Sur le RING

"Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

SURLERING.COM - SOUNDTRACKS - par Marc Besse - le 10/12/2010 - 50 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester froid face à la chaleur du cercueil rock de la semaine : la mort des sombres héros du riff français.



Comment avez-vous réagi à la nouvelle de séparation du groupe ?

Dans un premier temps, cela m'a paru inimaginable. Ce groupe avait démontré une telle solidarité, une telle unité dans l'épreuve qu'il a du traverser depuis le décès de Marie Trintignant, la condamnation de Bertrand Cantat, et la mort de  sa compagne Kristina Rady, qu'il parait incroyable de voir tous ces efforts anéantis d'un seul coup. La sècheresse et clarté glaciale du communiqué de Serge Teyssot-Gay ne laissent aucune place au doute : il ne s'agit pas comme je le pensais, spontanément, d'un énième conflit artistique comme Bertrand et Serge ont pu en avoir en 1984 - quand Serge s'est éloigné du groupe pendant plus d'un an,- ou en 1998 quand chacun des membres a pris sa liberté par rapport à l'entité Noir Désir, pour s'aérer dans des projets plus personnels et nourrir sa créativité sous d'autres horizons. La confirmation du split par Denis Barthe, qui s'est toujours dévoué corps et âmes pour maintenir l'équilibre et la vie du groupe même dans les plus grandes tempêtes, ne fait qu'entériner le caractère irrévocable de la séparation.



Teyssot-Gay à ses projets solo, auxquels il tient de plus en plus, Denis Barthe et Jean-Paul Roy ont les Hyènes, Quelles-sont les vraies raisons du départ de Serge Teyssot-Gay ?

Il a nécessairement du se passer quelque chose de grave, de radical : un tel conflit entre deux amis de 30 ans, soudés comme deux frères et qui ont su surpasser toutes les dissensions ne peut pas surgir du jour au lendemain. Le groupe répétait, tentait de construire son nouvel album depuis de longues semaines maintenant et on peut raisonnablement penser que c'est dans cette période de création que le hiatus définitif s'est produit. En 2005, Noir Désir disait qu'"une fois un album terminé, les quatre ne pouvait plus se supporter". Cette fois-ci, ils ne sont même pas arrivés au bout... Serge Teyssot Gay parle d'"indécence", de "désaccords affectifs avec Bertrand Cantat" : les mots sont extrêmement fort, ils montrent du doigt, et à la lecture du communiqué, je ne pense pas qu'il parle de la curiosité médiatique malsaine ou du retour sur scène de Bertrand... Cela est bien plus profond : l'homme a dû être atteint dans ses valeurs profondes.



Un projet de Cantat, en solo ou avec un autre groupe, est-il envisageable, et envisagé ? En clair : est-ce bien raisonnable?

Non, pas à ma connaissance. Noir Désir va exister encore un peu, à travers la reprise d'"Aucun express" enregistrée par le groupe pour l'album hommage à Alain Bashung. Bertrand Cantat participe aussi au prochain album de Brigitte Fontaine. Un disque solo ? Encore faudrait-il qu'il reprenne goût à l'écriture de musiques et de chansons ! Parmi toutes les musiques ébauchées par Noir Désir depuis 2008, aucune n'avait encore trouvé sa forme "chanson" puisque pas une seule ligne de texte n'est sorti de la plume de Bertrand. C'est peut-être aussi là une des raisons du split : Serge Teyssot-Gay a du perdre toute envie et toute patience après deux ans et demi d'improductivité chronique et l'incapacité de Bertrand à pondre la moindre strophe...



Eiffel, malgré un talent indéniable, n'ayant jamais réussi à percer, peut-on envisager que Cantat intègre ce groupe (d'une manière ou d'une autre) ?

Je ne le pense pas, même au regard de l'amitié indéfectible entre Romain Humeau (le leader de Eiffel) et lui. Peut-être de façon sporadique.

Sur les raisons du split - je viens de voir une vidéo d'Olivier Nuc dans laquelle il explique que Teyssot-Gay craignait la réaction des médias lorsque Noir Désir sortirait un nouvel album. Or, pendant toutes ces années, et après la libération de Cantat en 2008, il ne s'était jamais posé la question ? Ça lui est venu d'un coup, comme ça ?


Les journalistes et les médias surestiment toujours leur rôle. La réaction des médias devant un disque de Noir Désir aurait été à l'image de ce qu'elle a été durant toutes ces dernières années. Je pense qu'il y avait dans le groupe une étonnante capacité à relativiser tout ça. Noir Désir était blindé par rapport au "qu'en dira t-on". Peut-être pas leur entourage, mais eux si. D'ailleurs, ils ont toujours eu une posture très claire avec les médias. Le split est une histoire entre des hommes, pas une peur devant un potentiel danger extérieur.

"La première fois que j'ai entendu "Le Grand Incendie" à la radio, le 11 septembre 2001, trois heures plus tard, les twin towers de Manhattan prenaient feu. Ce jour là, j'ai eu de mal à croire à la coïncidence."


Que sait-on de l'état d'avancement de l'album que Noir Désir est (était) censé concocter depuis plusieurs mois ?

Il n'en était qu'au stade des ébauches. Mais Noir Désir a toujours concocté ses albums en studio, sur une assez longue période. Déjà à l'époque de "Des visages, des figures", ils avaient pu compter sur le talent du producteur Nick Sansano et de Jean Lamoot pour mettre en ordre de marche leur nouvelles chansons. Ensuite, ils avaient pu s'envoler et laisser libre cours à leur créativité.



Doit-on se survivre, une fois que tout a été dit ? Tout n'avait-il pas déjà été dit par les albums de noir désir ?

Oui, on doit survivre. Mais en silence ou ailleurs, dans un autre art. Non, tout n'avait pas été dit dans les disques de Noir Désir ; il restait à mon sens encore quelques voies qu'on aurait aimé les voir explorer : dans l'expérimentation, un peu en marge du format chanson : cela aurait été un vrai test pour savoir si le public de Noir Désir était aussi viscéralement lié au groupe.

Etait-il souhaitable qu'ils se prolongent, qu'ils acceptent de vieillir plutôt que de diminuer (au sens de disparaître) ? Quand on a fait une œuvre, ne doit-on pas souhaiter mourir ?"

Nous ne sommes que de passage, Noir Désir aussi. Vieillir, se prolonger, s'éteindre c'est aussi trouver, explorer d'autres forces, transmettre son expérience... Ce groupe avait, surtout après huit ans d'épreuve une somme colossale de choses à faire ressentir aux autres...

Que retiendrez-vous de Noir Desir ?

La première fois que j'ai entendu "Le Grand Incendie" à la radio, le 11 septembre 2001. Trois heures plus tard, les twin towers de Manhattan prenaient feu. Ce jour là, j'ai eu de mal à croire à la coïncidence.


Propos recueillis par Maximilien Friche, Gaël Giovanelli et Loïc Lorent



Toutes les réactions (50)

1. 01/12/2010 18:39 - Nathanael

NathanaelBeaucoup de pudeur chez Besse. C'est aussi ça la tristesse. La vraie tristesse.

2. 01/12/2010 21:23 - Sandro

SandroSalut Marc.
Tristes tropiques.
Le vent les a emporté.
Cela rend d'autant plus insuportable que la plume de qui tu sais n'ait pas pu s'insérer dans l'encrier de Noir Dez, pour faire passer par un tiers ces choses qu'il avainet encore à dire et dont tu devines les contours.
Amitiés.
Sandro

3. 01/12/2010 21:40 - Rock

RockMouais...

groupe très surestimé

C'est tout

4. 02/12/2010 02:32 - qsdqsd

qsdqsdle rock francais est mort

5. 02/12/2010 10:01 - pschitt

pschittNoir Désir où comment pomper allègrement le Gun Club, les Bad Seeds, Les Cramps en faisant passer ça pour du rock français... La copie aura toujours été moins bonne que l'original (voir For the love Of Ivy)... Ca me rappelle Louise Attaque avec les Violent Femmes.
La France est au Rock ce que Lada est à la voiture...
Et c'est pas avec les génération BBBurne-Plastiputes que ça va changer

6. 02/12/2010 10:35 - arnaud

arnaudTrès bonne nouvelle !

7. 02/12/2010 12:14 - heidi

heidiJe ne vois pas trop le rapporte entre Louise Attaque Violent Femme ??
Je ne vois pas non plus le rapporte entre ND et Les Cramps, les Bad Seeds .... ??
D' autant que déjà entre tout ceux que vous citez il n' y a aucun lien les reliant entre eux, si ce n' est une mouvance rock. Chaqu' un possède un univers et un art qui lui est propre, tout comme ND, Les Bad seeds, Violent F etc ... y voir du plagiat n' est pas très cohérent.
Désolé mais votre commentaire ne me semble pas tenir la route.
Par contre je suis daccord sur le fait que les pseudo nouvelles générations ce réclamant de la mouvance rock sont affligeantes, mais rassurez vous il ne s' agit que de business, aucun de ceux la n' a vocation a devenir légendaire. Dans 20 ans personnes ne se rappellera des BB-mes-fesses et autre Plasticines-mes-c.....

8. 02/12/2010 12:51 - pschitt

pschittHeidi,
mon commentaire est d'abord celui d'un fan de rock deséspéré de voir son pays incapable d'un peu de création, affairé qu'il est à chercher la formule qui marche... (cf Philippe Manoeuvre qui en est un parfait exemple). De là à dire que Noir Désir a pompé pour marcher (...) il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas. Je voulais simplement dire qu'à Noir Désir j'ai toujours préféré les originaux.
Les Cramps, le Gun Club et Nick Cave and the Bad Seeds ont eu le même guitariste et ont tous puisé dans le répertoire rockabilly, blues pour le déformer à coups d'overdrive cinglants et de cris déchaînés... (le nom du guitariste est kid Congo Powers); Bon après c'est ce que moi je ressens. Ca peut se discuter.
Quant aux Violent Femmes et Louise Attaque l'influence a toujours été revendiqué si bien que Gaëtan Roussel joue sur scène avec le chanteur des VF dans son nouveau projet Ginger...
Quand aux groupes français actuels mieux les laisser repartir d'où ils viennent... aux chiottes.

9. 02/12/2010 13:18 - olivierD

olivierDNoir Désir... j'en garderai "Du ciment..." et "Veuillez rendre l'âme...". Et plus par nostalgie de mon adolescence passée. Baudelaire et Lautréamont leurs seyaient bien.
Quand au reste... Il est vraiment pitoyable le spectacle de l'engagement "politique"...
Teyssot-Gay a sorti il y a quelques années un album dense basé sur les textes de Georges Hyvernaud (trop vite oublié bien que non lu): "On croit qu'on en est sorti". La facture en est autrement supérieur (et plus r'n'r) au rock frâçais...

10. 02/12/2010 13:56 - Sunderland

SunderlandHeureusement, il reste Demis Roussos.

11. 02/12/2010 15:15 - nana

nanaEt Pony Hoax
Et My Sister Klaus
Et Cheveu
Et Dernière Volonté
Et Koudlam
Et Frustration
Et Charles de Goal
Et Sexy Sushi
Et Marvin
Et Yussuf Jerusalem
Et Young Michelin
Et etc etc ...
Que des groupes français, tous très bons, allez faire un tour sur les myspace !

12. 02/12/2010 15:37 - NADJA

NADJABelle pulsion de VIE! Saluons leur loyauté et leur honneteté.

N'aie pas peur de ta route...BERTRAND

Il n'y a pas de fin, seulement des moyens à perpétuité.

13. 02/12/2010 16:11 - Chris

ChrisD'accord avec nana, j'y rajoute aussi Lied? :

http://www.myspace.com/liedgroup

14. 02/12/2010 16:54 - Glup

GlupNoir Désir, Bashung, Nick Cave, Death in June, Arcade Fire, qu'est ce que ces mecs ont à voir avec le rock and roll????????
Juste des types qui se prennent pour des artistes. Qu'est ce que l'art vient foutre là par gonfler tout le monde????Le rock and roll c'est pas un truc d'artiste, c'est juste un truc sexuel!!!!

15. 02/12/2010 17:33 - MotaOne

MotaOneEt une bonne torgnole !

16. 02/12/2010 18:03 - Orchid

OrchidArretons les commentaires inutiles du type "c'est tout pourri" ou "y'a mieux". Pour ceux qui n'aimaient pas cette nouvelle ne change rien. Pour les autres, dont je fais parti c'est juste un beau gachis... Et franchement, quand j'ecoute une chanson que j'aime, je m'en balance pas mal que ce soit du "vrai rock" ou pas. Et cela ne m'empeche pas d'apprecier d'autres groupes...

17. 02/12/2010 18:28 - Bardamu

BardamuHeureusement, nous sommes sauvés : Elmer Food Beat se reforme : http://www.20minutes.fr/article/632871/culture-elmer-food-beat-chantait-daniela-annees-1980-reforme
Au fait, j'ai jamais aimé ce groupe de bobos qu'est ND. Sa mort marque celle du pseudo-rock "engagé" des années 90. J'attends toujours le prochain groupe de RIF (rcok identitaire français) qui cartonnera dans les charts...

18. 02/12/2010 19:02 - Interneth

InternethBertrand Cantat pour ainsi dire mort? Je pensais qu'il n'y avait eu qu'un seul décès à Vilnius... Ca c'est du suicide artistique, bravo l'artiste du rock 'n roll poétique pour ados (attardés).

19. 02/12/2010 19:44 - pschitt

pschittGlup

Nick Cave a tout a voir avec le rock n'roll. La preuve :

http://www.youtube.com/watch?v=WuDP7c3Zd8I

ou encore

http://www.youtube.com/watch?v=1-3f9Yxm6ng

pour les autres je vous l'accorde!!

20. 03/12/2010 00:04 - Gaël Giovannelli

Gaël GiovannelliOk jeunes gens turbulents,
Pshitt,
La liste que vous dressez est exacte, le Gun Club, Cave, etc mais ce sont là des influences avérées du groupe depuis longtemps. Que voulez-vous faire contre une influence? Vous vous y soumettez, vous vous tordez dans tous les sens et essayez de la dominer en la transformant en une forme qui vous est propre. Votre accusation de plagiat va un peu loin.
Non le rock n'a jamais été et ne sera jamais français-ici c'est la langue de Molière et la musique c'est secondaire (oh une rime!, vite une chanson) et nos "rockers" sont affligeants. Il n'empeche qu'en France, la période 1976-1983 à été extrêmement riche en aventures musicales diverses, et de qualité, rivalisant avec les anglo-saxons-je suis sérieux, réécoutez Kas Product par exemple, ou les Dogs...et Bashung précisement...
Glup, pardon mais vous tapez dans un nid sans savoir qu'au moins une guêpe vous piquera: visionnez si vous le pouvez Bashung en 1983 (ou 85 je sais plus) pour le voir se réincarner en Gene Vincent et baisant sa guitare sur scène-"le rock c'est pas un truc d'artiste, c'est juste un truc sexuel!!"Si tous les queutards et les branleurs de la Terre écrivaient ne serait-ce qu'une ligne mélodique ou un riff du niveau de ceux que vous conspuez, ca nous en ferait des rockers!
OlivierD : le livre d'Hyvernaud se nomme "La peau et les os", et c'est juste: l'album est excellent.
Bardamu, bien vu le RIF, c'est exactement cela, depuis Téléphone jusqu'a Louise Attaque, un rock estampillé NF qui trônera dans le salon de toutes les familles françaises. En France, le rock est consensuel.
Keep on rolling

21. 03/12/2010 11:45 - HP

HPC'est dommage pour les fans, mais toute chose à une fin. Personnellement, je trouvais ce groupe un peu au-dessus du lot en matière de rock. Mais, pour ajouter au débat sur le rock anglo-saxon vs rock français, je pense aussi que nous ne faisons que plagier avec 10 ans de retard sous l'impulsions des majors et qu'il n'y a pas vraiment de création. A quoi est-ce du ? Je pense que la culture française et le rock comme forme musicale sont peu compatibles. Pourquoi, je ne le sais pas vraiment, mais on constate que ça ne marche pas. Le mot et le mouvement rock sont d'ailleurs anglo-saxon. Je trouve que l'on n'est pas bon en chant et pas mieux en musique (dans cette discipline par rapport aux anglo-saxon). Pour moi, le rock, c'est en anglais.

Je trouve intéressant de lire cette fin de lettre de Rousseau, qui, à son époque pensait (à propos de l'opéra) que la langue française n'était pas adaptée à cet art.

"Je crois avoir fait voir qu’il n’y a ni mesure ni mélodie dans la musique française, parce que la langue n’en est pas susceptible ; que le chant français n’est qu’un aboiement continuel, insupportable à toute oreille non prévenue; que l’harmonie en est brute, sans expression, et sentant uniquement son remplissage d'écolier; que les airs français ne sont point des airs; que le récitatif français n’est point du récitatif. D’où je conclus que les Français n’ont point de musique et n’en peuvent avoir, ou que, si jamais ils en ont une, ce sera tant pis pour eux. " (Lettre sur la musique française 1753)

Alors, la langue française n'est elle point musicale ?

22. 03/12/2010 13:04 - dubitatif

dubitatifC'est curieux, les gens de Ring, en littérature, ils sont cultivés, mais en musique, l'horreur, il n'y a que la musiquette qu'ils conneaissent et qui les intéressent... Oui moi, c'est Bach, Bartok, Berg, Boulez (oui, oui Boulez) qui m'intéressent, - pas mal d'autres de la même eau - mais le rock, le Cantat, tout ça, c'est d'une indigence absolue.
Autrefois, on disait que la France, par opposition à bien d'autres pays d'Europe, se caractérisait par le fait qu'on pouvait s'y dire cultive sans comprendre ou connaître quoi que ce soit à la musique... (et parfois sans même le savoir du reste). De nos jours, le reste du monde s'aligne simplement sur la France...

23. 03/12/2010 15:08 - Nach Mavidou

Nach MavidouJ'ai eu exactement la même expérience qu'OlivierD dans mon rapport à Noir Désir. Lycéen, c'est avec eux que j'ai vraiment découvert et ressenti les charmes du Rock à l'anglo-saxonne. Tostaky est sorti peu après et a largement douché cette passion d'adolescent romantique (au sens attendri de l'expression). Diverses expériences ont ensuite fait évoluer ma sensibilité, et leur évolution de plus en plus politisée de faux rebelles, mal bien franchouille, a aggravé cet écart jusqu'à une rupture complète et sans regrets au bout de quelques années.
J'ai ensuite retrouvé ce que j'aimais chez eux, sans pouvoir vraiment le cerner complètement alors, dans des groupes comme Joy Division (original, me direz-vous !!)

24. 03/12/2010 18:43 - olivierD

olivierD@dubitatif- la musiquette... lisez-vous assidûment le soundtrack? la chronique de Gaël Giovannelli sur l'immense A. Pärt vous contredit. De plus il me semble que chaque partie du Ring soit en lien avec l'actualité, faute de quoi nous sombrons dans le blog égocentrique ainsi vain qu'un portrait chinois.

@Messieurs les chroniqueurs du Soundtrack- Brocoli production est une belle réussite en matière de musique actuelle: Michel Chion, Sylvain Chauveau, Pierre-Yves Macé etc... Voilà maintenant cinq années qu'elle permet à des compositeurs rares et actuels de nourrir une certaine idée de la musique ( puisque "concrète" elle reste à vue de Swans, NIN, Kraftwerk etc...). Peut-être seriez-vous intéressés pour nous les faire découvrir?

@dubitatif-Voyez-vous, dubitatif, les frontières sont poreuses.

(Je ne suis ni du Ring ni de Brocoli. Juste un lecteur/auditeur)

25. 03/12/2010 20:08 - Gaël Giovannelli

Gaël Giovannelli@dubitatif,
OlivierD vous répond en substance. Je vous inviterais bien à visiter ma discothèque, et après on compare qui a la plus grosse, c'est çà?Bartok, oui, et Borodin, Silvestrov, Ustvoltskaya, Ligeti, Sibelius, Gorecki, Tavener, Pohle, Charpentier, Satie, Scarlatti etc etc.."La musiquette" ce néologisme dédaigneux prouve que vous êtes un poseur. Si c'est l'"horreur", fuyez, que votre haute personne ne soit point éclaboussée par notre mauvais goût.
@OlivierD
c'est noté, merci.

26. 03/12/2010 21:21 - TitOeuf

TitOeufSi au moins des Français, voire des fils de France arrivaient à défendre leur propre territoire :

http://www.youtube.com/watch?v=Zzc6K8QpUwI


27. 03/12/2010 23:43 - Genesis

GenesisSous-groupe de merde brailleur dans ce qu'il y a de pire dans la beauferie bordelaise.

28. 04/12/2010 14:03 - Chris

ChrisSinon j'insiste, mais il y à Lied?

http://www.myspace.com/liedgroup

29. 04/12/2010 14:58 - thierry bruno

thierry brunode la pudeur ? parce qu'il dit "la mort de Marie Trintignant" pour un meurtre infiniment lâche ? Douteux. Comme les Inrockuptibles, torchon de bobos qui se prennent pour des rebelles quand ils ne sont que des conformistes conservateurs.
Pas amateur pour un sou de "noir désir" et donc, pas d'avis sur ce groupe, je suis satisfait de leur séparation qui nous épargnera l'indécence de toute publicité autour de l'ignoble Cantat. Je sais bien que les mercantiles vont pleurer devant la cagnotte qui se ferme, je ne me fais pas de souci pour eux, ils trouveront bien ailleurs.

30. 04/12/2010 17:57 - Papydrone

PapydroneOn va citer Maurice Dantec, peut-être que ça calmera la raclure de certains :

Puisque je n'appartiens pas au club des catins gauchistes, je ne suis pas du genre à me régaler des malheurs personnels d'un éventuel ennemi politique.
Ce soir j'apprends que depuis la Lituanie où il est sous arrestation, Cantat déclare qu'"il ne s'agit pas d'un crime, mais d'un accident après lutte".
Ah? Je ne préfère pas épiloguer.
[...]
Et puis, moi, j'aimais bien Marie Trintignant. Je la trouvais belle, sensible, un peu lunaire, et j'appréciais l'actrice. Alors, devant l'écran de télé et la couverture de Match, je reste un long moment hébété face à la tragique absurdité qui vient de frapper toutes ces existences.
Je me surprends à émettre une maigre prière, maigre comme un arbre dénudé par l'hiver, pour Marie Trintignant, tout autant que pour l'homme qui lui a ôté la vie et dont la vie, à lui aussi, est achevée.
Nous vivons tous au bord de l'Abîme.
American Black Box, p. 287

31. 04/12/2010 20:20 - linaeva

linaevaSerge Teyssot-Gay retourne en Zone libre , je salue son courage , pas façile de dire non.
le reste ne nous regarde plus

32. 05/12/2010 14:48 - Mamybot

Mamybotouais, ben elle l'était moins lunaire, lorsqu'elle se vantait avec Cluzet d'engranger du chomdu entre deux tournées ou films, c'était très pragmatique ça, pour la pauvresse qu'elle était.
Paix à son âme tout de même. Je n'appréciais pas plus le physique que le jeu de la dame mais faudrait être le der des der pour se réjouir de sa mort et je ne prierai certes pas pour celui qui dormait chaque fois qu'une de ses femmes agonisait. On demande pas qui est la raclure hein, le spécialiste de la raclée justement, un brave s'il en est, tutoyant les Messier de son micro et vouvoyant sa compagne de ses poings. Rock 'n roll attitude mais y a comme une erreur de casting dans la distribution des pains, mauvais messie quoi. Pour jouer les redresseurs de tort on doit pouvoir trouver mieux. Pour défendre le veuf il ne reste plus que des fans orphelins. Et allez dire à la mère de la défunte (au fait laquelle), que sa vie à lui aussi... est achevée! Détruite, ça... Noir désir hein, quand même, c'est tombé dans l'oreille d'une sourde, l'amour rend aveugle.

33. 05/12/2010 15:34 - pléthore

pléthoreL'amour ne rend pas aveugle, au pire il l'est.
C'était le genre de type à ne s'entourer que d'écorchés. Il n'y a pas de mépris dans mes propos, une simple constatation. J'ai aimé Noir Désir, il fût un temps, le simple fait d'évoquer Lautréamont suffisait à me happer. Je me garderais bien de porter un jugement sur ce qui s'est passé, l'affaire trintignant- cantat, tout ça, sans majuscules siouplait, un zoom assez banal sur un instantané de la vie. Je me garderais bien de porter un jugement parceque ce qui se passait entre ces deux êtres singuliers, je l'ignore. Il y a des couples dont le mode de communication se situe quelquepart entre la violence et le baiser. Il y a des gens qui travestissent l'amour et le flanquent sur un ring, il y a des gens qui vivent sur un ring, alors cantat a frappé sa nana, comme d'hab, sans doute, peut-être aimaient-ils se foutre sur la gueule, mais ce coup-ci elle en est morte... ça aurait pu ne pas arriver, c'est arrivé, il a fait de la cabane. Il doit sans doute regretter, ce n'est pas mon problème. Une fois de plus, c'est dommage. Il y a des gens qui sont programmés pour bousiller leur vie et celle des autres. C'est arrivé à cantat, ça arrive tout le temps et tout le monde s'en fout. Je ne le méprise pas, il est un symptôme, un monstre. Franchement, je le plains.

34. 06/12/2010 05:10 - Play tort

Play tortbravo les modos, on fait le grand nettoyage?

j'en remets que la moitié: "bien vu"!
Pourtant le reste n'était pas si... quoi d'ailleurs?

35. 06/12/2010 10:47 - chriss

chrissje suis assez triste des tous ces mots ces clichés sur un groupe de rock de cette trampe M Cantat à fait de sa vie un triste déballage et une solitude affirmée, mais comment oublier cette créativité cette force qu'il y avait dans ces paroles. Digne décendant des OTH, Parabellum, Tétines Noires,Roadruners, Garçon Bouchés, et autres groupes de Rock Français il a sut porter le rock avec des paroles en Français avec force, n'en déplaise aux raleurs et mal embouchés. ils ont une grosse tarre c'est d'être de Bordeaux et cela pour les pseudos rebelles ça leur donne un air Bobo mais Ke Né Ni.. Salut les artistes et merci encore.

36. 06/12/2010 14:39 - olivierD

olivierD@chriss- Malgré toute l'aversion que j'ai pour ce groupe depuis Tostaki (concomitant il me semble avec un pseudo engagement à ciel ouvert pour la gôche), l'écriture des trois premiers albums me paraissent d'une qualité supérieure. Si l'évocation des OTH, LSD, Parabellum, Shériffs et autres LV88 m'arrache des larmes de nostalgeo, noyant la bande magnétique de mes premiers comédons, la dimension littéraire affirmée chez N.D. est loin, très loin devant la boue houblonesque des Punky Brewster franchouilles. Isn't it?

37. 08/12/2010 13:07 - un citoyen

un citoyenla caresse et la mitraille
Et cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain
Le vent les porteras
Le vent nous porteras
Tout disparaitra mais
le vent les porteras !

38. 15/12/2010 15:45 - Ananais

AnanaisD'accord avec plethore, il y a chez certains groupes une propension à scruter sa propre insolence et à ne jamais perdre des yeux sa noirceur.
Je trouve très décevant de constater qu'un être que je considérais comme sensible n'a finalement pas été capable de regarder son geste en face. Venant d'un homme dont la prose est si prompte à pointer du doigt les fautes de ses ennemis je ne peux qu'être déçue. Ca me laisse dans la bouche un arrière goût de mensonge.

Ex fan, aujourd'hui déçue.

39. 29/01/2011 22:40 - Blacknight

BlacknightMoi, j'ai pas de jugements à donner, ni d'avis sur tout et rien... Juste un état d'âme ou un message d'amour : "Chers NoirDez, vous avez bercé mes cages à miel depuis le 1988.. j'ai eu du plaisir et de la joie à vous entendre sur K7, galette, CD, vous voir sur scène (p'tain quel beau week end, ce "jour à bordeaux"), à vous croiser et entendre parler dans certains bars du cours Victor Hugo à Bdx... Juste un merci pour ce que vous m'avez donné, ça n'empêche pas un p'tit regret de ce que j'attendais égoîstement que vous me donniez encore. J'suis pas nostalgique, mais c'est bon de repasser vos morceaux en boucle..avec tous les autres groupes qui m'on berçé et "éveillé". Je vous souhaite à tous une bonne continuation, NoirDez va me manquer, mais j'espère que vous...jamais ! Demain, vous m'apporterez quelque chose d'autre...

Bonne nuit les poteaux !

Jeff

40. 03/02/2011 02:50 - Gilbert Duroux

Gilbert DurouxC'est marrant, ils se font traiter de faux rebelles. Mais par qui, au fait ? Des vrais rebelles ? Des vrais parce qu'ils seraient de l'autre bord ? Aux côtés des fafs bougnoulophobes si j'ai bien compris ce qu'étaient les identitaires.

41. 11/02/2011 18:31 - Bak

BakA propos de ND et de Nick Cave, on notera que des deux reprises qu'on trouve sur "Dies Irae" l'une est précisément celle d'un morceau de Cave. Ca s'appelle "Long Time Man", et ça raconte l'histoire d'un homme qui tue sa femme, "And brother, I can't even remember the reason why "...


"La première fois que j'ai entendu "Le Grand Incendie" à la radio, le 11 septembre 2001, trois heures plus tard, les twin towers de Manhattan prenaient feu. Ce jour là, j'ai eu de mal à croire à la coïncidence."

Pareil pour moi lorsque j'ai réécouté "veuillez rendre..."

NOIR DESIR - SWEET MARY

She's always smiling
On her golden bed
Lying under ghosts and calls
You can't always sleep mary
sweet mary
sweet mary
She always turns off
If you call her name
Back to a wasted ocean
You can't always sleep mary

sweet mary
sweet mary
They're waiting for you
They're waiting for you
Ghosts are waiting for you
Sweet mary





42. 04/05/2011 02:19 - LookHere

LookHereSweet mary, c'est Marie Trintignant? Quelle poésie! Avant d'écrire en anglais, il faudrait s'inquiéter de savoir s'il n'y en a pas qui ont fait mieux dans leur langue maternelle. (Leonard Cohen, Bob Dylan...) Le problème, c'est qu'ils ont évidemment fait beaucoup mieux.

43. 09/09/2011 13:47 - sandy39

sandy39303718

44. 12/09/2011 13:02 - sandy39

sandy39871006

45. 12/09/2011 13:02 - sandy39

sandy39871006

46. 12/09/2011 13:02 - sandy39

sandy39871006

47. 12/09/2011 13:08 - sandy39

sandy39Noir Désir : la fin d'une époque

La séparation du groupe était inimaginable mais elle est arrivée malgré tout. Aujourd'hui, les membres du groupe sont devenus des grands garçons. Ils ne pouvaient plus mettre en commun leurs propres expériences. Mais ce qu'ils ont réalisé ensemble est immortel. L'oeuvre est immortelle. Désormais, elle fait partie de l'Histoire.

48. 27/10/2011 07:46 - francesca

francescad'accord avec blacknight, le grand accusateur d'autrui qui parle d'accident quand il s'agit de lui... inverser les rôles, jouer les victimes, c'est ce que font les mecs les pires dans ces cas là (le violeur qui dit "elle m'a allumé"). Or j'avais cru Cantat mieux que la plupart, et il rejoint en tête les mecs les pires...
Sa voix désormais m'horripile. Au sens strict.

49. 19/01/2012 18:04 - bak

bak@42 "Sweet Mary" a été éditée sur "Veuillez rendre l'âme...), une petite vingtaine d'années avant qu'il ne la rencontre....
Avant d'écrire quelque chose, il faudrait s’inquiéter de savoir si ce ne sont pas des bêtises ;)

50. 02/09/2012 02:22 - Rosco

RoscoIl faut regarder les choses en face : le rocknroll, c'est un truc qui ne colle pas avec l'esprit français et la langue française, faute d'accent tonique. Du coup, aucun morceau ne swingue vraiment, le rock français est plat et incroyablement mauvais (à part quelques groupes entre 77 et 84, dont les Olivensteins, les Dogs et quelques autres). Jamais les Rolling Stones, Joy Division ou même Oasis et Kasabian n'auraient pu voir le jour en France. Impossible. Et notons au passage l'incroyable capacité des Britanniques à créer des nouveautés en la matière, face à l'indigence française, englués que nous sommes dans le syndrome Johnny Halliday.

Le rock français, c'est de la variétoche qui se prend pour une rebelle, c'est chiant, c'est lourdingue, c'est de la merde, c'est inexportable, ça ne tient pas la route face au rocknroll authentique, et Noir Désir en est le meilleur exemple. Réjouissons-nous de la disparition définitive de cette bande de ploucs provinciaux tout juste bons à animer une fête de la musique à Mérignac.

Et je sais de quoi je parle, je les ai vu deux fois en concert.

Ring 2012
Marc Besse par Marc Besse

Écrivain, journaliste aux Inrockuptibles. Ring WallofFamer.

Dernière réaction

Beaucoup de pudeur chez Besse. C'est aussi ça la tristesse. La vraie tristesse.

Nathanael01/12/2010 18:39 Nathanael
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique