Sur le RING

Green Flag, l’appui-feu mis en scène

SURLERING.COM - OUTREMONDE - par Aldo-Michel Mungo - le 23/03/2011 - 2 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Auparavant dénommé Air Warrior, l’exercice Green Flag est l’autre guerre simulée de l’US Air Force. Cet exercice permet de préparer les pilotes aux missions d'appui aérien rapproché (CAS, Close Air Support). C'est l'exercice par excellence pour acquérir des compétences dans le contexte géographique réaliste du désert et des zones montagneuses du Nevada et de la Californie.   Un dossier d'Aldo-Michel Mungo.



A l’origine l’exercice Green Flag
, qui se déroulait déjà à Nellis, était spécialisé dans les opérations de guerre électronique ; mais ces opérations se sont peu-à-peu intégrés à l’exercice Red Flag. Air Warrior, fondé en 1993, a donc été réorganisé, renommé et scindé en deux exercices distincts Green Flag-West et Green Flag-East.

Le nouveau Green Flag vise à garantir la formation des pilotes et des troupes au sol, y compris les états-majors, aux opérations centrées sur l'intégration et la coopération entre les moyens aériens et les unités terrestres. L’exercice hébergé par la base de Nellis, dont l’intitulé exact est Green Flag-West, se focalise sur les opérations d'appui aérien aux troupes terrestres. Ces opérations font l'objet d'une formation intensive par le biais de scénarios authentiques et réalistes basés sur des situations vécues durant les conflits des 20 dernières années, en ce compris un training spécial sur la situation actuelle en Afghanistan et en Irak. Chaque année, dix sessions sont organisées sur la base de Nellis dans le Nevada. A Barksdale, en Louisiane, se déroule l’autre versant dénommé Green Flag-East qui s’est spécialisé dans les opérations de transport tactique en synergie avec les unités aéroportées.
A Nellis, l’exercice, qui dure 16 jours, est intensif et se déroule conformément au principe du "Building Block", couvrant toute la gamme de scénarios allant du plus simple au plus difficile. Le rythme de travail des pilotes et du personnel d'appui est très élevé: les vols se font 7 jours sur 7, nuit et jour, à raison de 2 équipes, compte tenu d'une petite pause le vendredi de la première semaine.
Les journées de travail sont longues et exigeantes, un travail de 12 à 14 heures est la règle plutôt que l'exception. La participation à Green Flag représente incontestablement une initiative précieuse pour préparer les pilotes. Afin de réaliser les objectifs, les missions sont toutes des missions de Close Air Support, effectuées de jour comme de nuit. L’environnement de ces missions est associé à une manœuvre de troupes au sol dans la première partie de l’exercice et davantage axé sur les évaluations technologiques dans la deuxième partie. Il se déroule pour une part sur le Range du Nevada et d’autre part sur le Range de Fort Irwin, en Californie, plus spécifiquement pour les actions d’entraînement au déploiement en Afghanistan et en Irak.

Les scenarios sont écrits par l’Etat-major qui intègre les évolutions des guérillas irakiennes et des Taliban.

Les missions effectuées à partir de Kandahar sont précisément identiques à celles pour lesquelles les pilotes se s’entraînent au cours de Green Flag-West. Le désert, les montagnes, la chaleur, le stress, la fatigue, un besoin de grande concentration et de grande précision ... tous les ingrédients sont réunis ... sauf que les villages fictifs sont des villages réels et qu'il n'y a pas de Las Vegas à proximité du motel pour se détendre après une rude journée
Toujours à Nellis se déroule annuellement l’exercice Bold Quest dédié également au soutien aérien rapproché mais dont les missions sont plus spécifiquement spécialisées dans l’identification ami/ennemi pour réduire les risques de tirs fratricides.
Les missions CAS désignent l'utilisation d'avions ou d'hélicoptères d'attaque pour appuyer des troupes proches de l'ennemi. Ce type d'opération nécessite à la fois un usage précis de la puissance de feu, un délai de réaction rapide et une bonne synchronisation avec les unités au sol.

Les États-Unis utilisent intensivement le CAS avec des avions spécialisés comme l'AC-130 Spectre, l’A-10 Thunderbolt II, l’AV-8B Harrier II, les différentes versions de F-16 Fighting Falcon et le F-15 Strike Eagle. Deux types d’hélicoptères sont particulièrement prisés pour ces opérations : l’AH-1 Cobra et l’AH-64 Apache.

Durant la première guerre contre l’Irak en 1991, le temps d’attente entre une demande d'appui-feu et sa réalisation était de 90 minutes. Durant la deuxième guerre contre l’Irak elle était de moins de 20 minutes. En Afghanistan, certaines attaques se déroulent 12 minutes après la demande. L’objectif de l’US Air Force est désormais de pouvoir mener ses frappes moins de 10 minutes après la demande.


Fort Irwin, passeport pour l’enfer


Le National Training Center situé à Fort Irwin, entre Los Angeles et Las Vegas, est situé dans le désert californien à proximité de la Dead Valley à quelques minutes de vol de Nellis. Le terrain de manœuvre représente une superficie de plus de 2.500 km².

Fondé en 1940, et centre national d’entraînement des forces armées depuis 1981, Fort Irwin a connu plusieurs vies, liées aux soubresauts de l’Histoire. Le camp a été successivement terrain d’entraînement contre les Soviétiques, puis contre les Irakiens de Saddam pour intégrer aujourd’hui l’entraînement à la lutte contre les Talibans. Un camp équivalent, Fort Polk, a été construit en Louisiane pour Green Flag-East.
Pour les besoins des exercices actuels, des entrepreneurs des studios d'Hollywood ont été invités à reconstituer des villages afghans et iraquiens, copies conformes des villages d'origine,  avec plus de 250 habitants, pour assurer une formation réaliste des GI’s en partance pour le théâtre des opérations.

Durant chaque session d’exercice, les éléments terrestres représentent un ensemble de 400 véhicules blindés et 5.000 hommes, amis et ennemis confondus. Ils sont déployés et exécutent des opérations au sol dans et autour des villages. C’est dans ce contexte que l’arme aérienne doit s’insérer.

Aldo Michel Mungo


Toutes les réactions (2)

1. 23/03/2011 14:33 - Dartagnan

DartagnanTout cela est fascinant, j'imagine. Voilà de quoi s'embourber sur tous les terrains. Que les américains (enfin, leurs gouvernements et leur armée) sont forts, wouah ! Mais surtout, cette évocation qu'on devine admirative montre combien ces petits soldats perfectionnés sont vraiment capables de tout...

2. 23/03/2011 15:13 - X-Rotor

X-RotorIl ne manque plus que Steven Spielberg pour filmer le tout.

Ring 2012
Aldo-Michel Mungo par Aldo-Michel Mungo

Universitaire, analyste en géostratégie Directeur de la rédaction du magazine militaire Carnets de Vol.

Dernière réaction

Tout cela est fascinant, j'imagine. Voilà de quoi s'embourber sur tous les terrains. Que les américains (enfin, leurs gouvernements et leur armée) sont forts, wouah ! Mais surtout, cette...

Dartagnan23/03/2011 14:33 Dartagnan
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique