Sur le RING

DGSE.ORG

SURLERING.COM - BIG BROTHERS - par Frédéric Blanc-Brude - le 30/04/2004 - 1 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

La ressemblance est presque parfaite. La première fois que j'ai ouvert le site dgse.org, (c'était en 1999) tout le réseau a planté. J'ai cru pendant deux semaines que j'avais fait une connerie. J'ai commencé à m'envoyer du courrier à moi même pour voir s'il arrivait en retard, j'ai changé de provider, j'ai pris un abonnement auprès d'un réseau de portables moldave, et tout ça n'a servi à rien.

magazine lidealiste

J'ai fini par comprendre. D'abord que c'était une coïncidence comme il s'en donne toujours plus à voir dans le monde du renseignement qu'ailleurs (la loi de murphy ?) et puis que dgse.org n'était qu'un site de dingues d'espionnage, de fondus de renseignement, de fanas-mili. Et quel site. Les relations internationales vous intéressent ? Vous voulez connaître toutes les théories sur la disparition de Ben Laden ? Vous souhaitez répondre aux appels d'offre du Ministère de la Défense (sait-on jamais) ? Inscrivez vous [dgse-subscribe@yahoogroupes.fr] et vous pourrez tout lire, tout savoir.

Le mimétisme est si grand que même après avoir réalisé cette e-terview j'ai un goût de déjà vu qui me donne mal à la tête. Comme quand les « conseillers » en costard de Elf se faisaient interviewer en Afrique et qu'ils lâchaient un acronyme tous les deux mots. Qui se souvient du CCC ? le Chaos Computer Club. Un groupe de Hackers français créé sur le modèle de son cousin allemand dans les années 80... par la DST. Puisqu'il y a des pirates autant les connaître non ? La flibuste est un tradition qui n'est pas étrangère à l'Etat Français mon cher Nelson.

Ça vous tente ? DGSE.ORG se propose de faire passer votre CV à la maison du boulevard Mortier. Joyeux compères et marins iodés s'abstenir. Dans le monde du silence, on préfère déléguer aux troisièmes cycles de Serbo-croate.

RING : D'abord, qu'est-ce que DGSE.ORG et comment cela a-t-il commencé ?

DGSE.ORG : Le site DGSE.ORG réunit des civils et des militaires passionnés par le monde du renseignement et contribuant à une diffusion d'informations et de renseignements de sources ouvertes, à destination du grand public.

magazine lidealiste

RING : Qui est Matthieu Dupart ?

DGSE.ORG : Le membre fondateur et directeur du site DGSE.ORG.

RING : A qui s'adresse le site ?

DGSE.ORG : Le profil des lecteurs est varié : des étudiants aux journalistes en passant par les simples passionnés du monde du Rens.

RING : Quel rôle joue la liste de diffusion et quel type d'informations y diffusez-vous ? [dgse-subscribe@yahoogroupes.fr]

DGSE.ORG : Le rôle de la liste consiste à encourager la collecte et la diffusion d'informations et de renseignements. Les informations circulant sur la liste sont de sources ouvertes.

RING : Qui sont les « consultants » DGSE.ORG ? Peut-on rejoindre votre équipe ?

DGSE.ORG : Les Consultants du site DGSE.ORG sont des spécialistes dans leur domaine (marine, transmissions, gendarmerie, etc...) et répondent à des critères de sélection en fonction des postes ouverts. Certains postes sont encore en cours de recrutement selon un processus de validation interne. Pour rejoindre notre équipe, il suffit de nous faire parvenir un curriculum vitae.

RING : Le monde du renseignement est en pleine évolution, qu'en pense-t-on à DGSE.ORG ?

DGSE.ORG : Notre fonction ne consiste pas à produire des analyses mais de transmettre de la façon la plus neutre et objective possible une information au grand public sur des questions de Défense. Notre forum est par contre le lieu de débats du site, où membres de l'équipe et lecteurs peuvent échanger des avis qui n'engagent que leurs auteurs.

RING : Comment s'en sort la France ? (Paul Wolfowitz, sous-secrétaire d'Etat à la Défense des Etats-Unis, a voulu remercier la France pour les services rendus en Afghanistan, est-ce la DGSE qui est si douée ou la CIA qui est si mauvaise ?)

DGSE.ORG : La France a su garder une tradition de « terrain », ce que les américains ont peu à peu délaissé au profit du « tout électronique » comme une arme ultime. Or, l'échec du renseignement américain concernant le 11 septembre témoigne que seul le terrain permet de connaître les hommes et les idées et projets qu'ils construisent, dont la clef ne se trouve pas nécessairement dans les ordinateurs ou les téléphones qu'ils utilisent...

RING : « L'effroyable Imposture », Al Qaida produit des services Anglais, la guerre contre la terreur ou la guerre pour le pétrole... etc. Les théories plus ou moins fumeuses vont bon train en ce moment. Vous qui voyez passer beaucoup d'information sur ces sujets, qu'en pensez-vous ? Qui est paranoïaque et qui prêche dans le désert ?

DGSE.ORG : Les pseudos détenteurs de la vérité n'impressionnent que ceux qui montrent une tendance à la crédulité. Bien souvent, un simple raisonnement permet de faire le tri. En guise d'exemple, le livre « L'effroyable Imposture » porte bien son titre : Le « travail d'investigation » de son auteur n'a été mené que sur Internet !

RING : Le Rens est un monde qui favorise les fantasmes, même pour le simple citoyen. Comment garder la tête froide ?

DGSE.ORG : Seul le simple citoyen doit garder la tête froide de tout fantasme. L'homme ou la femme de renseignement, qui connaît professionnellement son milieu, exécute son travail parfois dans une certaine routine voire un certain ennui : collecter, recouper, vérifier, analyser, transmettre... sans fin.

magazine lidealiste

RING : La fréquentation du site et le type d'internautes qui s'intéresse au renseignement a-t-il évolué depuis le 11 septembre ?

DGSE.ORG : Le 11 septembre 2001 est l'événement historique sur lequel il existe le plus grand nombre de documents de toute l'histoire mondiale. A ce titre, et parce qu'il suspend le monde futur de ses conséquences présentes, nombre de personnes d'horizons les plus variés s'intéressent au monde du Rens, selon des besoins, des motivations et des objectifs divers, de la simple interrogation spontanée au travail universitaire ou journalistique, sans oublier le « matelas incompressible » des passionnés purs et durs du Rens, fidèles du site...

RING : Internet sert à la diffusion de toutes sortes d'informations. Comment faites vous le tri sur la liste de diffusion ?

DGSE.ORG : Les lecteurs postent eux-mêmes leurs informations sur la liste de diffusion, laquelle est modérée par des Consultants du site selon leurs connaissances, leur expérience et une déontologie de respect de nos valeurs républicaines, démocratiques et des lois en vigueur en France.

RING : Avez vous de quelconques liens, formels ou non, avec le Service ? (Vous on-t-ils contacté à un moment ou un autre ?)

DGSE.ORG : Cette question ne contient aucun sens pratique. Si une relation quelconque existait, quelle qu'elle soit, nous n'aurions pas le droit de la révéler, que cette relation concerne d'ailleurs tout ou partie des membres du site DGSE.ORG. Comme le site l'indique cependant ouvertement, nous transmettons les curriculum vitae et actes de candidatures à la DGSE...

RING : Comment rentre-t-on à la DGSE, et quels profils recherche le Service ?

DGSE.ORG : La DGSE est une administration dans laquelle on entre sur concours. [ndlr: le concours des Délégués du Ministère de la Défense, pour avoir l'adresse, écrivez nous] Les profils sont divers et variés. Les connaissances en langues étrangères, ethniques, etc sont fondamentales et concerne majoritairement les civils.

La Division des Opérations de la DGSE recrute quant à elle directement dans le contingent militaire auprès des hommes et femmes ayant déjà fait leur preuves sur le terrain et après une sévère sélection pour le moins élitiste.

magazine lidealiste

RING : A-t-on une devise à la DGSE.ORG ?

DGSE.ORG : Non. Mais il y a un esprit commun de respect des valeurs républicaines et démocratiques de la France, tout autant que des hommes et des femmes qui sont au service de la France partout dans le monde.

RING : Le renseignement est-il vraiment le plus vieux métier du monde ?

DGSE.ORG :L'espionnage est l'une des plus vieilles activités sociales de l'homme, dès les premiers temps de l'humanité, dès lors que sa survie même est liée à sa connaissance du terrain, de son environnement. Cela autant pour chasser que pour se défendre. A ce titre, le renseignement est vraiment beaucoup plus que le simple plus vieux métier du monde : il est la condition même de la domination de notre espèce sur les autres et, de fait, de notre existence.

Propos recueillis par Frédéric Blanc-Brude, pour Ring



Toutes les réactions (1)

1. 01/11/2011 05:24 - 666

666ou est passe dgse.org merci
Best regards
Y

Ring 2012
Frédéric Blanc-Brude par Frédéric Blanc-Brude

Responsable des pages Outremonde de Ring de 2001 à 2003.

Dernière réaction

ou est passe dgse.org merci Best regards Y

66601/11/2011 05:24 666
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique