Sur le RING

Est-il interdit de ne pas lire Onfray?

SURLERING.COM - THE BOOKMAKER - par Raphaël Sorin - le 16/11/2010 - 16 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Hédoniste déclaré, libertaire affiché, Michel Onfray va-t-il me pardonner mon absence absolue d’envie de lire ce qu’il écrit? Je l’espère mais j’en doute. Samedi soir, chez Ruquier, une délicieuse comédienne, Mathilda May, a eu le tort de commencer à dire au philosophe qu’elle ne lirait pas son dernier opus. Le visage d’Onfray se crispa aussitôt avec une expression de haine pure. Il coupa la parole à son interlocutrice; sous la violence de l’attaque, elle est resta bouche bée. Un freudien débutant en aurait fait son miel: quel aveu magnifique! Un beau retour en fanfare du refoulé. «Tu m’as pas lu, tu la fermes!»



LA VACCINATION FORCEE DES MOUTONS

Laissons ce mouton tranquille, sans y revenir, pour d’autres sujets de conversation. Ah bon, lesquels ? J’y viens. «Editeur historique», selon la rumeur (j’aurais préféré «chevronné»), je suis allé faire un tour dimanche au 8e Salon international des Editeurs indépendants, à Paris. Je suis un fidèle client de ces rencontres.

«L’édition indépendante»… avant que la formule ne tourne à l’oxymore, il est urgent de s’intéresser à cette forme de résistance.

Dès l’entrée du Salon, j’ai pris le catalogue de la librairie Quilombo. Il signale la plupart des ouvrages destinés à ceux qui refusent de vivre et de penser avec leur temps. Que choisir? On peut hésiter entre La dictature de l’immédiateté, Portrait de l’homme d’affaires en prédateur, Le mythe du « trou de la sécu », Les Caisses noires du patronat, Provo, Le culte de la charogne ou De Fourier à Godin. Anars, situs, marcusiens, il font bloc, réédités ou sortis de la dernière flambée de refus.

Dans ce catalogue si complet, un titre a piqué ma curiosité: Surveiller et guérir (les moutons), paru à l’Encyclopédie des nuisances. Son auteur, René Riesel, un des «enragés» de Nanterre, devenu éleveur, y dénonce «deux obligations nouvelles» imposées dans la plupart des pays de l’Union européenne, «la vaccination forcée contre une maladie non contagieuse, la fièvre catarrhale ovine et l’immatriculation électronique, par transpondeurs à puces RFID». De ça, Orwell aurait tiré une fable pour 2012, une nouvelle Ferme des animaux.

ILS NE LACHENT RIEN


J’ai parcouru les travées de la halle des Blancs-Manteaux qui abrite le Salon, soupesé des livres, parlé avec certains de ces ambitieux éditeurs.
Tous mériteraient un détour. En trois heures, j’en ai abordé quatre.

Aux éditions du Sandre, qui a publié Les Mémoires de Robert de Montesquiou, Anarchisme et socialisme de Georges Plekhanov ou le Théâtre Complet de Byron, j’ai jubilé en retrouvant, réunis, Vagit-prop et Lâchez Tout, d’Annie Le Brun. Deux pamphlets sur le «néoféminisme» dont le second, paru au Sagittaire en 1977, déchaîna l’ire des victimes de cette grande démolisseuse.

Plus loin, au stand d’Agone, éditeur de Victor Serge, Noam Chomsky ou Howard Zinn, je me suis éclaté en feuilletant à nouveau la Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao ou Rotary de Guy Hocquenghem. A sa sortie, chez Albin Michel, en 1986, ce libelle incendiaire disait leur fait à Serge July, Jack Lang, André Glucksman et Daniel Cohn-Bendit. Chacun avait droit à sa dose et, parmi eux, Bernard Kouchner était particulièrement servi. Libération, Sartre en tête, n’en sortait pas indemne non plus.

Du passé faisons un instant table rase. Editeur turc, vivant et publiant en France, Erhan Turgut dirige les éditions Turquoise. Il est l’auteur d’une étude sur Atatürk, Turquie 2000 et n’a à son catalogue que des ouvrages de qualité. En m’offrant L’Exil sous le croissant et l’étoile de Dirk Halm et Faruk Sen, il m’a donné l’occasion d’apprendre que, dès 1933, les universitaires allemands et autrichiens révoqués par les nazis pour des raisons raciales ou politiques purent poursuivre leurs travaux en Turquie. Nous jurâmes de nous revoir.

Roger Gaillard anime L’Oie plate, L’Observatoire indépendant de l’édition pour les auteurs très exigeants. Sa maison regroupe des anciens du Calcre (Comité des auteurs en lutte contre le racket de l’édtion), un gang audacieux qui n’avait pas attendu les rodomontades de Marc-Edouard Nabe, autoéditeur tardif, pour tenter d’échapper à l’emprise des diverses pieuvres. Je le quitte en emportant son remarquable Annuaire des revues littéraires.

Raphaël Sorin

BONUS
Pour recevoir le catalogue de la librairie Quilombo, située au 23 rue Voltaire, 75011 Paris, passer par librairie-quilombo.org
Les éditeurs indépendants sont recensés par L’Autre livre, www.lautrelivre.net




Toutes les réactions (16)

1. 16/11/2010 22:15 - Dionysos

DionysosSorin for ever !

2. 17/11/2010 08:13 - Miss Rance

Miss RanceJe suis ravi que vous citiez Annie Le Brun, un écrivain qui devrait briller de mille feux dans le ciel des lecteurs de Ring. Elle est au moins aussi importante que Muray et Houellebecq. Ce site s'honorerait de faire sa promotion, mais seulement après lecture !

3. 17/11/2010 10:45 - HR

HRIl est interdit de ne pas lire Onfray si on est à la recherche d'un maître à penser.

"Vous voulez des maîtres, et vous les aurez". Jacques Lacan, un ami d'Onfray...

4. 17/11/2010 16:15 - Nyarlathotep

NyarlathotepEncenser Houellebecq/descendre Onfray à la première occasion...ça devient lassant.

5. 17/11/2010 17:38 - Erig Le Brun de La Bouëxière

Erig Le Brun de La Bouëxière Je ne goût en rien la pensée de ce monsieur, mais il faut reconnaitre que sur Freud il ne dit pas tant de bêtises d'une part, d'autre part le visage "déformé de haîne" de Madame Roudinescroc n'a pas grand-chose à envier au sien, et pour finir, les monomanies du ring commencent en effet à en rendre la lecture un rien répétitive.

6. 18/11/2010 13:26 - daisy

daisyC est très triste de taper ainsi sur quelqu' un sans connaitre ses écrits , ses combats. Je suis une fidèle
auditrice de M Onfray à l'U Pde Caen et je peux dire que c est quelqu' un de droit, d honnete qui cette fois a mis le doigt sur un sujet qui fache, car oui Freud était un escroc intellectuel dont l héritage fait encore beaucoup de mal

7. 18/11/2010 13:31 - daisy

daisyDe plus M O n'est pas du tout un partisan d Lacan encore quelqu'un qui ne connait rien au sujet

8. 18/11/2010 13:34 - Bacchos

BacchosLes esclaves du prêt-à-penser ne supporteront pas de s'entendre dire que leurs petites anxiétés aussi sont dans la filiation de la mort, un héritage sûr. Le dernier Onfray est définitivement moins intéressant que le nouveau Houellebecq.

9. 18/11/2010 17:14 - Nyarlathotep

NyarlathotepBacchos,

Quel style dit donc ! Ce que vous écrivez à l'air intéressant...Vous pouvez développer ?

10. 18/11/2010 19:51 - eb77

eb77Onfray est un nihiliste, autrement dit un nul, ontologiquement le 0 absolu. Pourquoi écouter un nihiliste puisque par définition il ne peut pas détenir de vérités puisqu'il n'y a pour lui aucune vérité (d'où la gradation 0 de sa pensée). ça nous donne un pseudo-philosophe qui n'arrête pas de reprocher aux autres ce qu'on pourrait lui reprocher : bâtir une vérité à partir de rien du tout. Tournis et confusion.

11. 18/11/2010 20:01 - eb77

eb77@ Bacchos

Les esclaves seraient bien plus humains, solidaires, gentils, tolérants, etc s'ils savaient dans quelle merde ils sont et qu'aucuns maîtres ne les sauvera de la mort. Même si ça leur est insupportable, faut pas hésiter à les faire réfléchir si, comme Houellebecq, vous en avez la force.

12. 20/11/2010 09:50 - Jean Vient

Jean VientJe note que vous instrumentalisez le nom connu d'Onfray dans le titre de votre article, comme si vous craigniez que votre article seul n'intéresse personne.

13. 20/11/2010 23:55 - wetset

wetset@Jean Vient
Avec raison puisque j'ai cliqué pour voir ce que Sorin avait à dire sur Michel Homais et me suis arrêté de lire vraiment dix lignes après "Laissons ce mouton tranquille, sans y revenir, pour d’autres sujets de conversation.", car ces suivantes n'avaient que peu d'intérêt.

14. 21/11/2010 10:48 - pschitt

pschitt@ daisy
Onfray n'est partisan de personne sinon de lui-même. Ce gars là a un gros problème d'égo et devrait consulter... Quand à Freud, il est de bon ton de l'attaquer aujourd'hui chez les libres penseurs athées car bien que l'on est pu le considérer comme l'un des "maîtres du soupçon" face à la morale judéo-chrétienne force est de constater que sa théorie des stade du développement de l'enfant semble marcher. Et je ne me repose pas uniquement sur l'aspect intellectuel de la chose. Etant éducateur spécialisé travaillant avec des jeunes à troubles du comportement et psychiques importants je vois tous les jours le véracité des hypothèses de Freud, Winnicott, Lacan et consort...

15. 29/11/2010 15:33 - gatacause

gatacause@pschitt
vous etes sur un terrain ,qui a mon sens ne maitrisez pas ;l'égo et Onfray cela fait vraiment deux
essayez de lire oude participer à ses upc .ses cours sont encore disponibles sur France culture soit 13 heures environ de developpement sur la theorie de Freud ,je vous invite à les ecouter et ensuite discutons!!! cher educateur.

16. 14/12/2010 10:29 - exaequo

exaequoTout le monde veut se prononcer sur tout... Il y a déjà assez des propos discriminant, partisan, légers culturellement, sans réflexions si en plus il faut se frapper ceux les propos des sans opinions...De ces derniers je dirai que c'est comme manger une soupe sans legumes. Mathilda May ayant avoué ne pas avoir lu son livre, avec tout le respect pour son travail de comedienne, je n'attendais rien d'elle sur ce sujet de credible.

Ring 2012
Raphaël Sorin par Raphaël Sorin

Directeur littéraire des éditions Ring, critique littéraire. Ring Wall of fame.

Dernière réaction

Sorin for ever !

Dionysos16/11/2010 22:15 Dionysos
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique