Sur le RING

Bienvenue à Gadukan

SURLERING.COM - FRANCE - par Theoxane Olivier - le 09/01/2012 - 37 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

La vraie fausse bonne mauvaise idée du DR Dukan, le célèbre nutritionniste français ? Donner des points au bac à ceux qui n’ont pas pris de poids au lycée. Levée de boucliers, personne n’y croit une seconde. Mais comment en est-on arrivé à produire un tel concept, publiquement avoué ?



Les bons arguments superflus.

Inutile d’invoquer ici les arguments de bon sens qui font de sa méthode un procédé néo-rétrograde, au regard des quelques principes fondamentaux auxquels les nutritionnistes reviennent enfin: on mange un peu de tout, quand on a faim, et on arrête quand on n’a plus faim. Notre époque, décidément bien déconnectée des racines de bon sens et d’empirisme qui ont fait la réussite de sa civilisation, est aussi bien prompte à recoller in extremis les ramifications de la branche qu’elle a consciencieusement sciée pendant des siècles. Preuve : elle redécouvre (mieux vaut tard que jamais) et idolâtre par la même occasion le génie nutritionnel d’Hildegarde de Bingen, qui, du fond de son obscur couvent médiéval allemand, aurait finalement quelque leçon de science à nous offrir.

Sans compter les arguments évidents qui tendent d’une part à ne pas juger sur l’apparence, et d’autre part  à rendre aux ados  ce qui leur appartient de plein et entier droit: l’acné persistante, les improbables expériences de capilliculture,  et la surcharge pondérale passagère. Combien d’adolescentes boulottes ont pris leur revanche à 25 ans avec une silhouette et une allure dignes d’un podium de chez Chanel ou d’un plateau d’info d’i-télé.

Là n’est pas le propos.

La proposition Dukan reflète le culte du corps et le culte du corps performant, décidemment très en vogue dans ce siècle de narcissisme égocentrique. Chacun doit être efficace et performant. La vie affective n’est que performance sexuelle. La vie professionnelle n’est que rentabilité. La vie biologique n’est que support du faire. Médiévaux obscurs qui croyaient que la peste était une punition divine ! Contemporains éclairés qui croient que la maladie ne frappe que ceux qui n’ont pas « bougé plus ! ». Ironie du temps qui raille les formes anciennes de la tentation universelle, vous serez comme des dieux… et ne voit pas qu’elle en invente, à chaque seconde, de nouvelles. Eternelle parabole de la paille et de la poutre.
Notre société accepte les handicapés à condition qu’ils fussent champions handi-sport aux jeux paralympiques. La vie de ceux qui sont défaillants, intellectuellement ou physiquement limités, génétiquement non-conformes, n’a aucune valeur intrinsèque. Ils ne sont considérés comme légitimes que s’ils se justifient dans la performance physique ou artistique.  Ainsi en est-il également des « valides », qui gagnent des points à être tels qu’on aimerait qu’ils soient, tels que devant être. Ainsi, quel mérite y a-t-il vraiment, au fond, à ne pas prendre de poids pendant ses années lycée ? Est-ce bien le rôle du bac que de valoriser et rendre performants des corps pour ce qu’ils sont ?

Nous avions déjà l’EPS qui compte autant que les mathématiques et plus que le latin. Un pas est franchi là où le corps n’est plus considéré comme instrument de performance sportive, mais comme valeur ontologique  formelle. Le vivre ensemble comme horizon indépassable du savoir ? Le parcours scolaire du lycéen est d’ores et déjà jalonné, non de connaissances à acquérir, mais de compétences à valider. « Je suis capable de m’auto-évaluer ». Objectif du « livret personnel de compétences », qui accompagne l’élève au secondaire.  Le livret de compétences du collège demande aux professeurs de valider la compétence « savoir nager », ou bien la compétence « avoir une vie culturelle personnelle riche par la lecture et la fréquentation des musées », qui ne sont au programme d’aucune discipline, et pour cause. Et l’on demande, une fois de plus, à l’école de s’introduire dans la vie des familles, pour tenter d’y apporter  en amont ce qui devrait normalement la nourrir en aval : la curiosité, l’envie d’apprendre, les bases culturelles nécessaires à tout apprentissage, la capacité à s’ouvrir à autrui, un comportement civique et responsable, l’écoute, le respect, l’attention à autrui, la docilité face au savoir et à l’autorité, le mérite par le travail, la récompense par l’effort, la valeur même de la vie intellectuelle, inutile et non performante. Bref, la valeur absolument inefficace de la lecture de la princesse de Clèves pour les postes administratifs de la fonction publique.

Les bacheliers 2035 seront incapables de convertir les nouveaux francs en anciens euros, n’auront jamais entendu parler de l’imparfait du subjonctif. Mais sauront « travailler en équipe », connaitront les grandes étapes de la construction européenne et des institutions de l’Etat fédéral pan-germaniste qui les gouvernera, et se contenteront de répondre « y’a pas de souci » à la place de oui, « c’est juste pas possible » au lieu de non. Nous avons déjà le permis de conduire délivré en cas de « conduite souple » avec économie d’énergie et non-contribution à l’aggravation de l’émission de gaz à effet de serre, nous attendons avec impatience les validations de master 2 avec bonification « non-fumeurs », et option « j’en mange 5 par jour».

Ainsi le diplôme n’est plus la validation d’un savoir, mais le sésame qui adoube le comportement médiatiquement correct dicté par un Etat tentaculaire, qui, faute d’avoir réussi à hisser sa jeunesse à un niveau d’excellence scolaire digne d’une grande démocratie, se contente de faire de l’école l’outil oppressant qui s’immisce outrageusement dans l’esprit, le comportement, les valeurs, les priorités et les modes de vie des familles et des individus. A défaut d’avoir maintenu la dictée grammaticale comme instrument de maitrise de la langue française, partant comme garantie d’un certain savoir vivre et savoir vivre ensemble, digne d’une grande démocratie, l’école entend désormais dicter les principes les comportements, les attitudes, pire, les consciences. Comme dans les grandes démocraties populaires. Bientôt, les enfants viendront dénoncer au tableau ceux de leurs camarades qui sont venus à l’école en voiture, et ceux (souvent les mêmes, d’ailleurs) dont les parents n’ont pas uriné la veille dans leur bac à compost pour accélérer la décomposition des déchets organiques.

Quant à la bachelière pondéralement correcte du Dr Dukan, elle trouvera  sans problème  un emploi vraiment utile : hôtesse d’accueil au salon inter - régional sur l’avenir des nouveaux emplois jeunes de Martine Aubry chers à Philippe Muray.

Theoxane Olivier



Toutes les réactions (37)

1. 10/01/2012 00:31 - Alexkasa

AlexkasaSuperbe résumé Theoxane Olivier, mais comment ne pas subir ce futur déjà bien présent ?

Ou est notre plan B ?

2. 10/01/2012 10:56 - Juan

JuanPlan B : manger français ? Je veux dire pas de fast food ou pizza à volonté (pas d'embrouille, on se détend, français n'est pas encore un mot raciste)

3. 10/01/2012 15:49 - Grégory

Grégory@ 1 ;

D'abord, ne pas subir. En Restant soi-même, mais aussi en libérant la parole.

Souvent, aller dans le sens des progressistes lorsque vous êtes entouré d'eux, alors que vous êtes à l'exact opposé de ce qu'ils sèment, cela renforce votre solitude et votre force, cette faiblesse paradoxale. Mais, ne pas trop les fréquenter.

Savoir courber l'échine, avoir l'humilité de sa condition, des pensées pour le Tout-Puissant sont vitales à défaut des prières, et, haïr, surtout haïr, la suffisance envers soi-même et l'ensemble des progressistes.

C'est ainsi que je procède.

4. 10/01/2012 21:16 - Nejma

NejmaGrégory vous êtes sérieux? Avoir une telle inpostation ne pas subir mais en courbant l'échine quel comique vous faites!

5. 10/01/2012 22:06 - gregory

gregoryA comprendre comme s'accommoder, la comique. Ceci dit, puisque nous y sommes.....un plan B ?

6. 10/01/2012 22:42 - Nejma

NejmaUn plan B Grégory? Je laisse votre imagination libre de tout.

7. 11/01/2012 02:21 - Alexkasa

AlexkasaMerci pour ta réponses Juan, quelle puissance de feu ton plan B ! Rires

Pour certains Français le plan A c'est un califat méditerranéen ou un califat nord africain en plan B...

Concernant le château fort européen, son siège arrive à son terme, il est trop tard pour changer le digicode du ponts-levis.

...

8. 11/01/2012 09:18 - Grégory

Grégory@ Alexkasa,

C'est, me semble-til, mesquin, je suis désolé de l'écrire. Certains français ont un plan A ou B, comme vous l'écrivez.
D'autres Français n'en ont aucun, et pour cause, ils cultivent la division. C'est une vieille tradition chez eux....

Les musulmans ont un plan ou 2 , comme vous voulez, mais, ceci dit, j'imagine mal l'Espagne chrétienne, ainsi que l'Italie chrétienne devenir des califats méditerranéen....
Maintenant, tout est possible, même d'écrire des bêtises involontairement.

@ Nejma,
Ah ! La critique est facile lorsqu'on a rien d'autre à dire si ce n'est la provocation infantile et mesquine.

9. 11/01/2012 09:57 - Nejma

NejmaGrégory j'avoue je fais un sevrage, j'essaye d'arrêter la tétée, c'est très difficile mais je ne désespère pas de grandir.
Attention mesquine est un mot arabe vous risquez de vous convertir.
C'était simplement pour que vous éclaircissiez votre propos qui me semblait contradictoire.
Mais si la contradiction était votre message soit! Si je vous ai froissé ab imo pectore je le déplore.
Alexkasa, vous avez raison à quand une France musulmane peuplée de barbus, de femmes voilées soumises et qui se contentent de respirer sous le sillon de leur conjoint, des mosquées à tous les coins de rue,le muezzin qui nous réveille à 5 heures du mat,du hallal pour tous, des moutons que l'on sacrifie allègrement au non d'Abraham, et des Allahouakbar à tout va?
Si vous avez des infos je suis impatiente.

10. 11/01/2012 10:57 - Grégory

GrégoryAh...
Mesquin, est un mot qui vient de l'akkadien, qui était une langue sémitique...
Dans ce cas, oui, une conversion est à envisager...

Froissé ? Non, je déplorais votre légèreté à la critique, simplement.

11. 12/01/2012 01:55 - Alexkasa

AlexkasaReprenons : 1er commentaire du texte de Theoxane Olivier, avec qui je partage naturellement le propos de son article (Bienvenue à Gadukan).

Extrait : "Superbe résumé Theoxane Olivier, mais comment ne pas subir ce futur déjà bien présent ?
Ou est notre plan B ? "

Si personne n'a de plan B, l'histoire est close, c'est tout.

Ni vous ni moi sommes des génies du plan B.

J'ai vécu 7 ans au Maroc et le mot arabe qui se dit : Missequine" ne veut pas dire mesquin mais PAUVRE (le pas chanceux); son origine arabe n'est absolument pas un synonyme de la mesquinerie et du mesquin.

La langue Française est vivante avec certain mots extra-européen et alors ?

Pour le ou les califats oui après les révolutions arabes un des projets est de rétablir des califats.

Pour le Maroc : Al Adl Wal Ihsane a pour but l'instauration du califat, mais en cela Al Adl Wal Ihsane s'oppose à l'usage de la violence, un État appliquant la justice et redistribuant les richesses du pays au peuple marocain, un État islamique appliquant la charia et bâti sur le modèle de l'État instauré par le prophète de l'islam Mahomet.

Tunisie : Le futur Premier ministre appelle au « sixième califat Inch’Allah »

LIBYE : Hizb Attahrir, un parti qui prône le califat comme régime politique, se déclare également ouvertement anti-démocratique et propose un projet de constitution « fondé sur les principes de la religion et qui prend comme références le Coran et la Sunna ».

Egypte : « Le journal égyptien Al-Masy Al-Youm a rapporté les déclarations du chef de la confrérie islamiste, Mohamed Badie, du 29 décembre dernier, étonnamment passées sous silence dans les médias français. Déjà, le prédecesseur de Mohamed Badie à la tête des Frères musulmans avait affirmé que l’ « Etat islamique mondial » et « la conquête de l’Europe » étaient un objectif. … L’article de Al Masry Al-Youm du 29.12.11

« Les Frères musulmans sont près d’atteindre leur « but ultime » fixé par le fondateur du groupe, Hassan al-Banna en 1928, qui est la création d’un « régime juste et raisonnable. »

Le projet commence avec la création d’un gouvernement solide et se terminera par l’établissement d’un califat islamique juste, a déclaré Mohamed Badie, le guide suprême des Frères musulmans en Egypte

....

12. 12/01/2012 10:25 - Grégory

GrégoryOui, oui, après le printemps arabe, l'hiver islamique, nous sommes d'accord la-dessus.

Ceci dit, pour ce qui est de la méditérranée, le califat en question a beaucoup, beaucoup de pain sur la planche avant d'atteindre son but. D'ailleurs, comme je ne suis pas devin, je reste sceptique, bien que des signes existent ; mais, déjà, des contre-offensives, existent.

13. 12/01/2012 10:39 - Nejma

NejmaGrégory, mon écrit ne laisse pas transpirer la bonne intonation.Je voulais être taquine.
Cher ex Casaoui, que la langue française soit vivante certes, le mot alcool c'est très vivant, mais n'allons pas vers des chicanes mesquines.
Le plan B c'est vrai, je n'en ai aucune idée tout ce que je sais c'est que testis unus, testis nullus!
Bon pour être plus sérieuse. « Lorsque ton Seigneur confia aux anges : Je vais établir sur la terre un Khalifah. Ils dirent: Vas-Tu y désigner un être qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier ? Il dit : « En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas ! ».
Le Mohamed en question a dit :
« La prophétie durera aussi longtemps qu'Allah le voudra, puis elle s’achèvera lorsqu’ Allah le décidera. Ensuite il y aura le Califat sur la voie de la prophétie pour une durée qu'Allah souhaitera, puis il prendra fin lorsqu’ Allah le voudra. Par la suite, il y aura un régime héréditaire sur une période qu'Allah déterminera, puis il se terminera lorsqu’ Allah le souhaitera. Ensuite, il y aura un régime tyrannique aussi longtemps qu'Allah le voudra, puis il s’achèvera lorsqu’ Allah le décidera.
Puis il y aura le Califat sur la voie de la Prophétie. C’est alors qu’il se tût.»
Franchement Allah a le temps visiblement, cette histoire de khalifat commence à dater.
Des révolutions civiles auxquelles on donne un tournant religieux, cela vous étonne? On occulte que dans les pays que vous citez Alex, certains se sont défendus afin que l'Islam ne soit pas inscrit comme texte de référence dans leur future Constitution.
Je comprends certaines peurs mais là, j'avoue que c'est de la science-fiction.
Il y a aura un Khalifat si et seulement quand les tsars reviendront en Russie ou quand les Bourbons redeviendront rois de France.

14. 12/01/2012 13:23 - Grégory

GrégoryJe ne vais pas répondre à la place d'Alexkasa, toutefois, lorsqu'il utilise le mot "califat", il me semble qu'il fait référence aux islamistes, et si c'est le cas, il y a de quoi être très méfiant, voire, très inquiet, pour Israel, bien que les E-U soient encore une puissance souveraine pour apporter son soutien.
Ceci dit, déjà, par exemple, en Tunisie, les salafistes imposent la charia dans des villages, les habitants fuyant vers d'autres terres.
Les chrétiens sont de plus en plus persécutés en terre d'Islam, tôt ou tard, la réponse sera.
C'est un fait, et cela n'est pas près de s'arrêter.

15. 12/01/2012 15:09 - Nejma

NejmaGrégory qu'il faille se méfier des islamistes c'est certain, comme tous les extrémistes.
Toutefois je pense que lorsque Alexkasa évoque le Califat c'est dans son instauration de manière planétaire.
Il s'agit d'une prédiction,d'une théorie visant à affirmer que comme l'a annoncé leur prophète le monde deviendra musulman avec application de tous ses principes. Donc le monde musulman doit s'unir pour parvenir à devenir cette haute autorité islamique dominant le monde.
C'est un peu grossier comme raccourci, mais je ne vois pas comme l'expliquer autrement.

16. 15/01/2012 23:12 - juif en guérite

juif en guériteJuste pour un peu de précision linguistique ( j'isole la fin de l'article pour les pressés ):

mesquin: Étymol. et Hist. 1. 1604 au fig. «qui manque de grandeur» (Montchrestien, Hector ds Tragédies, éd. L. Petit de Julleville, p.12); 2. 1645 «chiche, ladre» (Cyrano de Bergerac, Le Pédant joué, III, 2 ds Rob.). Empr. − soit à l'ital. meschino, att. aux sens 1 et 2 dep. le xiiie s. (Pucciandone Martelli et Libro della natura degli animali ds Batt.), proprement «pauvre, chétif» (début xive s., Intelligenza, ibid.) − soit à l'esp. mezquino, att. au sens 2 dep. 1526 (Lazarillo de Tormes ds Al.), proprement «pauvre, indigent» (dep. ca 950, Glosas Emilianenses ds Cor.-Pasc.),

tous deux empr. à l'ar. miskin «pauvre» (à l'orig. de l'a. prov. mesquin «id.», a. fr. meschin «jeune homme, serviteur»), v. FEW t.19, pp.127-128.

-------
C'est Nejma, O plus éblouissante que la lumière du jour ! qui a raison. ( Bon, c'est pas toujours le cas, qu'elle aie raison, mais.... ah O toi qui désaltèrerait l'eau elle-même ! )

17. 16/01/2012 11:30 - Nejma

NejmaO juif en guérite, boker tov. Ma Nishma?
Quand je vous lis la vie est belle, non que dis-je je la trouve déjà belle.
Lorsque je vous lis elle est merveilleuse!TODA!

18. 16/01/2012 18:46 - multiple après le bon voyage

multiple après le bon voyageQue dire ? oye ! je vais bien. Malheureusement plus d'atavisme oye oye oye que you you you. Est-ce qu'on a le choix.
Mesquin que je suis, entre d'obscurs souvenirs qui ne sont pas les miens et d'obscurs pressentiments de futurs plus obscurs.
Alors, bien obligé de faire du chant, obscur et joyeux.

En ce qui concerne le califat, je ne suis pas sûr que vous ayez raison: je ne suis pas devin, c'est vrai, mais il arrive que les fantasmes prennent corps, et alors c'est plus terrible encore.

Puisque vous parlez hébreu, en hébreu un peu archaïque, "réaliser un rêve" se dit: " briser un rêve". Des "brisures" de "califat" - ça n'a pas d'unité territoriale, mais c'est déjà assez actuel.

targuish tov, vé col touv lakh ! ( et que veux dire Nejmah ? )

19. 16/01/2012 21:27 - Nejma

NejmaA multiple après le bon voyage,שלום
Vous m'annoncez la fin du monde ou quoi, d'obscurs souvenirs je comprends ils le sont pour beaucoup. Les larmes sont à l'âme ce que le savon est au corps!
Et si pour vous "lo col yom pourim" j'en suis peinée.
Je ne parle pas l'hébreu, je n'en suis qu'au alef et à la formation des lettres, c'est passionnant je m'y attèle depuis septembre, et ce n'est pas gagné!
Nejma signifie Kochava.
Pour en revenir au califat, la soif de la puissance perdue, ce n'est pas nouveau.
Déjà le sultan Abdülhamit II décide de jouer de la solidarité musulmane comme d'un outil.
C'est l'appartenance nationale dans ces pays qui est leur préoccupation première, et les intérêts particuliers qui me laissent espérer que cela restera au stade du fantasme.
Je n'ai pasforcément raison mais je prie pour que cela ne soit pas autrement.
Je sais à prendre ses désirs pour...
Shana tova!

20. 16/01/2012 22:29 - juif extremement serieux

juif extremement serieuxEn hébreu, kokhav est masculin... Soleil féminin, lune masculin.
C'est une langue facile une fois passé le stade des lettres... Ca redevient difficile à cause de son incroyable richesse ( l'hébreu contemporrain manipule quotidiennement des états de langue qui s'échellonnent sur 3000 ans, alors qu'on ne peut pas en français revenir à 500 ans ! c'est passionant aussi pour ça ) mais seulement à un niveau bien ultérieur.
Si chaque jour est pourim ( pour les néophytes, le jour des sorts ), alors il faut craindre que les dés ne tombent pas toujours des bons côtés... Comme dit un dicton yiddish: pendant les temps messianiques, le loup mangera avec l'agneau, mais il vaudra quand même mieux être le loup !
Et comme on le dit tous les jours de nos jours en Israël: "haHaiim, ze lo piknik" - la vie, c'est pas un pique-nique... Sagesse de résistants et de guerriers.

Actuellement, l'appartenance nationale, et les Etats eux même, ne sont plus les lieux premiers des enjeux des luttes de pouvoir, c'est ce sur quoi je voulais insister. Que les délirants musulmans l'aient pleinement compris ou pas n'est pas d'une importance essentielle. La Oumma n'a jamais existé réellement, ou si brièvement que ça revient au même.
En revanche, il est plus facile que jamais aujourd'hui de créer d'innombrables et multiples micro-califats, - et c'est ce qui arrive aujourd'hui. Essayons, pour une fois, de ne pas avoir trop de retard dans l'identification de l'adversaire. Ca ne donnera pas non plus de plan B ( personnellement je considère que VOIR est déjà une arme de haute qualité ), mais ça permet de rester vivants. Mensh, disent les juifs version oye.

Tant que des gens se prennent pour des sultans anciens, c'est pas encore trop grave. Cette version là a été testé pas mal de fois au cours du siècle dernier depuis adolph, on n'en est plus tout à fait là.

La guerre est là, Nejma, et comme on disait en hébreu pendant la guerre du golfe " ze lo noah, aval ze ha matsav": c'est pas agréable, mais c'est la situation". Bien sûr, ce n'est pas la guerre d'antan, mais qui a vu vraiment quelque fois quelques visages réels de quelques guerres d'aujourd'hui - celui là la débusque ensuite dans ses états les plus latents. Et oui, il est possible de vivre sachant cela et sans desesperer. C'est même, je crois, la seule façon de vivre pleinement - donc sans desesperer.
Enfin, pour ce que j'en dis...

21. 17/01/2012 11:19 - Nejma

Nejmajuif sérieux, je ne refuse pas de voir mais j'espère que la vertu conquérante de ces adversaires soit aussi évidente que les capacités d'un pachyderme à mémoriser.
Je ne dis pas qu'il n'y a pas danger surtout pour Israël.
La haine de l'arabe vis à vis du juif, n'était pas à l'image des nazis, elle était idéologique, religieuse car certains passages du Coran y font référence,politique et intellectuelle.La volonté de rayer l'Etat d'Israël est devenue un phénomène nouveau. C'est vrai cela tourne à l'obsession parlant au nom des catégories frustrées. La lumière face aux ténèbres! Quel moyens pour stopper cela? Vous le dites anticiper et identifier l'adversaire. Les pays arabes et musulmans veulent-ils à ce point aller vers leur mort certaine?
Dans mon comm plus haut je parlais de la situation en Europe où pour prendre le contrôle d'une société il faut y être intégré.Et encore quand des musulmans investissent la finance, la médecine, la magistrature, dans la majorité le milieu social l'emporte sur leur croyance. J'en suis un exemple parmi tant, je cherche Dieu lequel? Hélas ou tant mieux, je ne l'ai pas encore trouvé.
Ce que j'évoquais plus haut c'était plutôt la crainte du déferlement des Barbares.Une armée de sénégalais accompagnée d'artilleurs syriens et de commandos de marine nigérians débarquant au Havre, vous y croyez?
Ne désespérons pas, jusqu'à preuve du contraire.

22. 19/01/2012 13:08 - Cadet de Gascogne

Cadet de Gascogne "Quel moyens pour stopper cela?"

Environ le tiers des avions de frappe nucléaire du monde entier se trouve en ce moment basé près du Détroit d’Ormuz.

23. 19/01/2012 19:29 - Nejma

NejmaCadet de Gascogne, soit! Vous évoquez une militarisation de l'espace faisant craindre une destruction de l'humanité? Comme je ne peux interdire à tous ces marchants de mort la vente de leur outils de guerre,je vais m'ouvrir sur le champs un bon meursault, avec sa belle teinte or-vert en attendant la fin du monde accompagné d'une tête de veau sauce Gribiche et en terminant par un moelleux au chocolat sauce anglaise.

24. 19/01/2012 21:39 - Cadet de Gascogne

Cadet de GascogneVous écriviez : "La volonté de rayer l'Etat d'Israël est devenue un phénomène nouveau."
Puis : "Quel moyens pour stopper cela?"

Je vous informe seulement sur ce qu'il se passe en ce moment près du Détroit d'Ormuz, les avions auxquels je fais référence, sont des avions de l'Otan, prêts à fondre sur les sites nucléaires iraniens. Ce qui n'implique pas une destruction de l'humanité.
Ce n'est pas ma réponse, c'est la réponse des faits.


25. 19/01/2012 23:09 - Nejma

NejmaIsraël n'envisage pas d'attaque contre l'Iran.
Cadet de gascogne, une charge contrer l'Iran sans dommage sur l'humanité?
Les américains ont encore de l'argent à dépenser après l'Afghanistan et l'Irak?
Une offensive sans dégâts sur la planète? Ce matraquage contre l'Iran c'est de la dissuasion.

26. 19/01/2012 23:32 - Cadet de Gascogne

Cadet de GascogneSi, cela fait qq années déjà qu'Israël travaille la-dessus, en coopération avec les USA et maintenant les pays de l'Otan, ainsi que l'Arabie Saoudite, suite aux menaces iraniennes récentes sur la fermeture du Détroit D'Ormuz et sur la certitude désormais de la fabrication de l'arme atomique.

" (...) une charge contrer l'Iran sans dommage sur l'humanité?" Je n'en sais rien, mais ce n'est pas la puissance militaire de l'Iran qui affectera l'humanité.

"Les américains ont encore de l'argent à dépenser après l'Afghanistan et l'Irak?"
Pour éviter "la solution finale", il semble que oui.

"Une offensive sans dégâts sur la planète? "
Non, ce n'est pas une offensive, mais une réaction de défense.

27. 20/01/2012 01:28 - Nejma

NejmaJe sais cela la Russie elle a une puissance militaire qu'elle vend à ce pays.
Je m'intéresse à la presse israélienne et ce qui s'en rapporte mais: après que le Président eut annoncé une attaque vraisemblable de ce pays, on tempère;
"Selon le quotidien israélien Haaretz, le rapport de l'AIEA aura "une influence décisive" sur le gouvernement israélien. Selon Haaretz, la majorité des 15 membres du cabinet israélien de sécurité est pour l'heure opposée à une attaque contre l'Iran. Seule cette instance peut arrêter une décision aussi grave." source le monde du 6/11/11
Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a exclu "à l'heure actuelle" une attaque contre les installations nucléaires iraniennes, dans une interview jeudi à la radio publique.

"Nous n'avons pas l'intention d'agir à l'heure actuelle. Il ne faut pas engager de guerre lorsque cela n'est pas nécessaire", a-t-il affirmé.

"Notre position n'a pas changé sur trois points: un Iran nucléaire est inacceptable, nous sommes déterminés à empêcher cela et toutes les options sont sur la table", a ajouté M. Barak, alors que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a étayé les soupçons des Occidentaux selon lesquels Téhéran, malgré ses démentis, a travaillé à la fabrication d'une arme atomique.
Comme disait juif dans sa guérite et sérieux ce n'est pas un pique nique!

28. 20/01/2012 10:24 - Cadet de Gascogne

Cadet de GascogneLa Russie, par son ministre des affaires étrangères, a, par exemple, donné son accord au sujet de la Syrie pour une intervention militaire s'il n'y avait plus que cette option.
La Russie combat l'Islam radical chez elle, elle est Chrétienne, et bien qu'elle fasse du business avec les mollahs de Téhéran, au regard de sa puissance militaire, bien qu'elle soit en hausse, elle est encore très loin du niveau des forces de l'Otan.
Ceci dit, si la Russie a cette attitude, c'est qu'elle craint d'abord l'Occident à travers l'Otan d'imposer son hégémonie sur la planète, raison pourquoi elle fait contre-poid sur le théatre des opérations. L'ours russe est debout mais n'est pas sourd.
La Russie a un double jeu. Elle sait très bien que l'Iran souhaite rayer Israël de la carte, et vous croyez que la Russie laissera faire ce massacre ?
Personnellement, je n'y crois pas une seconde.
Par ailleurs, l'Inde et Israël ont développé leurs relations, et ce, à tous les niveaux. L'Inde est désormais un allié objectif d'Israël. Ce qui est important si vous regardez un planisphère.

Maintenant, ce qui est sur et certain, c'est le fait qu'au moment où je vous écris ces lignes le tiers des avions de frappes nucléaires se trouve basé près du Détroit D'Ormuz.
Sans doute pour montrer ses muscles, mais, pas seulement.

29. 20/01/2012 10:39 - Cadet de Gascogne

Cadet de GascognePar ailleurs, le Lieutenant Général Frank Gorenc, commandant de la 3e base aérienne américaine en Allemagne, s'est rendu en Israël fin décembre pour finaliser la mise en place du plus grand "exercice militaire" jamais réalisé en coopération entre les deux pays, et qui a pour nom de code "Austère Challenge 12" (AC12).

Je ne sais pas s'il y aura des frappes, maisn ce dont je suis à peu près sur et certain, c'est que l'Occident sera impitoyable s'il le faut. Et là...

30. 20/01/2012 11:25 - Nejma

Nejma"Je ne sais pas comment la Troisième Guerre Mondiale sera menée,
mais je sais comment le sera la quatrième: avec des bâtons et des pierres"
Einstein.

31. 21/01/2012 21:26 - buiduidan

buiduidanJ'ai lu cet article excellent, puis dévalant les commentaires suis passé dans la 4ème dimension, et soudain, devant mes yeux écarquillés, la sucharge pondérale avait pour nom :Iran.

C'est alors qu'un nouveau monde apparut, peuplé de silhouettes fines et noires dans la brume écarlate d'un matin noyé de poussière radio-active.

32. 21/01/2012 22:33 - Nejma

NejmaCher ou chère ? Buidiban, il y a une logique dans les commentaires. Il s'agissait d'élaborer des plans A ou B pour ne pas être "victime consentante" de ce qui est profilé par l'article.
Je vous épargne l'explication de texte (clin d'oeil).
C'est alors que rapidement pour évoquant un plan B par Grégory; Alexkasa riche de son expérience marocaine nous a dit ceci"Merci pour ta réponses Juan, quelle puissance de feu ton plan B !
Pour certains Français le plan A c'est un califat méditerranéen ou un califat nord africain en plan B...
Concernant le château fort européen, son siège arrive à son terme, il est trop tard pour changer le digicode du ponts-levis."
Et voilà le point de départ, car j'ai taquiné Grégory sur le mot d'origine arabe mesquin et juif dans sa guérite mais qui sort parfois de sa guérite avec qui j'ai eu l'année dernière un échange riche pour moi , pour lui je ne sais il me semble si humble et érudit que je ne pense pas lui avoir apporté grand chose; au sujet de la commémoration ou non de Céline est venu tel un chevalier à mon secours.
Je lui ai demandé comment il allait et c'est alors que s'est profilé ce nouveau monde auquel vous faites allusion.
Cela traite de l'absurde l'article. Du moins c'est ce que j'en ai compris.

33. 21/01/2012 22:49 - buiduidan

buiduidanOu-i, j'entends bien, mais il était question de nourriture et pas de mourir, pas tout de suite. Il semble que l'obsession numéro 1 soit méditerranéenne, nous serions château-fort entouré de douves etc.
Pour rebondir sur l'article, le mode d'alimentation a changé depuis que les femmes travaillant massivement à l'extérieur ne prennent plus le temps de cuisiner, d'où la consommation de junk-food produisant une génération en surpoids qui fera la joie prochaine des labos pharmaceutiques. Nos surpoids seront nos emplois, un slogan à méditer.

34. 21/01/2012 23:19 - Nejma

NejmaBuidiban vous allez vous faire des amis, les femmes ne prennent plus le temps de cuisiner? Qu'attendent les hommes pour y remédier?

35. 24/01/2012 22:18 - commequidirait

commequidirait@ Nejma et Cadet de Gascogne : pourquoi n'échangez-vous pas vos adresses e-mail ?!
Vous pourriez librement deviser sur "la puissance militaire russe" (sujet très intéressant au demeurant mais qui n'a strictement rien à voir avec l'article).
Vous êtes peut-être persuadés que tout le monde attend les suites de votre joute passionnante mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas.
Ps : je tiens à vous signaler, Nejma, que je n'attends ni ne souhaite de réponse argumentée...

36. 24/01/2012 23:00 - Cadet de Gascogne

Cadet de GascogneQuelle vivacite d'esprit ! Ainsi donc vous avez remarque le hors sujet de nos commentaires.... En même temps, votre commentaire ne me semble pas avoir beaucoup de points communs avec l'article... Sacre coquin commequidirait !!!

37. 25/01/2012 10:41 - Nejma

NejmaCommequidirait qu'est-ce qui vous prend tout à coup l'andropause?
Que je sois pédante soit!Mais que vous me museliez vous fantasmez.
Otez-vous de mon soleil.

Ring 2012
Dernière réaction

Superbe résumé Theoxane Olivier, mais comment ne pas subir ce futur déjà bien présent ? Ou est notre plan B ?

Alexkasa10/01/2012 00:31 Alexkasa
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique