par des intérêts haut placés. Depuis plus 10 ans, la faction conservatrice de la nomenklatura indonésienne a joué de l'Islam (en particulier de sa place dans l'armée) pour réduire l'émergence de mouvements réformateurs. L'Islam militant a été introduit et développé en Indonésie par le pouvoir en place. Ambon, Aceh, Les Moluques, autant de conflits périphériques inter-religieux qui minent le gigantesque territoire indonésien (il y a eu une trentaine d'attentats à la bombe en Indonésie cette année), autant de cas de figures où la politisation du sacré a échappé au contrôle du système central.

Le pouvoir indonésien scie la branche sur laquelle il est assis. Quoiqu'il en soit, je ne comprends toujours pas pourquoi les islamistes indonésiens pouvaient avoir besoin des 500 000 balles d'Oussama. Le financement local est sans pareil. Peut-être la CIA a-t-elle des problèmes de traduction sur ses bases afghanes. Ce ne serait pas la première fois.

magazine lidealiste

Dans le marécage gluant des pays décomposés, l'Indonésie se situe quelque part entre le Pakistan et la Russie. L'armée y joue un rôle clef dans les institutions, mais l'identité musulmane d'un corps qui doit être le bras armé d'un Etat séculier pose problème. Cette même armée indonésienne qui vend ses armes aux paramilitaires des Moluques comme les forces russes vendent les leurs aux Tchétchènes.

Le C4 de Bali est un explosif militaire. Les affirmations du Washington Post, suggérant qu'un officier des forces armées indonésiennes aurait fournit ces explosifs aux terroristes semblent se confirmer, à force de croiser les sources.

Al Qaida ? Les liens entre organisations sont avérés et la dimension internationale du phénomène est un aspect historique de l'Islam (de la Mecque à Jakarta, il y a plus de chemin parcouru que le prophète n'en pu jamais rêver.) Mais il faut cesser de penser à al qaida comme à Oussama, Inc. Le nom importe peut. Il n'est d'ailleurs pas déposé.

En frappant les Chrétiens d'Australie, les Hindous de Bali et l'économie du pays, les entrepreneurs du terrorisme indonésien vont s'attirer les foudres bénies qui feront d'eux des partisans en lutte contre un Etat corrompu qui porte 50 millions de chômeurs en son ventre. Mais où est le problème ? en Afghanistan ? en Irak ? Où faut-il chasser le fantôme ?

Frédéric Blanc-Brude



Soyez le premier à réagir

Ring 2012
Frédéric Blanc-Brude par Frédéric Blanc-Brude

Responsable des pages Outremonde de Ring de 2001 à 2003.

Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique